Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 11:45

(ex catégorie chronique des jours d'antan)

 

Envie d'un peu de sourire sous ce ciel gris de fin novembre, pour ne pas se laisser envahir par l'ombre.

 

Envie de prolonger un peu le billet de la poule au pot, car, à partir de la Sainte catherine, le dicton jardinier dit que l'on peut planter les rosiers à racines nues.

 

Envie de vous faire partager à nouveau cette vieille photo de famille (années 1925 ... quand la "demoiselle" au centre de la photo, la superbe étoile, a eu ses 25 ans)

Ses collègues midinettes, déjà et encore catherinettes, lui avaient fabriqué un bien beau chapeau. 

 

catherinettes1 - reduc1

 

autres billets avec cette photo :

Quand les midinettes fêtaient leur entrée parmi les vieilles ;

Chapeaux ... d'antan

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

N

whouah.... ça va m'inspirer !!!j'adore ces années folles !!! et ces chapeaux sont tellement originaux
Répondre
J


des midinettes de chez Coco Chanel ou de chez Philippe et Gaston, je ne sais plus mais de toutes manières, on savait faire des chapeaux aussi quand on travaillait pour ces grands couturiers



E

J'aime beaucoup les vêtements et les chapeaux de cette époque!
Répondre
J


moi aussi. Première époque où les femmes ne sont plus emmaillotées dans des corsets qui coupent le souffle. Les chapeaux j'aime les voir mais pas les porter.



J

Certains de ces élégants chapeaux sont à éviter dans les transports en commun bondés, à moins de vouloir planter son étoile dans l'oeil du voisin.
Répondre
J


Ces demoiselles sont allées de leur lieu de travail à cette allée boisée à pied tout simplement. tous ces arbres ne sont pas à la campagne mais tout simplement dans les jardins des Champs
Elysées.



J

beau partage!
Répondre
J


merci. Ces très vieilles photos en très mauvais état. Je l'ai amélioré autant que possible. Pas assez de pixels pour faire mieux



O

Chaque fois que j'entends parler de violences faites aux femmes, je pense à la jeune Anne-Sophie...


Il est vrai qu'il est plus doux de penser aux catherinettes et à leurs drôles de chapeaux. J'aime penser aussi au jardin et à ce dicton qui dit que tout bois vert prend racine... Je devais tenter
des boutures de buddleia (l'arbre à papillons) et j'ai zappé le jour J... Je vais essayer quand même...


Bises à toi Jeanne et bon dimanche


 
Répondre
J


merci de tes pensées. Si au moins elle n'était pas morte pour rien, mais il faudra sans doute encore beaucoup de temps avant que ces actes innommables autant que des millions de comportements
moins extrêmes mais tout aussi inacceptables ne soient rangés au range des mauvais souvenirs du passé.


Heureusement que la vie ce n'est pas seulement ce qui la noircit mais aussi et surtout ce qui l'éclaire.


 


Et pas de panique pour les plantations : le 25 novembre, c'est seulement le jour à partir duquel le temps est supposé ne pas se radoucir au point que la nature se trompe sur l'arrivée du
printemps. Tu as toute la fin d'année pour faire tes plantations, (en évitant quand même les jours de gel)


pour les boutures, par contre, je ne sais pas quelle est la meilleure époque.


Bises et belle journée



J

il y en aurait des catherinettes  ,les jeunes  ne veulent plus se marier ....
la belle a-t-elle sauté le pas .???
quel charme et quel témoignage !!
bizzzzzennnnn
Répondre
J


Si on s'en tenait à la définition complète d'une catherinette, pas sûr du tout que celles de cette photo auraient droit au titre et parmi les nouvelles vingt-cinquenaires, j'espère qu'il n'y en a
pas trop non plus ... (sourires)


bises



Q

Je ne sais pas si cette tradition court encore... mais c'est vrai que c'étaient de beaux chapeaux.


 


Merci pour cette image, Jeanne.


Bisous et belle fin de semaine.
Répondre
J


Il parait que les maisons de couture et certaines "corporations" le font toujours mais sans l'éclat que ces fêtes avaient à l'époque. 



P

Je me souviens que dans les années d'après guerre, celles qui l'étaient, au Nouvelle-Galerie ou autre grand magasin; se distinguaient devant leur rayon. Elles osaient afficher la couleur de leur
âge....


 


belle journée avec bises
Répondre
J


Après guerre, il y avait un grand besoin de fêtes pour rattraper les tristes années précédentes ...



J

Bonjour Jeanne, 25 ans et plus coté à l'argus féminin... Merci pour ce cliché ancien et souriant malgré tout !  Bises de jill
Répondre
J


Les catherinettes étaient fières de l'être en dépit des railleries dont elles étaient l'objet


bises



E

attendrissante photo, merci...eh oui, à 25 ans, on entrait presque en vieillesse, du moins on était sacrément "décotée" - alors que les hommes, de tout temps, sont éternellement jeunes et beaux,
c'est bien connu - un collègue disait : "un homme ça n'a pas besoin d'être beau, un homme, ça doit faire peur"...
Répondre
J


et même bien avant cet âge. Maintenant on les traite encore de gamines


la tyranie de la beauté semble aussi s'appliquer aux hommes, si j'en croit l'importance des rayons de produits de beauté les concernant



N

Vive les chapeaux !
Il faut relancer la mode.
C'est affreux de sortir en cheveux !
Bisous !
Répondre
J


pas faciles à faire rentrer dans les voitures les grands chapeaux ...


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères