Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 10:30

 

nocesdiammimiBelindalionel - reduc1

Grandir,

 

Un an, c'est le bilan d'une vie minuscule

Et c'est l'immensité de futurs inconnus,

Le rire de tes yeux, le cristal entendu,

Quand tes perles de joie fusent comme des bulles.

 

Un an et c'est le temps de tes tous premiers pas,

Et de tes premiers mots, sésames d'aventures,

A l'âge d'insouciance, heureux d'être immature,

Qui sait faire une fête de chaque repas.

 

Toute une vie d'enfance en manteau d'arlequin,*

Entre émerveillement et désenchantement,

A grandir dans ce monde étrange et déroutant ;

 

Une enfance à construire des libres lendemains

A grandir vers l'adulte sage et déluré**

Qui aura su sa part d'enfance préserver.

Jeanne Fadosi, 21 juillet 2011,

 

pour le premier anniversaire de cette fillette dont j'ai fait la connaissance ICI.

Elle est actuellement la plus jeune de la famille. C'est, pour moi, une arrière-petite nièce. Sa tante, Anne-Sophie, sur son lit d'hôpital, n'a pas pu faire sa connaissnace.

 

* je fais ici référence à plusieurs ouvrages du philospohe Michel Serres

** quand j'ai pris connaissance du mot clé des jeudis en poésie du défi n°60 des CROQUEURS DE MOTS, piloté par Julien, m'est apparu le caractère particulièrment ambigü de cet adjectif, à la fois complimentant des qualités d'éveil et de vivacité d'esprit et désapprouvant l'audace et l'esprit de fronde ou d'indignation. IUl est évident que la curiosité d'esprit ne fait pas bon ménage avec l'obéissance servile. Et pourtant, quoi de plus important pour la liberté de l'homme dans le respect de tous les autres, que de ne pas se laisser tromper.

Déluré, apparu au XVIIème siècle comme une variante du participe passé déleurré du verbe déleurrer = détromper

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T


coucou Jeanne, je souhaite de tout coeur à cette petite d'être délurée, coquine et heureuse je préfère la définition de vivacité d'esprit que le côté négatif !! je t'embrasse en retard pour le
tour de coquille



Répondre
J


Je préfère aussi cette définition positive à celle péjorative.



N


merci de ta visite jeanne et ton explication pour le mot déluré, je ne le savais pas.


Tu écris très bien et je te trouve chanceuse.


À bientôt.



Répondre
J


J'ai toujours aimé écrire. 


A bientôt et belle fin de dimanche



M


Bonsoir Jeanne,


Ton poème est très très beau. j'ai lu les commentaires qui me précèdent, tes réponses . Tout a été dit . J'ai suivi aussi tes liens. C'est bouleversant.. Que cette petite fille adorable ait une
belle vie sage et aimante.


Merci pour ce partage Jeanne


Bises


Martine.



Répondre
J


merci pour tes souhaits. ce n'est jamais facile de grandir même choyée ce qui est son cas.


Bises



Q


J'aime beaucoup ton enfance en manteau d'Arlequin... c'est tout à fait ça... et si joliment dit !


Merci, Jeanne.


Passe une belle journée.



Répondre
J


Je ne sais plus s'il se référait spécialement à l'enfance, plutôt à l'humain en général et à l'hominescence en nous, concept qu'il était en train de forger sans l'avoir crééé encore, mais
l'expression "manteau d'arlequin" est de Michel Serres. Et sans doute l'a-t-il emprunté ailleurs, qui sait dans la sagesse populaire des contes ?


Bises et belle journée aussi



J


Bonsoir.


Tu as abordé le theme d'une toute autre facon et je trouve ca tres sincere


Merci et bonne soirée



Répondre
J


je souris en mon for intérieur car je suis retournée sur ton blog relire le défi n°60 : je n'avais pas vu que tu avais expressément mis un E à la fin de délurée


Belle journée



V


très joli poème!



Répondre
J


Moi aussi j'ai dérogé à ma règle habituelle et pour être honnête, je n'avais même pas vu que Julien visait les déluréeeeeeeeeeeeeeees



A


J'aime bien l'analyse que tu as faite de ce mot, ambigü en effet.


Un an, le regard ouvert sur des futurs que je lui souhaite radieux. Amicalement.



Répondre
J


Le mot m'a dérangé dès le départ pour cela et j'étais bien embêtée pour l'illustrer. Et puis comme cette pétillante petite fille avait juste un an aujourd'hui, les premiers vers me sont venus
avec l'idée de réhabiliter cet adjectif. L'écriture n'en a pas été si facile et j'ai réécrit, raturé, retouché encore ce que je pensais être la dernière mouture.


Je lui souhaite tout le bonheur possible. grandir dans notre monde, que ce soit en 2011 ou en 1910 (la naissance de ma maman qui serait son arrière-arrière-grand-mère si elle était encore de ce
monde), ou en 2011 avant notre ère, est comme l'écrit Jil-Bill facile et difficile à la fois


Amicalement et belle journée



M


un billet qui grandit


merci à toi Jeanne


douce fin d'aprem te souhaite



Répondre
J


Je l'ai écrit pour elle et il part aujourd'hui par la poste. Ce ne sont que des mots. L'essentiel est dans l'exemplarité, et les adultes de notre monde ne me semblent pas l'être beaucoup !


bises et belle journée



F


Bonjour Jeanne,


je te reconnais


c'était le jour de l'anniversaire de mariage de ta soeur et de ton beau-frère


beau texte sur l'enfance qui se déroule pour arriver à la maturité


mais qu'il faut savourer


les petits veulent tjrs devenir grands le plus vite possible


un temps pour tout, construire, solidifier d'abord afin d'aborder l'âge adulte en toute sérénité


je t'embrasse, Jeanne


françoise



Répondre
J


le jour où on l'a fêté en effet. Les petits sont toujours pressés de grandir ! s'ils savaient qu'ils vivent souvent leurs plus belles années ...


Je t'embrasse, Françoise, belle journée



J


Bonjour Jeanne... grandir facile et difficile à la fois !  Que ton arrière-petite-nièce connaisse une enfance insouciante et grandisse jusqu'à cet âge dit majeur à la fois sage et délurée
dans le bon sens de ce mot ambigü... Bonne soirée à toi, bises de jill



Répondre
J


merci pour elle. Je crois que tu as en peu de mots, dit l'essentiel de ce qu'est grandir
Bises et belle journée 



M


Je dédie à Anne-Sophie le poème publié en mars dernier dans la poésie du jeudi et intitulé "à elles". Je viens de relire tous tes écrits sur ce drame. Gorge serrée, boule au creux de l'estomac,
chagrin... Une pensée émue pour ses proches. Je t'embrasse amicalement. Mireille



Répondre
J


merci infiniment ce poème est juste et touchant. Je ne sais pas encore sous quelle forme, mais j'y mettrai un lien vers lui sur ton blog (d'ici quelques jours j'ai d'autres chantiers pour le blog
qui n'arrivent pas à progresser)


Amicalement



M


Oh, Jeanne qu'il est beau ce poème ! Nous avons toutes deux choisi l'aspect positif du mot "délurée". Que cette enfant grandisse forte, sage et délurée, quel plus joli souhait formuler ? Amitiés,
Mireille



Répondre
J


Oui et j'en suis bien contente. Il y en a trop qui se voient reprocher d'être intelligentes et cultivées, quand 'summum de l'effronterie ce n'est pas belle et intelligente et cultivée à la fois !


Amitiés



P


Je suis en train de me revoir en Août 2000 avec nos deux derniers petits enfants , un sur chaque bras. 1 mois pour le dernier et 2 mois 1/2 pour son cousin...


 


Belle après midi.



Répondre
J


On craque pour ces bébés n'est-ce pas. Belle vie à vos petits enfants.


Belle journée



M


De jolis mots pleins de vérité pour cette petite poupée.


Bonne journée - bisous






Répondre
J


et qui lui vont bien car elle a toujours l'air d'être le bonheur de vivre en personne avec son sourire à fossettes et ses yeux pétillants.


Bises et belle journée



C


un très beau poème Jeanne merci



Répondre
J


merci cri



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères