Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 02:00

 

"Escaliers", tel est le thème inépuisable proposé pour ce mardi Entre ombre et lumière par Martine.

 

Quelques rappels, à Menton, dans divers lieux de France, publiés pour Ombre et lumière, ou encore ceux qui ne mènent plus nulle part tels des escaliers vains.

 

avant d'ajouter quelques images glanées à Chambord

échelle parc Chambord - reduc1

Mais oui, cet affût se trouve dans le parc du château de Chambord. L'échelle est certes plus rustique que le double escalier à vis si célèbre, à juste titre.

 

à Chenonceau (sans x, le château ; c'est la ville de Chenonceaux qui prend un x, j'hésite entre les deux et je dois vérifier presque toujours, mon esprit d'escalier peut-être ?)

tour escalier Chenonceau - reduc1

 

à Gisors, vue plongeante depuis la tour du Château

vu du chateau de Gisors - reduc1

 

sans résister à vous montrer ce pastel d'une des élèves qui a participé à notre exposition pour le départ de notre professeur, qui nous a tant fait progresser dans les ateliers qu'elle anime dans le Vexin.

 

escalier au pastel sec - reduc1

Je suis désolée d'être incapable de vous dire son nom. Le cadre est la réalisation de son mari et la décoration d'une autre élève pastelliste.

Et pardon pour le défaut technique des reflets, que je suis incapable d'éviter avec mon apn. Il a plein de fonctionnalités mais j'avoue ne pas du tout les maitriser.

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
La première photo me parait la plus hardie...La montée est raide mais la curiosité fait des miracles! Bises VITA
Répondre
J


raide mais courte ! et je plains aussi ceux qui ont le vertige et ne peuvent pas monter en haut des tours ou des phares ...


bises


nb impossible d'accéder aux blogs ce soir



M
Bonsoir Jeanne,

J'aime ce choix très large qui va du rustique au sophistiqué.
Le pastel est superbe! Les reflets n'empêchent pas d'apprécier le talent. Bravo à cette pastelliste
Bises
Martine
Répondre
J


Oui elle est bien talentueuse. Et si tu voyais ses fleurs ...


Bises



V
belles photos avec une mention pour ce beau pastel...
Répondre
J


merci pour celle qui l'a réalisé. Elle fait vraiment de très beaux pastels.



F
Bonsoir Jeanne
Les escaliers comme une échelle
c'est comme ca qu'on va chercher
les provisions dans nos silos
Bisous
Frieda
Répondre
J


Dans mon enfance, les greniers et fenils, on y montait uniquement à l'échelle aussi


Ici, la hutte servait à guetter le gibier ...


Bises



M
Le pastel et le cadre font un superbe ensemble
Répondre
J


C'est quelqu'un de talentueux



Q
J'aime beaucoup... et, tu vois, moi non plus je ne sais pas éviter les reflets.

Je photographie de moins en moins ce qui est derrière un carreau. :)

Bisous et douce soirée.
Répondre
J


Il y a des filtres physiques sur certains appareils numériques mais les verres anti-reflets pour l'encadrement existent mais à un prix tel ...


bises



F
c'est qu'il y en a des sortes d'escaliers
Répondre
J


c'est pourquoi c'est un sujet qu'on peut utiliser plusieurs fois. Il ne risque pas de s'épuiser (contrairement au fait de monter les escaliers en vrai ...)



M
De beaux aperçus, quant à ce tableau il est tout simplement magnifique!
Répondre
J


Elle réalise de superbes pastels. Les roses particulièrement mais ce n'était pas le sujet



E
beau partage bonne journée bisous evy
Répondre
J


merci belle fin de semaine



E
Je rectifie, j'aime beaucoup ce pastel, qui avec la vitre donnait l'impression d'un reflet!
Répondre
J


effectivement. les verres anti-reflets existent mais ils sont d'un prix dissuasif



E
Joil thème bien traité , j'aime le reflet de l'escalier dans le miroir.........Le reflet est-il aussi pénible à monter?
Belle journée
Répondre
J


Les escaliers anciens ne sont pas toujours bien profilés et certains ont des marches usées ... Mais bon cela entretient la forme physique il parait, à condition de ne pas les monter quatre à
quatre mais marche par marche et à allure raisonnable


belle journée



P
Je les évite le plus possible,quitte à faire 200 mètres de plus... Sourires....

belle journée avec bises
Répondre
J


il y a des escaliers qui sont doux et d'autres qui sont raides. J'ai plus de mal à les descendre qu'à les monter ...


bises



L
une belle palette d'escaliers-
ceux du chateau sont mes préférés- normal pour une Lady ! lol
bisous et bonne journée-
Répondre
J


of course Lady



J
C'est qu'on en monte et descend des marches dans notre vie, jusqu'au jour où l'on préfère les ascenseurs, vieillesse oblige.... Merci Jeanne !
Répondre
J


Tant que l'on peut les emprunter, c'est un exercice qui maintient en forme. Mais évidemment il ne faut pas en abuser et les ascenseurs sont indispensables aussi


bises et belle fin de semaine



J
Tes escaliers semblent mener vraiment très haut. Est-ce un vieux rêve des hommes que de se rapprocher du ciel ? Bravo à ton amie, son tableau est enchanteur. Belle journée Jeanne. Bises. Joëlle
Répondre
J


je crois que oui. Regarde les pyramides d'Egypte ou d'Amérique


Quant au pastel, cette personne est vraiment talentueuse. Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères