Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 06:00

~ Billet 436 ~

 

L'amirale Tricroquineuse a commencé à mettre en musique les tours de quarts des prochains défis.

La prochaine quinzaine est confiée à l'oeil d'aigle d'Hélène.

Confiée ? Que non, c'est elle qui s'est proposée. Sur la coque de noix, pas de plan de table imposé.

 

Le 10 du mois de mai, départ au bord de la mer.

Mais pas tout à fait n'importe comment : un sésame parmi trois nous conduira sur la plage.

 

plagedebarquement---reduc1.JPG


Le 14 de ce joli mois, Vendredi las de son île et de la solitude de son Robinson,

a l'idée d'une courte échelle pour élargir son horizon.

 

Un relais à se passer, bien difficile à suivre pour moi qui ne sais pas ramer en cadence au pas des autres.

Encore moins quand je suis privée de mes précieux instruments de bord que sont mon ordinateur et une liaison internet, sans oublier le sablier du temps.

 

J'ai pris mon radeau personnel pas celui de la méduse, je l'ai déjà écarté celui-là quand Brunô nous a laissé repartir en nous saluant du rivage.

Destination Hélios ?

Et si c'était le Soleil, plutôt que Cépalion qui avait chu dans l'herbe folle !

Je m'en vais demander à Er ce qu'il en pense. Et vous savez quoi ? Mes moteurs de recherche ne le connaissent pas.

Ce guide propose-t-il donc des voyages périlleuxx ? Tellement que j'en ai mis deux X ?

 

Les Croqueurs de mots,

Dans leur beau canot 

avec Hélène-le-calame-et-la-plume,

Pour qui nos neurones fument,

vont ce lundi faire la courte échelle

pour atteindre les Iles Seychelles

Ou voguer vers les étoiles

En hissant haut la grand voile

Départ du bord de la mer

Arrivée pour les plus téméraires

Vers des destins inexplorés

Des mots en mailles tricotés.

Et à la fin de l'envoi,

En godillant près du convoi,

Titillée par les esquilles

Piquant mon dos comme des aiguilles,

Je botte en touche,

Car le soleil se couche

Pour attendre le matin

Du lendemain. 

 

Et un petit bonus dans Le grand miroir aux Soleils couchants sur Ré la Blanche

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> <br /> Une pirouette périlleuse sur la coquille de noix mais le retour sur la plage vaut le coup d'oeil.<br /> <br /> <br /> Gros bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Elle est très solide cette coque et remarcablement carénée, insummersible ...<br /> Bises, Brunô<br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> <br /> Très belle façon d'interpréter le thème !<br /> <br /> <br /> on navigue, on louvoie ... et on arrive jusqu"à un rivage inattendu !<br /> <br /> <br /> Bonne matinée,<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> j'aime bien les belles surprises de voyage, même immobile<br /> bises et belle journée<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> Bonjour Jeanne<br /> <br /> <br /> Pascale nous tricote bien des surprises, de quinzaines en quinzaines !<br /> <br /> <br /> Le sablier du temps va s'écouler joyeusement je le pressens !<br /> <br /> <br /> Belle journée, bises, Lyly <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Tu as raison et les quarterons nous réserveront aussi de belles surprises<br /> Bises et belle journée<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> hihi  Jeanne;;;; botter en touche pas tant que ça !!! tu as mis de belles bottes pour aller au bord de la mer, et tu nous offres un poème superbe, du vent dans les voiles chez ton frère<br /> Gilou .... j'ai vogué à travers la toile  comme une méduse me laissant porter par tes flots !! bravo et de grosses Bizzz!<br /> <br /> <br />   est admiratif et moi conquise !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Mes bottes sont toujours dans la voiture pour le cas où ...<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> Un bien joli poème. Bonne Soirée Amicalement <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Une fabulette légère pour qu'ils et elles puissente s'élever jusqu'en haut ...<br /> Amicalement<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> mon non plus je n'ai pas pu prendre maille au filet des mots mais ton petit radeau perso est bien agréable<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Chacun mène sa barque à son rythme et avec sa propre boussole, mais on se retrouve toujours à l'escale<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> <br /> Les espérances de soleil de ton frère sont les miennes... Je gèle...<br /> <br /> <br /> Je viens de faire une longue balade entre ton blog et les différents liens que tu as donnés. Cela m'a donné l'occasion de lire le texte d'un certain Thierry sur la paternité. C'était très<br /> chouette...<br /> <br /> <br /> Tu as donc relevé le défi, mais sans les mains moites, ni les pieds poites il me semble... Ou ai-je mal lu ...???<br /> <br /> <br /> En tout cas, je comprends ton problème avec le sablier du temps... J'ai le même en ce moment. Bonne semaine et gros bisous à toi Jeanne !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> cela se réchauffe doucement Hihihi au départ, il fallait les trois expressions puis l'une des trois au moins alors ...<br /> Comme il y a longtemps que je ne transpire plus, (on pourrait m'envier mais ce n'est pas bon signe en fait), je ne me voyais pas utiliser cette expression rigolote mais qui sonnait mal à mon<br /> oreille.<br /> Bises Oxygene et belle semaine à toi aussi<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Plein de chemins de traverse pour oublier le but et y revenir en se demandant "mais où allais-je donc avant de bifurquer ?" bonne journée<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> J'essaie de ne plus trop me mettre de carcans mais quelquefosi je m'égare ou le temps me file entre les doigts comme l'eau de mer quand on met la main dans les vagues.<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> <br /> Merci pour ces photos qui me font penser aux vacances.<br /> <br /> <br /> Bon lundi.<br /> <br /> <br /> Bisosu.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> c'est une belle perspective. Besoin de souffler ...<br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> <br /> Merci infiniment, Chère Jeanne pour ce moment de beauté, un peu en dehors du temps...<br /> <br /> <br /> Et puis, je suis un peu comme toi: j'adore louvoyer entre les consignes...<br /> <br /> <br /> Ramer pas en cadence? Tant mieux! "Les Croqueurs de mots" adorent souvent sortir des sentiers battus...<br /> <br /> <br /> Bravo, Jeanne, et merci.<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse,<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> mais tu sais aussi partager ta plume. et cette idée de texte à suivre a sûrement donné quelque chose de savoureux.<br /> Bises, Hélène<br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> <br /> Ah cette coquille elle nous emmène dans de bien jolis paysages que chacun dessine à sa sauce.<br /> <br /> <br /> Beau défi.<br /> <br /> <br /> Gros bisous Jeanne<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Ce sont des sauces épicées  ...<br /> Bises Harmony<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères