Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 05:00

 

Dômi, capitaine des CROQUEURS DE MOTS depuis que Tricôtine lui a transmis le témoin de la communauté est pour la quinzaine à la barre du Défi n°132
Le thème général en est d'expliquer à notre sauce personnelle l'origine d'une expression connue.

 

Voyons voir  ... 

 

Blaise, affublé par sa chère comtesse1 non seulement d'un blase2 impossible mais en sus accablé d'un "pauvre", trouva bientôt une idée géniale qui le mit sur le chemin de la fortune. C'est qu'il était doué et avait un blase2 incomparable pour deviner les désirs secrets les plus farfelus des gens à particule. Mieux, il avait l'art de trouver à chaque demande une recette des plus savoureuses.

Sa formule ? 

 

Une table d'hôte luxueuse, à la carte, les plats vendus à prix d'or qu'il concotait sur mesure à partir des expressions soumises par le convive. L'addition était audacieusement lourde sans décourager la clientèle huppée qui venait de loin et s'inscrivait longtemps à l'avance.

L'une des expressions qui lui était soumise le plus souvent était "redorer son blason".

 

Tant et si bien qu'il finit par ne plus personnaliser que les accessoires et la présentation à partir d'une recette de base standardisée qu'il consigna même en l'enfermant dans un coffre-fort.

 

C'est donc en tout confidentialité que je vous en révèle le b a ba. Mais chut, prenez garde à ce que le maitre ne l'apprenne pas. Il la garde secrète pour la transmettre bientôt à son successeur.

Ben oui, le voilà à la veille d'unir sa fortune à une particule prestigieuse désargentée.

 

Redorer son blason

 

Ingrédients :

de bons oeufs de poulettes rousses

qui picorent sur un mur et dans le pré

des vermiceaux et du grain bien jaune

 

du bon lait de vaches blondes

qui broutent au pré de l'herbe grasse

 

ou

 

du vin jaune (le nec plus ultra du champagne)

 

du sucre roux bien réduit en poudre

de la vanille bien mûrie au soleil

 

Préparation

Selon les ingrédients, faire délicatement une crème anglaise3 ou un sabayon4 :

mélanger les jaunes d'oeufs au sucre jusqu'à obtenir un appareil blanc et mousseux

ajouter progressivement et délicatement le liquide en chauffant sans le porter à ébullition

 

Les blancs d'oeufs seront montés en neige et pochés ou réservés pour un autre plat selon que la personne qui demande à redorer son blason apparaît plus ou moins blasée.

 

Comment cela c'est trop vague ! Vous ne voudriez pas non plus que je vous révèle les secrets du chef. J'espère bien faire à mon tour fortune et redorer le blason5 d'une délicieuse bien née désargentée ...

 

Et n'oubliez pas, Blaise accommode à sa sauce l'expression de votre choix dans les cuisines du navire des CROQUEURS de MOTS, sous le commandement de quinzaine de dômi ...

 

1. - clin d'oeil au roman Pauvre Blaise, de la Comtesse de Ségur, 1861

2.- blase, mot argotique pouvant signifier le nom ou le nez

3.- crème anglaise, crème fine le plus souvent utilisée en dessert

4.- sabayon, idem mais le liquide utilisé est du vin blanc ou du champagne

5.- redorer son blason. sens litéral : pour une famille aristocratique en mal d'argent, s'unir à un roturier fortuné. 

par extension, se refaire une réputation

 

Remy le rat de Ratatouille

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Tout cela est bien appétissant et a dévoré à pleine dent!
Cordialement
Répondre
J


douces crèmes onctueuses mais presque liquides qui n'ont pas besoin de dents sauf si elles accompagnent des mets plus consistants ...



E
tres original ! bravo ...
Répondre
J


je ne sais si c'est original mais ma plume est partie dans cette direction. Il vaut mieux que ce soit ma plume car j'avoue avoir du mal à réussir une vraie crème anglaise. quant au sabayon au
champagne il y a très très longtemps, il m'arrivait d'en faire dans de grandes occasions. Mais ça, c'était dans une autre vie ...



M
Tu as joué le jeu à fond bravo!
Répondre
J


je ne sais pas si j'ai suivi la consigne à la lettre mais ma plume indisciplinée n'en a fait qu'à sa sauce, cette effrontée



M
blason ou pas que c'est bien appétissant tout ça !! tu as redoré ma soirée !! merci m'dame !! ;-)
Répondre
J


ravie de cet effet sourires ...



V
pas beau de redorer son blason de la soret
un adage dit aussi pour vivre heureux vivons caché.
bonne soirée
Répondre
J


tout dépend des tempéraments ... Mais n'est-ce pas toujours ainsi que fonctionne le monde : l'argent cherche des honneurs et les honneurs désargentés cherchent de l'argent



Q
Bonne idée que cette recette...
Mais si tu gardes pour toi l'ingrédient secret, comment la réussir ?

Passe une douce soirée Jeanne. Bises.
Répondre
J


je crois plutôt que c'est rendre service que de laisser chacun y mettre sa sauce. Tu sais je ne suis pas une très bonne cuisinière et il y en aura qui réussiront bien mieux 


bises



E
gastronomie sur mesure,quel challenge ! c'est épatant et très amusant, Jeanne
Répondre
J


je ne sais pas si c'est compatible avec cette cuisine aux ciseaux qui remplace de plus en plus la cuisine aux fourneaux dans la plupart des restaurants



D
Ah bravo Jeanne, j'aime beaucoup cette sauce sans compter que le sabayon est un de mes entremets favoris, voilà que tu m'en as mis l'eau à la bouche :)
Merci beaucoup pour cette formidable recette et d'en avoir levé le secret ;)
Bisous et belle journée en espérant que les "nouvelles" soit rassurantes ;).
Domi.
Répondre
J


le sabayon m'a ramené le souvenir de mon père qui aimait ce genre d'entremets et qu'il réusissait fort bien


bises



F
Il a eu vraiment du "blaze' Blaise! C'est ainsi qu'on attrape les riches un peu snob(s) ; et cela n'a pas changé!Oui la recette est un peu simple pour faire fortune.Il manque sûrement l'ingrédient
essentiel ! Bises
Répondre
J


Oui rien ne change de ce côté-là en effet. Quant au secret de fabrication, "il" ne me l'a pas donné non plus ... Bises



J
Ah oui un chef orignal... et si je lui commande une cheville ouvrière moi qui n'ai pas de particule hum.... sourire, bises de JB
Répondre
J


ah ah ah ! Jill tes mains sur le clavier croient déjà au père noël (original orignal  )


bises



A
Merci, ta recette donne faim, de dorure :-))))
Répondre
J


bon c'est vrai que l'on peut en obtenir pour pas cher en boite mais un vrai sabayon fait maison, ce doit être aussi rare que cher



M
Tu as bien redorer le tien ce matin... bravo !!!
Bonne semaine - bisous
Monelle
Répondre
J


oh je ne tiens pas à dorer un blason. Ma condition tranquille me suffit ...



M
J'ai beaucoup aimé ta recette à ta sauce... Elle m'a même mis en appétit. Je n'ai pas encore pris mon petit déjeuner. Belle semaine
Répondre
J


surtout qu'un sabayon non sucré peut accompagner avec bonheur un turbot mais chut j'ai rien dit ...


belle fin de dimanche



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères