Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 05:00

 

Sur l'image du sujet de la semaine 25 de miletuneA vous de décider* de la découvrir avant ou après la lecture de ce qu'elle m'a inspirée, au croisement d'autres évocations (images support)

 

 

 

Il court, il court le furet ...

 

C'est un grand classique

La danseuse aime le dompteur

épris tout là-haut

 

De la souple trapéziste

qui rêve du magicien

 

Le clown blanc tait son secret

Que seul le caniche comprend

Jeanne Fadosi pour miletune publié sur ce site le 19 juin 2014

 

* Les mots lus ne sont jamais tout à fait les mêmes que les mots écrits, y compris quand ils sont relus par leur auteur. Les mots impulsés par une image échappent eux aussi, et c'est tant mieux, à un seul déterminisme bi-univoque. Mais il n'est pas gratuit de lire sans voir l'image, ou en l'ayant vu ou en la voyant. Quel que soit votre choix, découvrir l'image support avant ou après, vous ne pourrez remonter le temps pour comparer les expériences.

Le choix de l'une interdit les autres.

.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q
Les amours sont souvent compliquées...
J'aime la façon dont tu as traité le sujet.

la chute de ton poème m'a fait sourire.
Répondre
J


souvent il parait ...


les animaux familiers devinent ce qu'il y a dans le coeur de leurs maîtres



J
Clin d'oeil de jill qui connait le tableau.... Bon vendredi Jeanne, bises ;-)
Répondre
J


eh oui Jill fidèle à ces propositions et coiffée hier sur le poteau hihihi ... pour une fois ...


bises et beau dimanche



E
Très joli texte et les photos du site m'ont beaucoup intéressée. Que de merveilles sur la toile gigantesque !
Répondre
J


n'est-ce pas ? on pourrait y passer tout son temps. 


belle journée de dimanche



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères