Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 12:25

 

Si j'avais choisi Aux portes de l'imaginaire (communauté disparue sans doute, en tous cas à laquelle j'ai désinscrit mon blog pour éviter la dispersion) pour publier ce billet, c'est que précisément ce langage, créé par un savant rêveur à la fin du XIXème siècle, réel mais sans le succès de son voisin l'espéranto, se situe bel et bien aux portes de l'imaginaire de tous les humains communiquants.

 

J'aurais sans aucun doute ignoré moi aussi son existence jusqu'à la fin de mes jours si je n'avais pas eu l'idée de m'inventer Jeanne Fadosi comme pseudo. Dans un autre forum, j'avais pris, plus transparent encore pour ceux qui me connaissent, Jeanne Fado, mais voilà, pour ouvrir une boite à lettres, mon hébergeur, pas assez sophistiqué pour concevoir que c'était la même personne, m'a refusé ce pseudo comme "déjà utilisé" !!!

 

Me voilà donc dépitée, à broder sur le fado, à rêver, à bâtir des châteaux de sable ... comme si. 

 

Comme Si.

 

Pourquoi pas ? C'était parti.

 

Dans les premiers temps, je me suis vite aperçue que mon "invention" n'en était pas une. Ou qu'elle avait été reprise très vite par un aigrefin éphémère, en général vendeur de biens de luxe sur la Côte d'azur.

 

Eh oui, vous l'aurez deviné, j'ai eu la surprise de retrouver des Fa Do Si en agences immobilières ... (c'est arrivé en 2008 et ce canular n'a heureusement pas duré mais j'en ignore toujours les petits plaisantins ou les apprentis escrocs qui en étaient à l'origine ... de ces sites utilisant mon pseudo je veux dire)

 

retrouvé dans mes brouillons du 22/05/2011 à 11:00

 

A propos de la langue universelle de Sudre, autrement appelée Solresol, créée par François Sudre dans l'espoir que tous les humains de la planète pourraient ainsi communiquer et se comprendre, j'ai publié un autre article : Rencontre ?  à la rencontre duquel je vous invite si vous voulez suivre davantage le cheminement de ma pensée et en savoir un peu plus sur solresol.

notes de musique

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q
Heureusement qu'il y a encore de doux rêveurs pour imaginer que tous puissent un jour parler la même langue et se comprendre vraiment.

Tu as raison de souligner que les mots n'ont pas pour tous le même sens...

Bises et douce journée.
Répondre
J


même dans la même langue, les mots n'ont pas forcément la même signification, injure ici simple mot familier là, ou pire ... comme entendu ce matin par un Québecois qui comparait 2 mots qui n'ont
pas du tout le même sens en France et au Canada


bises et belle soirée



J
Bonjour Jeanne... non j'apprends, l'espéranto plus connu mais je la pratique pas ! Le hic sur terre c'est bien la barrière des langues et toutes les apprendre !!!!! Même dans mon p'tit pays trois
que diable, la cause, les terres qui un temps guerrier allaient à droite et gauche ! Merci... Bises de JB
Répondre
J


tu sais Jill, vous avez peut-être trois langues, mais en France où nous sommes sensés parler la même, la compréhension n'est pas évidente non plus ... bah ! c'est ainsi. 


bises et belle fin de dimanche



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères