Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 05:00

 

J'aurais pu en faire un musicien, un humoriste, un cinéaste ...

Pas facile de jouer avec un prénom quand on a connu quelqu'un qui le portait.

C'était un homme chenu déjà, la peau ridée et tannée par une vie de besogne en plein air. Il portait et assumait  son âge. Je ne l'ai vu que trois ou quatre fois. Mais comment oublier un humain de cette trempe, droit, franc, direct, fidèle à ses idéaux, à la fois réfléchi et pleinement acteur de son siècle. 

Parlant avec la même simplicité sans faire de hierarchie entre les gens.

Solitaire et convivial. Jovial et réservé. Attaché aux traditions qui comptent sans nostalgie, comme promoteur des progrès prometteurs.

 

Un homme libre, vivant avec une grande modernité, en homme à la fois indépendant et responsable.

 

Alors aujourd'hui, j'en resterai là. Et je remercie la vie de m'avoir fait croiser la sienne ces quelques rares fois.

 

Je ne sais pas ce qu'il penserait de ce que nous avons fait de notre planète ... et à notre planète ...

 

Ars juin2013 - reduc

 

.

Pour les participations des écolier(e)s :  Rassemblement à la cour

La liste des prénoms chez Jill Bill  Mes prénoms saison5

  Mes prénoms saison4  Mes prénoms saison3  Mes prénoms saison2

Mes prénoms saison1        

avec un salut amical spécial à 

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB

. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Un portrait fort intéressant.
Répondre
J


on n'oublie pas de tels êtres humains ...



G
Tu ne l'as vu que 3 ou 4 fois mais comme tu le décris bien ton Franck !!
Ta description donne envie de le connaitre et d'en savoir plus bien qu'il ne soit plus de ce monde..........
Bises
Répondre
J


cela fait longtemps qu'il a tiré sa dernière révérence ...Il aurait pas loin de 110 ans s'il vivait encore ...


bises



D
C'eût été sont droit, mais en ce cas c'eût été aussi nier l'évidence.

Cela dit cette phrase semble t'ennuyer tout autant

Dominique
Répondre
Q
J'aime ces mots des souvenirs... J'ignore aussi ce qu'il penserait.

Et que penserons nos petits-enfants ?

Ton image est très belle. J'aime ces champs de coquelicots. Ils avaient presque disparus...
Répondre
J


On en revoit depuis une dizaine d'années. Fleurs éphémères longtemps considérées comme de la mauvaise herbe.



F
Bonsoir Jeanne.
Très beau texte en partie autobiographique ; j'aime beaucoup ce que tu dis à propos de ce monsieur.
Bises et à bientôt.
Répondre
J


je crois que cela lui correspond bien. Une forte personnalité qui ne me permettait pas de faire des petites amusettes avec ce prénom


bises



C
promoteur de progrès prometteurs : à dire 50 fois vite ;)
et oui comme tu dis !
heureusement qu'il existe de tels hommes qui ont foi en la vie, raisonnent, restent simples, authentiques.
Avoir un caractère à la fois tourné vers l'extérieur, le monde, et son intimité : n'est-ce pas là être quelqu'un d'équilibré ? qui vit avec sa société et non en autharcie. Un homme libre d'être et
de donner.
bises
christelle
Répondre
J


oui tu résumes bien. 


bises



J
un bel hommage à cet homme que tu as apprécié
belle soirée Jeanne
Répondre
J


un hommage mérité je crois



S
Un beau portrait de ce Franck.
Répondre
J


je ne pouvais pas faire autrement



E
message personnel à une belle ombre, touchante attention, Jeanne
Répondre
J


C'est quelquefois difficile de faire comme si ... C'était quelqu'un de complexe et d'un caractère fort qu'on en peut oublier



A
Un bel hommage que tu lui rends...
Répondre
J


je n'aurais pas pu broder autrement sur ce prénom



F
Bonjour Jeanne,
Un beau prénom que porte aussi mon petit neveu
Bisous et belle journée à la cour
Frieda
Répondre
J


oui, j'ai vu ton article bien émouvant


bises et belle semaine Frieda



D
Bonjour Jeanne,

Un homme possédant de grandes valeurs semble-t-il. Il est dommage que celles-ci, peu à peu à se perdent.

Dominique
Répondre
J


C'est le genre de petite phrase qui l'aurait mis en colère, pardon. et comme il avait son franc parler, il te l'aurait fait savoir. Les valeurs s'expriment différemment. Il y avait autant
d'hypocrisie "dans le temps" ...



F
ce devait être un homme bien sympa
Répondre
J


cet adjectif l'aurait bien fait rire. Il disait ce qu'il pensait et se souciait fort peu d'être "sympa"



M
Il arrive que l'on croise une personne dont on garde le souvenir très longtemps, ce qui est ton cas.
Sans doute serait-il horrifié de voir ce qu'est devenue notre planète !!
Bonne journée
Monelle
Répondre
J


en effet mais il saurait aussi trouver des raisons d'optimisme



J
Bonjour élève Jeanne, un Franck en chair et en os croisé sur ta route, brave et travailleur, qu'il soit le bienvenu à la cour de récré, merci à toi, bises de m'dame JB
Répondre
J


et si la Cour de récré a son ombre dans un autre monde (bon, j'ai de gros doutes mais), tu peux suggérer à ton père de le rencontrer ... Avec Patriarch et Albert Jacquard, il ne devrait pas
s'ennuyer bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères