Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 10:00

 

 ... qui font le sel de ma vie ...

 

un commentaire de Valdy hier après-midi, (après, j'ai éteint l'ordinateur)

venue par Ballade de celui qui chanta dans les supplices pour lire ou relire mon hommage à Raymond Aubrac ... toute une vie

 

 

"Chère agoraphobe et citoyenne du monde,

Je salue à tes côtés ce grand homme et te remercie de nous éclairer sur la posture de sa famille face à une possible récupération durant la "propagande" électorale ...

Je dois partir mais je reviens te lire .. " Valdy samedi 21 avril 2012, 15h49

 

 

J'avais été émue par son dernier poème du moment

Pivoine ou lilas, rose et nymphéas,

dont le titre me rappelait cet autre magnifique poème de Louis Aragon,

La rose et le réséda.

 

Sous son poème, cet échange par commentaire :

"C'est tout beau et doux et triste sans l'être. Bon je m'explique mal mais je pense que tu comprends"

 Jeanne Fadosi

"J'aime ton commentaire Jeanne. Il reflète ce que je ressentais lors de l'écriture de ce poème : un maëlstrom de douceur, de tristesse, de résignation et de peine, tout cela baigné dans le beau (càd : l'amour...)"

 Valdy

 

 

Les deux poèmes ne se ressemblent pas et je n'y mettrai aucune hiérarchie, ni en raison de la chronologie, ni en raison de la notoriété.

 

Ce qui les rassemble, ce qui les relie, est le fondement de notre humanité.

 

Ce matin, dans un demi-sommeil, mon radio réveil m'a fait doucement émerger avec la Chanson d'automne de William Sheller

 

"Si tu n'aimes pas trop la foule

Si parfois la vie te saoule un peu

...

N'oublie pas qu'on est deux ..."

 

Le temps d'écouter plus clairement la suite de ma radio matinale, ... 

l'inquiétude à propos de l'annulation des concerts de Charles Aznavour en Amérique prochainement, sans report de date,

 

et cet entretien de Françoise Héritier*, sollicitée par Laurence Luret à propos de son dernier livre

Le sel de la vie, chez Odile Jacob

 

(Un petit clin d'oeil à Gilou, il comprendra pourquoi)

 

"Le vrai jardinier s'incline devant la pensée sauvage"

Jacques Prévert, Fatras, 1966, Adonides, 1972, 1975

 

cité dans Hommage à un jardinier de la Terre

 

 

Françoise Héritier, née en 1933, anthrologue,

successeur de Claude Lévi-Strauss au Collège de France

lilas - reduc pivoine et bleuet - reduc1    

 

Les photos sont d'années précédentes. celle du lilas pourrait être d'aujourd'hui. Les pivoines sont encore en boutons à peine entreouverts.

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Merci pour ces petits riens au parcours sinueux et éclairant aussi. J'ai aimé que tu cites Françoise Héritier, qui n'est pas fréquemment citée.


Carole
Répondre
J


J'ai eu toute une vie scolaire puis professionnelle à organiser mes réflexions dans des plans, alors oui, à la retraite, j'en profite pour la laisser sinuer et me surprendre ...


Oui c'est une dame qu'on cite peu mais qui est encore reçue à la radio pour nous faire partager son regard perspicace sur notre monde



J

De bien belles choses pour commencer ma journée ! Merci à toi Jeanne. Joëlle
Répondre
J


des petits riens qui font la vie suppotable sinon très agréable. Il convient d'y être attentif et on se sent plus léger


belle soirée



A

Merci Jeanne, certains liens me restent en mémoire, ceux de Valdy par exemple. Dès que j'ai plus de temps je viens visiter les autres, encore un grand merci pour cette page. Amitiés.
Répondre
J


merci de ta visite. Je sais que tu as bien d'autres occupations. le temps n'est pas extensible et le monde virtuel ne doit pas prendre la place au détriment des gens qui nous entourent.


Je ne vais pas aussi souvent que je le voudrais sur les blogs de SCALP. et j'ai manqué en billet le RV du 1er avril. Mais j'ai partagé d'autres choses hors réseaux de la Toile.


Amicalement



F

Bonjour Jeanne


Il y a de belles pensée sur cette page


J'en prend quelques unes pour méditer


Bisous


Frieda
Répondre
J


merci Frieda, beau début de semaine



M

Bon dimanche.
Répondre
J


merci belle semaine maintenant



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères