Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 13:00

Deux ans sans savoir ...

je n'ose imaginer ce qu'est cette absence sans réponses ...

 

berenice-miniature.jpg

 

 

Je ne fais pas ce rappel pour alimenter les moulins trop copieux qui surfent sur la vague de l'insécurité. Ceux-là sont obcènes et nuisent à la recherche de la vérité.

 

Juste pour dire à mam'elix et à sa famille, que nous nous souvenons.

 

Je me contente d'être passeuse de ce rappel douloureux. Je ne me sens pas le droit de répondre à vos commentaires destinés à cette famille dans l'inquiétude d'une absence sans réponse. Ils ont été lus, ils le seront. En silence, avec pudeur.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M


Merci de te souvenir ici. Il y a un an déjà que nous avons fait cette marche blanche en souvenir de Bérénice. Que le temps passe vite! Nous apprenons malheureusement qu'aucune recherche n'a été
menée à l'étranger; pourtant elle avait voyagé et noué des contacts dans d'autres pays! Pourquoi si peu de collaborations dans ce genre d'évènements.


Par contre un progrès a été fait cette année concernant les disparus sous X, inhumés sans qu'aucune base n'aient été renseignée puisque désormais ce sera obligatoire et pourra donner des indices
aux personnes dans la détresse de le disparition d'un proche. Malheureusement, pour Bérénice, il est trop tard!


Il faut malgré tout continuer à vivre désormais sans pplus d'espoir, mais vivre tout de même. Elle reste cependant dans nos pensées et rien ne pourra effacer tout cela!



Répondre
J


Oui, c'est un gros progrès, même si ce n'est pas une consolation pour vous qui ne pouvez pas faire de rechreches en ce sens.
Il n'y a pas de hiérarchie dans la douleur de labsence, entre savoir et ne pas savoir.


L'important et le difficile, c'est de réapprendre à vivre avec l'idé&ée de l'absence, à vivre vraiment pour eux et pour ceux qui restent. 



T


Je viens à l'instant de te lire et tout ça me paralyse. Quelle souffrance, celle de ne pas savoir, celle pour laquelle nous ne trouvons pas les mots qu'il faut pour rassurer, surtout après 2 ans.
Je suis de tout coeur avec sa famille pour qu'enfin la lumière jaillisse sur cette étrange disparition.


Bises ma Chère Jeanne.


Thès.



Répondre
O


Je me rappelle les appels à recherche mais je ne pensais pas que 2 ans s'étaient déjà écoulés. Une pensée à tous les siens qui ne pourront connaître d'apaisement tant qu'ils ne sauront pas ce
qu'est devenue Bérénice.


Bises à toi Jeanne.



Répondre
N


moi non, plus je ne connaissais pas , mais je souhaite bon courage, je te souhaite une belle soiree gros bizzzzzzzzzzous



Répondre
M


Je ne connaissais pas ceci mais suis de tout coeur avec ceux qui attendent !


 



Répondre
Q


Ne pas oublier...


Merci pour ce lien vers elle.



Répondre
J


C'était la moindre des choses ...



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères