Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 09:50

pour le mardi en lumière Entre ombre et lumière de Hauteclaire, sur une suggestion de Catheau :

 

Inquiétante étrangeté 

 

J'en restais sans image et sans voix me contentant de découvrir quelques unes des interprétations du sujet.

 

J'avais bien eu cette idée un peu étrange de vous montrer, sans lui demander son avis, le désarroi de celui qui s'était pris pour une diva, avant de devoir partager son territoire avec deux géants débonnaires mais trop forts pour lui.

 

mais où sont-ils - reduc1

Mais où sont-ils partis ?

 

Je ne sais trop pourquoi, me revenait en tête des images d'engins de guerre et de villes en ruines.

 

Pas si incongrues ses images d'actualité qui me renvoient à d'autres souvenirs enfouis dans nos inconscients collectifs, reçus aussi en partage d'autres témoignages.

 

Grisou a eu une saine curiosité dont elle nous fait partager ses découvertes.

 

L'inquiétante étrangeté est un essai de Freud, paru dans sa traduction française de Marie Bonaparte en 1919, au lendemain donc de cette guerre atroce et stupide qui devait être la dernière.

 

Il revenait de la Der des der

Le klaxon (1)

Le klaxon (2)

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C


Comme il devait être effectivement étrange, le quotidien du poilu dans la tranchée !



Répondre
J


Etrange et immobile le plus souvent ... parait-il je n'y étais pas



H


Bonjour Jeanne,


une angoisse, une inquiétude qui ne nous quitte pas, comme tu le soulignes, malgré les photos de ce beau chat...
Tu as raison, Grisou a fait une belle trouvaille dans son interprétation du thème.


Gros bisous, en te remerciant






Répondre
J


Le thème me déroutait mais je dois dire que l'explication de grisou m'a bien dépanné


Bises



D


Douce journée et un câlin au beau minet tigré



Répondre
J


celui-là, c'est un demandeur de câlins; toujours à en quémander ...



A


Retour sur un passé peu glorieux de l'histoire. Une époque qui est source d'inquiétudes quand on la déterre et pourtant la mémoire collective
a besoin de ses souvenirs pour que les sociétés progressent.


 



Répondre
J


On ne peut pas en faire abstraction. Mais il ne faut pas non plus en faire une fixation ni se sentir responsable à la place de ceux qui nous ont précédé. Par contre, ne pas répéter ... ce serait
possible si ...



D


Bonsoir,


Belle participation





 



Répondre
J


merci ... j'ai une semaine de retard mais ce n'est pas grave ...
Beau mercredi suivant ... 



M


Des guerres et combien de désarrois nous renvoient à la réalité. Amicalement



Répondre
J


Et d'étranges souvenirs dérangeants dazns les replis de notre mémoire, même transmise par nos ancêtres ...
amicalement 



K


Le thème de cette semaine était étrange et l'inquiétude nous a étrangement gagné ...Point d'inquiétude, nous nous en sommes bien tirés



Répondre
J


Habituée à fréquenter le petit peuple imaginaire, j'ai (peut-être à tort) pas l'habitude d'y trouver de l'inquiétude.
Le quotidien banal me semble bien souvent plus inquiétant



P


Bonsoir Jeanne, j’espère que tu vas bien. Ma rentrée s’est bien passée. J’ai reçu les résultats du brevet :16
/20 en français,17.5 / 20 en
histoire-géo-éducation civique et  19.75 / 20 en maths.


Il est mignon comme tout ! J'espère que la cohabitation se passe bien.


Je te souhaite une bonne semaine !


Gros bisous.


Pauline.



Répondre
J


félicitations, Pauline ! tu dois être contente de ces résultats. Cela te donne du courage pour la fin de l'année scolaire.
Amicalement,


Jeanne 



Q


Nos souvenirs sont mélangés, toujours entre ombre et lumière.


 


Mais ce sont les plus forts qui reviennent le plus souvent.


 


Le monde est toujours en guerre, même si nous vivons, ici, dans une relative paix.


 


Passe une douce journée, Jeanne. Bisous.



Répondre
J


On peut regretter que Freud n'ait pas creusé un peu plus ces idées remettant les sujets dans leur environnement social ...


Belle soirée



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères