Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 16:15

ce mardi Entre ombre et lumière est suggéré par Anne, du blog Parisianne/Musardises qui nous invite à bien regarder sous nos pas.

vieux rail gros plan

Le jaune de la rouille avait enfin attiré mon regard sur ce rail inutile depuis que la ligne de campagne a été fermée et ce chemin délaissé.

vieux rail

En voici un autre vestige, dans un autre endroit, non loin, vu d'un pont.

ancien-chemin-de-fer2.jpg

vestiges-de-rails.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires



Elle a tant rendu de service et maintenant est complètement ignorée et oubliée ...



Répondre
J


Pour beaucoup oui mais pas tout à fait ce qui tient du gag. L'été dernier, sont passé des piétons qui cherchaient la gare ... pour reprendre le train ... signalé par je ne sais quel site
d'itinéraires ... 



E


Il ya dans mon coin d'anciennes lignes reconverties en chemins de rando, quand on connait un peu l'histoire, c'est sympa. J'aime bien qu'il reste des traces du temps passé...



Répondre
J


Ca c'est plutôt sympa en effet. Ici, ce n'est pas le cas et le pire c'est qu'une partie de la voie, pourtant propriété de la SNCF ou de sa filiale, est passée sous le soc des charrues de
semenciers qui n'en ont rien à faire de bornes de parcelles !. Les haies, même ont complètement disparu par endroits !



M


j'aime que les pas du passé rencontrent ceux du présent



Répondre
J


Cela arrive. Pas toujours de la meilleure façon non plus sourire !



B


C'est magnifique sous tes pas ...


Comme quoi il faut toujours regarder où l'on pose les pieds .






Répondre
J


C'est vrai mais ce n'est pas habituel ...Bises et belle fin de semaine



P


fermer les lignes sans enlever les traverses et parfois le rail est une injure à la nature...


 


belle journée avec bises



Répondre
J


Je ne sais ce qu'il en reste. Au moins, le tracé, toujours propriété des chemins de fer, a permis le maintien d'une haie vive qui autrement aurait disparu sous le soc des gros engins de
labour. 
Bises et belle fin de soirée à vous 



N


sujet bien traiter, moi j'ai zapper car en ce moment, je suis un peu deborder en  plus, je stress un peu, car depuis lundi, j'arrete la clope, alors dur dur, bonne soiree bizzzzzzzzzous



Répondre
J


J'avais déjà utilisé ces photos et faire ce billet ne m'a pas pris trop de temps. J'ai eu quelques jours très occupés aussi.
Je ne puis que t'encourager dans cette démarche car j'ai perdu des êtres chers qui ont dû arrêter de fumer impérativement, et trop tard pour eux. Dommage que ces personnes n'arrivent pas à
convaincre que c'est un poison perfide.


Je suis sûre qu'il y a des moyens de ne pas trop stresser à cause de cette décision. Occuper son cerveau à d'autres pensées agréables à chaque moment où survient l'envie. Elle dure peu à chaque
fois et de moins en moins.


Moi, je n'ai pas de mérite à t'en parler, je n'ai jamais aimé fumer.


Bises et beau mercredi 



F


c'est sur qu'il fallait savoir qu'elle était là et seul un regard d'expert l'aura reconnu


bisous



Répondre
J


Le rail, j'ai dû y passer des dizaines de fois sans le voir. Peut-être le vent et la sécheresse l'ont débarassé de la terre qui avait fini par le recouvrir, mais le plus probable, c'est que je ne
le voyais pas. Il est vrai que j'ai plutôt tendance à regarder en l'air ou les buissons du sentiers que le milieu du chemin.
Bises 



Q


Surprenante rencontre... comme quoi, il faut toujorus regarder où l'on marche.


 


Merci pour ces images.


Passe une belle soirée, Jeanne. Bisous.



Répondre
J


J'ai sans doute marché dessus sans voir ce rail un grand nombrer de fois. Pourquoi l'ai-je aperçu cette fois-là ? Un reflet du soleil peut-être ...
Bises et beau mercredi. 



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères