Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 10:00

 

ou Le voyage de la Belle au Bois Dormant - 5

Début BaD's trip 1BaD's trip 2BaD's trip 3BaD's trip 4

 

Pour la quinzaine, c'est Tricôtine, notre amirale en personne, qui reprend la barre  du défi n°79 sur les flots d'une couleur à toutcouleur.

 

Destination Bonheur !

 

Vous pensez bien que notre Rose-Aurore, endormie au matin de sa vie, devenue transparente pendant cent longues années, par le caprice d'une fée jalouse, a tout de suite compris le parti qu'elle pouvait tirer de ce voyage.

 

Elle se trompe l'horrible charmeuse fée Carabosse. La voilà invisible, comme elle dit, allégée de son enveloppe corporelle ...

 

 ... mais libre comme l'air auquel elle ressemble.

 

Légère, ...

 

... mais dotée de toute son intelligence et de sa liberté de penser. 

 

Invisible, ...

... mais n'appartenant à personne, et surtout pas à cette perfide enjoleuse !

 

Aurore venait d'allumer le journal télévisé de la nuit. Elle n'arrivait pas à y croire ! Sur l'écran mal réglé, un visage qui s'était fait BCBG ... Dans ses oreilles, un flot de haine banale et de séduction mêlées.

 

Elle en était rose de confusion. Plus même, son chaperon en rougissait ...  A quand l'abolition de l'esclavage des mots ! Elle craignait fort que son agacement lui fasse perdre quelque peu de sa discrétion.  Elle en aurait rompu le silence ...

 

Son silence, dont elle ne laisserait pas confisquer ni déformer les pensées, par pesonne.

 

Marie-Clochette lui avait murmuré à l'oreille ...

 

Oui, oui je me souviens que vous attendez la révélation DU secret avec une grande impatience, fébrilité même.

 

Ne vous mettez pas la rate au court-bouillon, cela fait un teint maladif, et croyez-moi, quelque soit votre carnation, la couleur de la maladie, comme celles du chagrin ou de la misère, sont des couleurs tristes.

 

Marie-Clochette lui avait murmuré à l'oreille ... qu'elle pourrait profiter de ce temps pour explorer incognito tous les univers et toutes les époques depuis la nuit des temps et jusqu'à l'éternité des futurs.


En long, en large, en travers, en profondeur, en avant, en arrière, en siècles et millénaires et même en années lumière !

 

Ah ! la lumière, sa soeur de transparence !

 

Ses bonnes marraines avaient eu l'idée d'installer son enveloppe dans la médiathèque. Le divan était d'un moelleux ! 

 

Elle a commencé par se faire des frayeurs inouïes devant Rosemary's Baby, se consolant ainsi d'une simple piqûre de rouet.    Elle apprécia ensuite sa condition en versant des averses de larmes invisibles avec la série des Sissi, Blanche Neige, condamnée comme elle ou la petite Sirène si sotte de vouloir rejoindre le monde des Humains, et pour quel destin ...

 

Fictions ? Certes (quoique dans la réalité le sort de Sissi n'est pas plus enviable )... C'est pourquoi elle avait aussi visionné quelques documentaires ...

 

Lady devenue icône , princesse aux yeux tristes, princesse de la mode, et autres épouses et concubines. Rares ont été les destinées heureuses, parmi ses premières explorations. 

 

Aurait-elle d'autres choix plus attrayants ?

 

Elle qui pensait utiliser ce fond documentaire pour sélectionner les qualités de celui qui viendrait la réveiller ...

 

Dans ce questionnement aussi, ses premières recherches l'avaient déroutée. 

 

Ses errances, inutiles pour échapper à ce sort, et l'immersion qu'elle avait commencé dans les documents et les actualités de la médiathèque l'avait épuisés. Elle avait pris quelques minutes pour dormir le temps nécessaire. Personne ne pouvait s'en apercevoir, elle fit le tour du cadran de la pendule.

 

Les commères en étaient encore à se chamailler sur son prénom, maintenant qu'elles ne pouvaient plus le faire à propos de la couleur de sa robe ... bleue, rose, jaune, vert, blanche , ... quelle importance.

 

... Voyons, voyons, ce n'était pas plutôt au Bal de Cendrillon, cette valse des couleurs ? Cette parenthèse de bonheur avant les douze coups de minuit ? L'or du carosse ou la citrouille ?

 

Il lui fallait absolument quitter ce donjon ! Mais une question la taraudait ... était-elle aussi invisible que Clochette le lui avait dit ? Marie-Clochette pouvait-elle vraiment neutraliser Carabosse ?

 

Depuis hier soir, elle se demandait si sa transparence 'était une chance ... elle devrait se garder des chants d'exclusion, contourner les murs et les barbelés du mépris.

 

Ici, pas de Marcellin, ce n'était pas comme chez les  tantes Blanche et Hermine.

 

Au moment de faire le grand saut dans l'espace-temps, le grand miroir lui renvoya son reflet ...

 

Frissons, ... pendant cent ans, elle serait libre comme la lumière du ciel

 

boule-arc-en-ciel1.JPG

 

Cette fois, elle espérait que les mythologies et les symboliques de l'arc-en-ciel seraient suffisamment diverses et enracinées  pour tendre vers l'universel et échapper à la confiscation.

.  

Partager cet article
Repost0

commentaires

E

Rose aurore virevolte d'aventure en réalisation, un peu plus de l'invisible à la révélation. tu pars et tu repars, tu rebondis mais au final l'histoire a eu des miliers de nouvelles vues


Bonne journée
Répondre
J


un monde élastique à l'infini dans toutes ses directions, y compris le temps, voilà qui remettrait bien des théories question ...


C'est l'atout des contes de s'affranchir de nos limites ...


belle soirée



B

Des histoires et une héroïne qui ne manquent pas de couleurs.


Gros bisous jeanne
Répondre
J


je ne sais pas trop où elle va nous conduire et j'espère qu'elle va éviter les pièges ...


bises



F

Un princesse transparente, ce n'est pas si facile à vivre!!  Il va falloir qu'elle sache s'imposer dans son voyage à travers la vie .. Bises
Répondre
J


Sans doute. et j'aime mieux ne pas le savoir.


Bises



Q

J'aime bien l'idée d'une vie invisible... Mais si colorée !


 


Les princesses de nos contes de fées modernes ne sont pas vraiment heureuses, mais peut-être vaut-il mieux être bergère aujourd'hui ?


 


Rose-Aurore ne sera pas confisquée, j'aime autant. :)


 


Bisous et douce soirée.
Répondre
J


L'invisible, je préfère le concevoir dans les contes et légendes, ou bien dans la nature, du côté des infinis grands ou petits que l'on n'a pas les aptitudes à percevoir.


Je ris car mon chat n'aime pas quand j'essaie de forcer ma voix dans les aigus, des fois même en alto, c'est difficile. Perception des ultra-sons qui lui vrillent les tympans ...


les princesses ne sont pas souvent heureuses ...


Les bergères non plus ...


quant aux vraies bergères et à leurs bergers, je ne sais pas dans les Cévennes, mais dnas la Baie du Mont-saint Michel ils ont bien du mal !


bises



L

Bonsoir Jeanne, tu lui en fais voir de toutes les couleurs à cette pauvre Rose-Aurore! De défi en défi et même plus... bravo !
Répondre
J


que veux-tu, la vie des héroïnes de contes n'est pas non plus un long fleuve tranquille !


bises et belle journée



M

Bravo et merci.
Répondre
J


merci



B

Bonjour Jeanne,


Quel beau voyage et quelle belle leçon ! Bravo et Merci . Bien amicalement. 


 Henri.
Répondre
J


un conte et des allers retours dans la vie ... je me suis embarquée dans un histoire sans fin je crains ...


amicalement



J

Voilà du voyage au long cours Jeanne !  Incolore mais pas sans saveur !  Amitiés, jill
Répondre
J


Un peu brouillon ... mais le temps des blogs ne donne pas le temps de peaufiner ...


Bises et belle journée



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères