Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 17:59

~ Billet 365 ~

Pour faire suite au billet sur les costumes et le carnaval, voici pour Le grand miroir ! deux clowns en écho à deux peintures à l'huile sur toile que ma soeur Jacotte avait peints. (vous pouvez voir les toilesICI)
clowns en miroir
                                     Le miroir de l'âme
                              Est un clown triste et grinçant ;
                              Ils l'ignorent encore.
                                                        Jeanne Fadosi, samedi 20 février 2010

Partager cet article
Repost0

commentaires

O

De jolis clowns, qu'il s'agisse des enfants ou des tableaux... Il sera bien temps pour les enfants-clowns de découvrir que le monde porte souvent un masque réel et que la vie cache de tristes
choses que les sourires des masques veulent un instant ignorer...


Répondre
J

Ceux-là l'ont découvert ...


N

Un clown est fait pour faire rire...mais sous le masque se cachent souvent bien des tristesses qu'il ne doit pas montrer...
Ces enfants-là sourient sans imaginer ce que seront les embûches de leur vie...car à dix ans tout est beau...
Toile vivante et...chaude de la joie de ces enfants insouciants...
Douce fin d'après-midi Jeanne :-)


Répondre
J

Il y a des enfants confrontés bien trop tôt à l'âpreté de la vie. L'insouciance momentanée est le privilège de ces âges qui peuvent encore s'émerveiller.
Belle fin de journée et merci de ton passage.


B

Un sourire triste
Une bonté d'âme
Des fards tapageurs
La vie qui défile en rires et en pleurs...

Bonne nuit Jeanne, amitiés, balaline


Répondre
J

merci pour ces mots si justes
amicalement à toi


Q

Je le lui souhaite de tout coeur.

Je t'embrasse fort.


Répondre
J

merci Quichotine, espérons ...


Q

La vie est difficile... souvent méchante... et elle répartit mal ses bienfaits, je le crois.

Mais je me dis qu'il faut garder espoir pourtant.
Il peut y avoir aussi de ces moments où tout s'efface un instant devant un sourire d'enfant.

Ne crois-tu pas ?


Répondre
J

Bien sûr que j'y crois, sinon, il y aurait longtemps que j'aurais baissé les bras. Mais c'est dur pour l'un des anciens petits clowns en ce moment et depuis longtemps. Il lui faut du courage et de
la volonté. L'aura-t-il jusqu'au bout ?


L

le miroir de l'âme renvoi à cgacun le côté dérisoire de ces petites préocupation s, l'essentiel n'était elle pas de vivre sa vie
joli texte


Répondre
J

Mais ces petites joies entre parenthèses ressourcent aussi pour relativiser et supporter le reste ... quand ce n'est pas trop ...
Cette photo a plus de vingt ans.


H

Un doux reflet.
Bisous


Répondre
J

Le maquillage avait aussi été fait par Jacotte. J'ai oublié de le préciser !
bises


Q

Je ne sais pas s'ils l'ignorent... je crois que leur miroir a eux n'est ni triste, ni grimaçant...

Cela viendra un jour, sans doute, ou pas.

C'est beau un enfant souriant.

Passe un beau dimanche, Jeanne.

(Les tableaux de ta soeur sont magnifiques, même dans l'ombre de la photo)


Répondre
J

A cette époque, ils ont un présent déroutant mais encore leur espace de sourire comme ici.
La vie leur a réservé bien des vacheries et je voudrais bien qu'il y ait de belles éclaircies ....


C

une belle histoire de clowns Jeanne !
je te souhaite un très beau week end de repos
A bientôt


Répondre
J

je vais essayer. merci. beau dimanche à toi aussi


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères