Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 04:00

 

Farniente d'avant-hier, d'hier, d'aujourd'hui ...

 

« Le farniente* est une merveilleuse occupation. Dommage qu’il faille y renoncer pendant les vacances, l’essentiel étant alors de faire quelque chose. »

Pierre Daninos, Vacances à tous prix**, 1958

 

outilssieste - reduc1

 

Riberac1957 03 - reduc1

 

papa lit son journal

 

parasol - reduc1

 

* Farniente, nom masculin,  de l'Italien "fare niente" ne rien faire : oisiveté (inaction, état d'une personne qui ne fait rien) à laquelle on prend plaisir (sensation agréable)

 

** Une époque où des auteurs osaient dans des romans dénoncer la société de consommation qui déjà ne balbutiait plus mais commençait à prendre ses aises et à montrer ses défauts.

Je pense aussi aux romans d'Elsa Triolet, injustenment oubliés

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
C'est bien vrai qu'il fait bon de rien faire de temps à autre .
Thème bien exploité .
Bises de Michèle
Répondre
J


sourires, en 2000, j'avais un fiston qui ne comprenait pas que je puisse apprécier de "enfin" pouvoir ne rien faire. Il était toujours à s'inquiéter si je ne m'ennuyais pas. 


Bises



Q
Ne rien faire... que j'aimerais !
Mais les petites ont envie de faire, et que je fasse avec elles.

Alors, je me dis que le farniente, ce sera pour la semaine prochaine. :)

Passe une douce journée. Bisous.
Répondre
J


C'est vrai que les enfants sont actifs et demandent de l'activité. Pourtant comment peuvent-ils comprendre la nécessité vitale des pauses et du repos si nous les adultes, nous ne leur en montrant
pas l'exemple ? Il ne suffit pas de les mettre à la sieste. C'est en voyant mon père se reposer en toutes circonstances quand j'étais petite fille que j'ai pu reconnaitre que c'était utile et
appréciable et non honteux comme la société de valorisation du travail avait déjà tendance à le faire croire !


bises et belle fin de semaine



M
Un espace dans le temps qu'il faut apprécier à sa juste valeur et lui donner tout son sens!
Répondre
J


oh oui ! alterner l'acitivté et le farniente, un dosage indispensable !



A
oui, le farniente a du bon comme la méditation, le yoga. S'autoriser à ne rien faire, à laisser son esprit vagabonder.
J'aime bien tes photos anciennes.
Répondre
J


quand on voit à 7 ans son père faire la sieste comme un ressourcement, cela aide toute sa vie à en préserver la nécessité.



C
Belle manière pour le "farniente" !!!
Bises Jeanne
Répondre
J


c'est une sorte d'activité dans laquelle je ne me débrouille pas mal ...


bises



J
Bonjour Jeanne.... Une pause estivale ou autre est un bien nécessaire... et à la retraite plus aisée encore à faire ! Bon mardi zen.... JB
Répondre
J


ma foi ce n'est pas vrai pour tous les retraités. J'en connais qui ont fort à faire avec les petits enfants. Le farniente est souvent en dehors des vacances d'été. Bon ce n'est pas mon cas et
j'apprécie de prendre mon café au jardin


bises



P
Pour moi, maintenant ce sera l'ombre... Belle journée avec bises
Répondre
J


Au soleil, il faut bien se protéger. Je préfère l'ombre depuis toujours. Mais je suis devenue encore plus frileuse et ici j'avoue aprécier aussi un peu de soleil (avec prudence)


bises et belle journée



J
oui c'est vrai , mais est obligatoire ? bon farniente
Répondre
J


il y a des gens besoin ou croient avoir besoin de toujours s'activer. Le repos est nécessaire. Mais il ne doit pas plus être une corvée. Moi j'aime ne rien faire. J'en ai plus l'occasion et moins
besoin que lorsque je travaillais jusqu'à l'épuisement ...



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères