Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 02:00

 

"Diamants", tel est le sujet de ce mardi Entre ombre et lumière, proposé à Hauteclaire par @nika que l'on retrouve pour ce thème sur son autre blog anouk48.

 

J'aurais pu oublier les étiquettes et rêver que c'étaient des vrais

bijoux-arts-deco---reduc.JPG

Paris, à la sortie de la pinacothèque et des expositions L'art nouveau, la révolution décorative et Tamara de Lempicka, la reine de l'art déco.

et non ne rêvons pas, même pour de faux les étiquettes me les mettaient nettement au-dessus de mon porte-monnaie.

 

Mais j'ai surtout pensé à l'envers du décor ...

Là évidemment, je ne suis pas allée voir sur place, les photos viennent de wikipedia - Blood diamond

Hands_ondiamonds_350.jpg

parce que ces mains sont souvent des mains d'enfants ... (wikipedia -diamant)

diamant-mineurs-en-Sierra-Leone.jpg

 

parce que ce qui est révélé dans ce film magnifique Blood Diamond (diamants de sang) ne peut laisser indifférent.

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Un très beau billet, tu as raison de montrer l'envers du décor . Le film est superbe. Bon dimanche
Répondre
J


Il a eu du succès lorsqu'il est paru je crois, grâce à la notorité de Leonardo di Caprio qui a eu le courage de choisir un tel sujet, bien filmé aussi. Mais depuis la mémoire s'est vite remise en
mode amnésie


belle journée



V
Ds notre légéreté, nous oublions souvent ceux qui oeuvrent pour notre bien-être ou nos caprices. Merci d'avoir pensé à eux. VITA
Répondre
J


Ce n'est pas d'aimer les pierres précieuses (ou les belles fringues ou autres ... ) qui me dérange, c'est le sort inhumain dont on traite ceux qui les produisent



V
quand je parlais de diamants ensanglantés ... merci pour ce rappel
Répondre
J


oui, nous évoquons bien la même chose. Merci de le faire, c'est trop peu fréquent.



H
Bonjour Jeanne,
merveille de ces bijoux, et envers bien souvent du décor ... Merci pour ces photos et ce qu'elles représentent.
Bonjour Jeanne,
pour publier, c'est tout simple. Tu dois être connectée à G+ (ce qui est le cas, puisque tu as laissé un commentaire) Dans l'encart "quoi de neuf" en haut, tu as "texte" pour les messages seuls,
mais surtout "lien" quand tu veux en déposer un. Tu clique donc sur "lien". Là, tu peux laisser un texte de présentation, et en dessous tu colle le lien vers ton article. Quelques secondes ensuite,
tu vois apparaitre une vignette de ta photo, le titre de l'article. Tu termine en cliquant sur "partager" et c'est ok . Dis-moi si ça marche comme cela.
En attendant je mets ton lien vers cet article sur la page.
Bisous
Répondre
J


merci Geneviève. tu as sans doute vu depuis que j'avais trouvé. Je ne sais pas ce qui bloquait ma possibilité de copier un lien au début.


J'ai énormément de retard sur les blogs et ma boite déborde de notifications d'articles et de coms.


bises



C
Cela me rappelle le titre d'un livre : "50 millions d'enfants travaillent". Merci de nous faire penser eux.
Répondre
J


j'ai trouvé sur Internet ce livre "52 millions d'enfants au travail" de Christiane Rimbaud, paru en 1980. 52 millions, nombre accroche plus que vérifié (sans doute étaient-ils encore plus nombreux). 52 millions, comme
la population française de 1980.


Je crois que nous en sommes davantage conscients maintenant mais que nos comportements de consommateurs s'empressent de l'oublier



S
Que de travail chichement payé pour en enrichir d'autres.
Répondre
J


toujours et toujours ...



F
on peut bien se faire un plaisir et rêver que ceux sont de vrais et ces enfants ont la vie bien dure
Répondre
J


même de fantaisie, c'est du haut de gamme. les diamants sont remplacés par des cristaux.


Pour ce qui est des vrais, les enfants sont souvent utilisés pour les ramasser. Mais il y a encore pire quand on en fait des enfants soldats comme ce fut le cas justement lors de la guerre des
diamants. 



Q
Eh oui... il ne faut pas oublier l'envers du décor... les industries de luxe ne sont pas vraiment dignes de louange de ce côté là...

Bises et douce journée.
Répondre
J


D'un bout à l'autre, luxe ou pas, vêtements, bijoux, objets divers et variés, sans oublier la manière dont on se débarasse des déchets surtout quand ils sont toxiques ...


bises



J
Je retrouve là ton grand coeur Jeanne. Même dans les moments les plus magiques, tu sais penser aux plus démunis, aux désespérés. Merci pour eux. Belle journée à toi. Bises. Joëlle
Répondre
J


je ne peux faire que cela, et ne pas en acheter, mais là, je n'ai aucun mérite, ma caisse de retraite se charge de m'en empêcher si j'en avais quelque envie ... lundi, après avoir visité les
expositions de la pinacothèque sur l'art nouveau et Tamara de Lempicka (extraordinaire) je suis passée devant cette vitrine de bijoux fantaisie haute gamme, nos pas nous ont conduit vers la place
Vendôme et là, je n'ai même pas osé prendre de photo !


bises



J
Côté luxe il y a souvent l'envers du décor... comme ces mains d'enfant, personnellement les diam's ne me font pas rêver et c'est monsieur qui est content... sourire ! Bises, jill
Répondre
J


même en bijou, ce n'est pas ma pierre préférée. Mais pouvoir mettre un diamant sur mon premier tourne-disque, j'aimerais bien. même si il émettait en mono !


bises



M
Bonjour Jeanne,

Ces grosses pierres me fascinent. J'admire le travail de la nature. Par contre, je n'ai aucune envie d'en porter.
Tes deux derniers clichés sont poignants. Il y a tant de reportages sur la 5 ou Arte qui racontent les dessous sales de ce commerce.
Bises
Martine
Répondre
J


là il s'agit de cristaux et non de diamants. Les photos de récolte ont été emprunté à wikipedia.


Mercredi, c'était la journée mondiale contre le travail des enfants, passée complètement inaperçue alors que le dire ne serait-ce qu'un jour par an ce serait déjà mieux que ne pas en parler du
tout, comme le silence est revenu sur ce fléau. Même s'il vaut mieux tolérer un certain travail des enfants de préférence à des pratiques illégales dans des conditions pires encore et la
prostitution enfantine qui perdure


Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères