Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 06:00

En ville, écrits, pancartes, enseignes ... c'est le thème de ce mardi Entre ombre et lumière, pour la communauté de Hauteclaire.

Aujourd'hui je vous propose des clichés que j'ai pris il y a environ deux ans et dont la définition en a été améliorée par mon frère Gilou qui en a atténué le flou et la surexposition.

 

De l'appel au secours ...

vinetsecours - reduc1

canonbelleville1 - reduc1

canonbelleville2 - reduc1

vinaulitre - reduc1

... au remède miracle.

A consommer avec modération

Partager cet article
Repost0

commentaires

A


J'aime beaucoup ces vieilles devantures d'échoppes. Demande à Gilou de les passer en sépia et tu auras l'impression de voir des cartes postales d'époque.



Répondre
J


Sans aucun doute. Ce sont des restes de devanture qui continuent à défier le temps. rien n'a bougé en deux ans. Il ne me semble même pas quil y ait eu davantage de dégradation.



S


Bravo pour la recherche et pour la prise de photos.
Elles me rappelle le quartier des quais  de Bercy à Paris avant leur démolition.
Amitiés


Françoise



Répondre
H


Des boutiques et des immeubles bien anciens, mais je dois dire que le secours aux blessés mais bien fait sourire !
Ces maisons mériteraient peut-être une réhabilitation ..
Merci pour ces photos touchantes autant que drôles
Gros bisous à toi



Répondre
J


Ca c'est drôle en effet, mais après tout en campagne, les cafetiers étaient souvent les taxis et les ambulanciers ...
Bises et belle semaine 



M


Voilà une maison qui a bien vécu



Répondre
J


Et qui ne vit plus depuis plusieurs années déjà. Je suis repassée devant récemment et tout était encore comme sur les photos.



G


belles photos bravo bises



Répondre
N


tes photos sont genial, moi je n'en avait pas sur le theme, je zap pour cette semaine, je te souhaite une belle soiree et te fais de gros bizzzzzzzzzous



Répondre
A


Des mots devins ??? J'aime beaucoup ce service urgent... et ces photos qui se lie... Merci Jeanne !



Répondre
P


Belles enseignes d'un autre temps !
Anne



Répondre
C


Quand le canon réchauffait le blessé. Des photos mélancoliques.



Répondre
P


très anciennes comme enseignes.... près de chez nous, dans les années 30 il y avait"Chez Prosper" mais il n'était pas plus Prosper que nous.



Répondre
F


coucou jeanne j'aime bien


bonne journée



Répondre
F


bonjour Jeanne,


j'ai sur des clés USB des vieilles vitrines parisiennes et banlieues,


pendant une période , je les "traquais" !


quel charme !


tu me réjouis par cette série de photos fort belle


merci


bonne journée, Jeanne


françoise



Répondre
J


C'est sans doute fort intéressant ces vitrines de charme et une précieuse mémoire de lieux qui changent souvent d'aspect, sont quelquefois malmenés, pas toujours. 
Je suis passée dans la rue où j'avais pris ces photos, sans appareil, cette fois. J'aurais pu reprendre les même clichés ...
Bises et belle journée Françoise 



M


Comme un rappel du passé, tes photos sont touchantes !!


Bises






Répondre
J


Comme souvent dans ce genre de témoignage, les photos, reflet sincère de la réalité, en souligne une beauté étrange. Y aurait-il moins de misère si celle-ci n'était pas aussi esthétique et
poétique ?
Bises 



Q


Comme tu le dis... avec modération.


L'alcool continue à faire des ravages...


 


Tes images répondent parfaitement au thème. Merci pour ce partage, Jeanne.


Bisous et bonne journée. J'espère que notre ciel gris ne va pas durer...



Répondre
J


Bof ciel gris encore par la fenêtre mais la météo nous promet du bleu et de la chaleur ...
Ces façades sont otujours en l'état et je n'ose imaginer l'intérieur ! 



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères