Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 16:00

je mets le titre entre guillemets car l'expression est de Quichottine, en réponse à un commentaire que je lui écrivais à propos de son article

 

Un jour peut-être je vous dirai

 

Tout savoir ! quel cauchemar ce serait ... On sait si mal déjà ce que l'on croit savoir ... 
Où trouverait-on de la place pour entendre les coeurs et entendre le sien aussi.

Les mots, comme dit Galet, je crois, s'émancipent dès qu'ils nous ont échappé, même quand on y a réfléchi. et si l'on savait, dirait-on quelquefois ...?

commentaire de Jeanne Fadosi

Ce serait terrible je crois...

Je crois qu'il y a des moments où l'important est dans le silence des mots tus.

 réponse de Quichottine

 

un article très quichottinien, comme elle sait si bien les murmurer.

 

(Tiens, en me relisant, j'ai oublié un point d'interrogation à la fin de la deuxième ligne.)

 

Tout savoir brrrrrrrrrrr. Mais tout faire savoir ?

Tout dire, tout se dire ? ... Je reste prudente sur ce dictat de nos sociétés dites de la transparence.

 

Ce n'est pas toujours le bon ton, ce ne sont pas souvent les mots justes, ceux qui ne nous trahissent pas, ceux qui sont audibles, aussi. Ce n'est pas souvent le bon moment et le bon lieu.

 

Se dire "du bout des yeux", se dire "du bout du coeur", comme le chante si bien Jacques Brel ...

 

Et laisser du temps au temps pour dire , bien plus tard, ... ou se comprendre, enfin, ou mieux, se sentir en paix, accordés

 

"dans le silence des mots tus"

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q

Morte de rire... tu as raison. Moi non plus. :)
Répondre
J


oui pour en avoir envie, il faut quand même être quelqu'un de particulier !



Q

Dans la vie publique... je crois que certains ont réussi à l'être.


Autrefois...


 


Aujourd'hui, je crois que ce n'est plus possible.


Seuls les plus retors savent se faire valoir.


J'en suis désolée aussi.
Répondre
J


Plus c'est sans doute vrai. Mais l'Histoire nous est montrée de manière sans doute simplifiée.


les plus retors ? je n'aime pas trop ce mot. Il faut en tous cas une très grande résistance et être capable de donner des coups et de jouer ce jeu retors. Peut-être ne le sont-ils pas tous quand
ils débutent. 


en même temps, si on m'offrait un fauteuil de président (rassures-toi il n'y a aucun risque que cela se passe même au cinéma) je n'en voudrais pour rien au monde 



Q

Ce sont les mots échangés de toi à moi, de moi à toi, qui ont tissé les liens... et fait en sorte que j'aime autant venir te lire, même si parfois je ne sais comment dire ce que je ressens.


 


Merci pour ta présence, Jeanne.


La transparence n'est pas toujours une bonne idée, mais la sincérité, oui.


Passe une douce journée malgré le froid.
Répondre
J


Il n'est pas toujours nécessaire de dire. des fois même les mots viennent en parasites.


Merci de tes visites et de tes remarques pertinentes, de ta gentillesse aussi.


La sincérité est précieuse, mais dans la vie publique elle est bien rare. Est-elle même possible ? Il ou elle se ferait manger tout cru


Et cela me désole



B


Ce que j'aime moi c'est lire entre les lignes aller au delà des mots voir plus loin parfois se tromper mais qunad on touche au but je trouve ça magique et toute la magie est de savoir suggérer ou
faire ressentir......Les mots tus sont souvent très importants, certains devraient je pense être dits et d'autres tus à jamais quand à la transparence en fait j'y crois peu l'homme n'est pas
transparence....



Répondre
J


Non bien sûr la transparence n'existe pas, mais c'est un prétexte qui fait dire bien des bêtises et qui prive bien souvent aussi d'intimité.


Suggérer pour faire lire en tre les lignes, c'est un des plus grands talents du poète, de l'écrivain ou du cinéaste maintenant. Je ne sais pas trop faire, j'ai tendance à trop en dire, au point
d'embrouiller et de me faire mal comprendre



N


Bonjour jeanne,merci de tes visites.


Ton texte est très beau,il faut bien faire attention à ce que l'on dit.Il faut souvent écouter plus que parler.


à bientôt.



Répondre
J


Ecouter aussi oh oui, et laisser parler ... ce n'est pas toujours facile



O


On ne peut pas tout dire, on ne peut pas tout faire , on ne peut pas tout écrire. Mais, même lorsque l'on fait attention, les mots écrits portent parfois un ton que n'auraient peut-être pas eu
les mots dits à haute voix... On pense sur un ton et l'on écrit avec cette "musique" en tête, mais on n'est jamais certain que celui qui recevra les mots les entendra ainsi ... Il est si
difficile parfois de communiquer et nous sommes tous si différents...


J'ai peur de ne pas être très claire... J'en suis désolée... Tu peux effacer ce com si tu veux Jeanne.


Bises à toi et bon dimanche.


 



Répondre
J


Bien sûr que si je te trouve claire dans ton commentaire. Pourquoi l'effacerais-je ? j'ajouterais aussi que les mots des autres on les entend en les mélangeant à sa propre musique intérieure et
cela prend bien souvent un autre sens, une autre intention, qui n'y était pas au départ. 
Bises Oxygene et belle fin de dimanche. Il se termine déjà, dans le gris du ciel mais toujours sans pluie 



T


Tous les mots sont parfois durs à dire, mais aussi durs à entendre


Petite histoire : je suis bélier et ma fille taureau, je ne sais si tu crois à ces choses là, mais c'est pour te montrer que nous sommes toutes deux des caractères
emporté. Des mots ont échappés, mal reçus, puis le silence. Ce silence pesant qui tourmente. J'en ai écris un poème. J'ai alors constaté qu'il y avait une énorme différence entre les mots parlés
et ces mêmes mots écrits. Nous nous sommes réconciliées. (paru dans mon second recueil)


Amitiés



Répondre
J


Sourires, je suis je crois comme une grande majorité de gens, je n'y crois pas mais cela ne m'empêche pas de lire les horoscopes dans les journaux ... 


C'est une bien belle histoire que tu racontes dans ce commentaire, de retrouvailles grâce à l'écrit qui permettait une autre approche et c'est une grande joie que de pouvoir se réconcilier ainsi.


Amicalement



Q


Merci...


 


Tu sais, il y a les mots que l'on dit, et ceux que l'on tait, pour une raison ou une autre, peut-être pour ne pas trop se livrer, pour ne pas risquer cette incompréhension qui peut faire tant de
mal.


 


On ne peut pas toujours "tout dire", comme on n'est pas vraiment libres de "tout faire". Pourtant, je sais qu'il y a des mots tus qui comptent plus que certains de ceux qui sont dits.


Ce qui fait alors le lien dans un couple, ou entre des amis, c'est la capacité à "entendre" malgré tout ce que l'autre ne dit pas.


 


La "transparence" de nos sociétés où l'intime n'existe plus tue beaucoup d'autres sentiments, d'autres sensations, qui faisaient pourtant la douceur de certaines relations.


 


Passe une bonne soirée, Jeanne.


Merci d'avoir relevé... et pour cet échange de pensées.


Je t'embrasse.



Répondre
J


merci Quichottine. C'est un vaste sujet en effet. La relation aux autres ne passent pas toujours par des mots et ces autres relations méritent d'être cultivées. Et quand la parole vient à
manquer, on trouve d'autres chemins ...



L


Attention aux non-dits qui engendrent la discorde et l'incompréhension. Amicalement Dan



Répondre
J


d'accord, il y a des choses à se dire, mais tout n'est pas à dire et encore moins à entendre. Les filtres protègent aussi ... et dire ne signifie pas toujours bien dire. L'incompréhension nait
aussi des dits mal émis et/ou mal interprétés. Pas facile, c'est sûr !


Amicalement



C


Un texte à méditer longuement.. lol


bonne soirée


clem



Répondre
J


souvent les paroles partent vite,et on les regrette ... c'est trop tard.



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères