Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 06:00

 

C'est la rentrée aussi chez les CROQUEURS DE MOTS avec le défi n°85 proposé par Blog'heures pour notre cap'tain Tricôtine, et même notre amiral d'honneur Brunô.

 

J'ai écouté l'univers sonore proposé par Voilier. Je ne sais pourquoi j'ai librement pensé à un autre défi proposé par Nounedeb, je vous en mettrez le lien à la fin de ce billet.

 

***

Longtemps après, dans l'épaisseur du silence, dans l'encre noire de la nuit, la dernière note se prolongea au-delà de toutes les barrières, portée loin derrière l'horizon, de l'autre côté du monde.

Longtemps encore, il resta là porté par une indicible nécessité d'immobilité.

Il avait senti les ombres s'éloigner furtivement des vagues, rejoindre peu à peu la ville et son agitation, il avait senti l'instant retenu, leur volonté de suspendre la légère vibration de l'air qui semblait avoir arrêté le temps.

Sur la plage, devant la scène depuis longtemps désertée des musiciens, ils étaient encore quelques irréductibles à rester là, écoutant le vent et la mer inlassablement. Bien sûr, il ne les connaissait pas. Mais il reconnaissait 

chacun d'eux, toujours les mêmes. Ils se reconnaissaient.

Une goutte d'eau tinta sur un galet, d'autres s'enfonçaient, silencieuses, en ronds ourlés dans le sable. Bientôt la pluie l'obligerait à déserter son rêve.

Il se releva à regret, s'ébroua. Ses os craquaient de l'intérieur comme dans une cathédrale de stalactites. Le charme était rompu. Il eut froid.

La lune, dans une trouée de nuage, a fait briller une drôle de petite chose sous ses pieds. Il se contenta de l'éviter.

Il lui tardait maintenant de rentrer.

Demain, il y aurait un autre violon sur le sable1

***

Rendez-vous au défi n°77 : cartes sur sable pour lire le point de vue de la petite chose qui brillait sous la lune.

1. Allusion au festival de musique de Royan, Un violon sur le sable (auquel je n'ai jamais eu l'occasion d'aller. texte donc de pure imagination)

lune

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

très joli texte qui colle bien à cette  musique bravo bises Marie
Répondre
J


merci Marie



V

Oui, Jeanne : ce que les sons nous sont... ils nous impliquent, et nous ne l'expliquons pas... Notre rapport au sonore : ce qui sonne hors et résonne dedans...


Belle journée dans l'or de l'en !  


 


Voilier
Répondre
J


j'ai peine à imaginer ceux qui sont privés d'un des sens, l'ouie ou la vue ou même le goût et l'odorat ... Il sont ce qui nous relie au monde extérieur


belle journée et encore une fois merci pour ce joli défi



H

Bonjour Jeanne,


oui, je me souviens bien de ce défi de Noune de de la petite chose bleue et des coquillages sur la plage.


Il suffit d'y penser pour que la plage soit toujours là ...


Gros bisous à toi
Répondre
J


je ne sais pas pourquoi cette musique m'a presque tout de suite fait penser à ces images de noun



F

Très beau texte ,la mer toujours la mer ..


Je n'ai pas fait le défi par manque de temps. Bises
Répondre
J


le surbookage de la rentrée, c'est fréquent même pour les retraitée ... et puis tu as bien le droit de ne pas faire tous les défis ...


bises Fanfan



C

Qui a t-il de plus beau que la musiucalité du vent, de la mer, de la nature , sujets inépuisables d'inspiration superbement ici  mise en  mots et  images! J'avais également
bien  aimé cartes sur table, Beryl... Merci à toi. pour ces riches moments de lecture et nombreuses embarcations vers d'autres rivages. Chloé


PS: La musique ne m'a pas inspirée mais toi si! Petit clin d'oeil donc à Jeanne  Fa do si pour ce défi!
Répondre
J


c'est une ambiance qui se mérite. certaines attrapent l'oreille dès la première écoute, et parmi elles, l'engouement peut quelquefois tarir vite. D'autres il faut les écouter plusieurs fois pour
les apprécier. Je crois qu'en ce qui me concerne cette musique fait partie de ces dernières.



S

C'est un très beau moment merci.
Répondre
J


la musique, étrange de prime abord, m'a aprivoisée et conduit vers des rivages et ce souvenir d'un autre défi



M

J'ai aimé ton défi qui nous laisse sur le sable haletant  longtemps après  ! un moment particulier qui nous emmène dans le silence des bruits de la nuit.


Bonne soirée Jeanne et au plaisir de se lire.


Jeanne
Répondre
J


J'ai souvent entendu parler de ce festival pas comme les autres où les orchestres doivent composer avec la musique du vent, des vagues et des oiseaux ...


Cette musique que je découvrais, m'a fait penser à la mer


bises



M

un univers musical et un peu mystérieux dans lequel tu nous embarques..... agréablement!


bravo!
Répondre
J


Elle m'a fait penser je ne sais trop pourquoi à une musique de relaxation et m'a emporté près de la mer. D'autres y ont entendu de l'inquiétant ...


bises



Q

C'est magnifique... Juste merci pour ce moment.


Passe une douce journée.
Répondre
J


un exercic e nouveau pour moi d'écrire en s'inspirant de l'écoute d'une musique. J'ai bien aimé 


bises et belle soirée



P

Quelle belle musique..... bonne journée avec bises
Répondre
J


la musique était proposée par Voilier. J'ai découvert Patricia Diallo et pour ce que j'en ai écouté, j'ai bien aimé son univers sonore


bises et belle fin de journée. J'espère que les galères de connexion sont bientôt résolues



A

Merci pour la balade étrange, au clair de lune sur la plage.


Brrr j'en frissonne encore !
Répondre
J


le festival de Royan a lieu en juillet je crois. Peut-être que cette année il n'y a pas fait aussi beau que d'habitude. Mais ce doit être une bien agréable expérience pour ceux qui aiment ce
genre de musique et les soirées sur la plage ...


bises



T

Bonjour Jeanne, j'aime la façon dont tu as traité ce sujet sonore, on y trouve une sérénité malgré la musique qui n'offrait pas (à mes zoreiles) de quoi reposer l'esprit.  Merci pour cette
belle page sur la plage , je trempe un orteil de bon coeur !! bizzzoux et belle fin de lundi
Répondre
J


un étrange univers c'est vrai, mais qui ne m'a pas du tout effrayé et même j'y ai trouvé comme tu le dis une espèce de sérénité


bises et belle fin de journée



M

Une belle rêverie imaginative, on entend le ressac et on est mélancolique avec l'artiste!
Répondre
J


c'est bien vu. Mélancolie plutôt que stress. Un univers sonore singulier que j'ai découvert en l'écoutant plusieurs fois, je n'y suis pas entrée dès la première fois bises



L

Bonjour Jeanne. j'aime beaucoup l'impression du son qu'on rester capter jusqu'à ce qu'il meure, et le lien vers la petite chose bleue qui me rappelle un très bon souvenir à moi aussi. Bravo à
toi, bises, à très bientôt.



Répondre
J


C'est aussi un peu comme cela que j'ai ressenti la dernière note de ce morceau que j'ai découvert grâce à voilier


bises et belle fin de journée



F

Bonjour Jeanne,


un grand moment de solitude quand le charme se rompt


Bisous du lundi


Frieda
Répondre
J


le retour à la réalité est souvent un grand vertige désagréable ...


bises



M

Quand la musique humaine s'arrête celle de la mer prend le relais et une petite coqquille de nacre se sent bien solitaire !


Bonne journée - bisous



Répondre
J


le silence n'est jamais total au bord de la mer ...bises



J

Nous avons choisi de parler de la mer, chacune à sa façon, de défi offert est une expérience que je ne regrette pas.... Je vais aller voir ton lien.... Bizzzzzzzz
Répondre
J


sur la coquille et avec Voilier ... quoi de plus évident ...


bises



A

Mystères nocturnes et poésie lunaire, comme un songe étrange...
Répondre
J


des atmosphères qui m'habitent souvent quand j'ai envie de faire le vide en moi ...



V

Bonjour Jeanne, je me souviens très  bien de ce défi de Nounedeb ! j'aime beaucoup le lien que tu as fait entre les deux  Merci de ce texte, belle journée à toi ! (pas encore eu le temsp d'aller sur tous tes liens offerts pour jeudi dernier)


 


Voilier
Répondre
J


après avoir écouté une deuxième fois cette musique que je ne connaissais pas (merci pour cette découverte) ce lien m'est apparu évident. Pourquoi ? je n'en sais rien cela passe par le son, pas
par l'explication ...


belle fin de semaine et encore merci pour ce type de défi



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères