Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 06:00

~ Billet 471 ~

 

Pour le Jeudi en poésie des Croqueurs de mots, à la barre cette quinzaine Nounedeb, et pour faire suite aux marines de notre expo pastel, ...

 

suede19740016b.jpg

 

Le long du quai

 

Le long des quais, les grands vaisseaux

Que la houle incline en silence,

Ne prennent pas garde aux berceaux

Que la main des femmes balance.

 

Mais viendra le jour des adieux

Car il faut que les femmes pleurent

Et que les hommes curieux

Tentent les horizons qui leurrent.

 

Et ce jour-là, les grands vaisseaux

Fuyant le port qui diminue,

Sentent leur masse retenue

Par l'âme des lointains berceaux.*

 

        Sully Prudhomme, 1839 - 1907

 

Ce poème a été mis en musique par Gabriel Fauré, 1845 - 1924
* Le dernier vers est bissé dans la version chantée. J'en connais par coeur celle d' Yves Montand 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q
<br /> <br /> Juste un merci pour ce rappel... <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> J'aime beaucoup la version chantée par Yves Montand, mais comme je n'ai pas un son de bonne qualité, je ne peux pas tester des liens qui permettraient de l'écouter. Et comme le diamant de<br /> ma platine vynils usé, je ne peux plus écouter le disque que j'ai toujours<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> <br /> J'aime beaucoup ce poème moi aussi et la version chantée de Yves Montand<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Je ne sais pas si la manière de le chanter de Yves Montand serait apprécié maintenant, mais moi, j'aime beaucoup<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> ...... pour te féliciter de ce choix combien de marins et capitaines... auront quitté leur famille laissant à terre  le trésor de leur vie pour voguer loin vers des futurs inconnus et<br /> dangereux ! merci Jeanne tu m'as prise dans tes filets !! bizzzoux bleus Marine<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> En me replongeant dans le recueil de chants de mon père, j'en ai trouvé plusieurs sur la mer et les marins ou les bateaux. Je vais peut-être en profiter pour les mettre en ligne pour les<br /> programmer tout cet été.<br /> Bises plus bleu que le ciel qui a apporté un peu de fraicheur relative avec la pluie.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> beau poéme , on comprend l'engouement de Yves Montand pour la mettre en musique.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Oui, il l'a merveilleusement bien chanté. La musique est de Gabriel Fauré, je n'avais pas fait attention à ce détail sur la pochette du disque (vynil à l'époque !)<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> <br /> Salut à toi, Jeanne, et merci pour cette invitation au rêve de voyage. Ca tombe bien, je suis plongée dans des romans et nouvelles de Joseph Conrad que je n'avais pas lus. Quel maître! Un ptit<br /> rappel aussi pour "Amers" de St.John Perse. Bonne journée.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> J'aime beaucoup St John Perse, et j'en avais vu en expo un exemplaire de poèmes sur els oiseaux illustré magnifiquement par Georges Brake !<br /> Belle fin de journée ensoleillée<br /> <br /> <br /> <br />
Q
<br /> <br /> La page que tu as trouvée est géniale ! Merci. Je ne connaissais pas du tout la chanson.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bisous et bonne journée, Jeanne. Avec du soleil, ça fait du bien.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Je suppose que tu parles de celle sur Gabriel Fauré. Le soleil et des nuits fraîches que demander d'autre ...<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères