Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 07:00

Il plus elle pour faire eux, et séquence poulailler quand c'est l'heure de ramasser les oeufs.

Voici les paroles du chant choral mis en lien de mon billet d'hier Georgina la fermière

 

Il est bel et bon

 

Texte et Melodie: Pierre Passereau (vers 1540)

 

Il est bel est bon, bon, bon commère mon mari,

Il estaient deux femmes toutes d'un pays, 

Disons l'une à l'autre avez bon mari? 

Il ne me courrousse ne me bat aussi. 

Il fait le ménage, 

Et je prends mes plaisirs. 

Commère c'est pour rire 

Quand les poulailles crient:

Co, co, co, co, dae, petite coquette, qu'est ceci?

 

 

Therese-Cotard-Dupre-pause.jpg

Thérèse Cotard Dupré pause

Thérèse Marthe françoise Cotard-Dupré, artiste peintre, 1877 - 1920, fille du peintre naturaliste Julien Dupré

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
je suis allée écouter, je trouve çà très drôle et très frais!!!!ah voila bien décrit l'homme idéal, ma foi^^

ceci dit, comme je viens d e lire ton texte sur...le banc de musculation, je pense vraiment que le net nous rend schizophrène,nous promenant d'un moment terrible à un moment très gai, je m'étais
fait cette réflexion en voyant comment d'un article à l'autre sur mon blog je passais du drame au rire....et je me dis du coup "soyons vigilants à rester nous me^mes en faisant attention à nos
propres ressentis et en leur laissant le temps de s'exprimer"....
Répondre
J


au plus terrible de tout cela, pendant l'été 2010, c'est cette petite fenêtre d'Internet et l'obligation que je m'étais faite d'y alimenter mon blog quand même, notamment en participant aux
thèmes, qui m'a aidé. J'étais coincée chez moi sans pouvoir rien faire. Et qu'aurais-je pu d'ailleurs, sinon attendre.


Internet n'est que le reflet du monde. Anesthésiant ou au contraire révélateur d'une plus grande conscience et de l'individuel et du collectif. L'avenir nous le dira, nous en sommes aux
balbutiements comme lorsque l'imprimerie a été inventée.


Merci à vous tous d'être là



F
Je relis avec plaisir ces mots que j'ai chantés ! L'autre jour , j'ai cherché sur youtube ce joli chant et je l'ai écouté plusieurs fois ! Bises
Répondre
J


dans ma petite fantaisie du mercredi Georgina la fermière, j'y ai mis deux liens trouvés sur Internet. Peut-être est-ce les mêmes car je ne me souviens pas en avoir vu d'autres. Pas facile à
mettre en place mais que du bonheur à chanter et si j'en crois les spectateurs, ils aiment aussi. D'ailleurs, ceux qui viennent écouter des chorales amateurs sont souvent des choristes ou
d'anciens choristes et il n'est pas rare qu'ils le connaissent. c'est un grand classique du genre


bises et beau dimanche



A
Jolie suite, et heureuse femme !!!!
Répondre
J


n'est-ce pa s ? et heureux homme aussi l'un va avec l'autre



S
C'est très joli, j'aime ça.
Répondre
J


j'aime la modernité du texte. quant à la musique, celle de la renaissance m'enchante



Q
Je découvre...
C'est très moderne pour un texte si ancien. ;)
Bises et douce soirée.
Répondre
J


peut-être est-ce nous qui avons une vision poussiérieuse de la vie au XVIe siècle ... du style nos ancêtres les gaulois ...


bises



M
Texte et tableau bien accordés pour un petit mari exemplaire dirait-on...
Répondre
J


absolument !



N
Sympa, de retrouver "Il est bel et bon", chanté avec grand plaisir - après avoir beaucoup travaillé - en chorale.
Bonne journée, Jeanne.
Répondre
J


beaucoup de travail pour le mettre en place ça tu l'as dit et encore nous n'arrivons pas encore à le chanter à la vitesse des clips que j'ai mis en liens mercredi


beau dimanche Noun



L
Ton Passereau rend chantant le tableau ! Bises, Jeanne.
Répondre
J


apèrs le travail, le repos et le casse-croute


bises



J
Cette dame a du talent, c'est réaliste tout comme j'aime... Merci Jeanne pour le tout ! Bises
Répondre
J


tu veux je suppose parler de la peintre. Elle est née dans une famille de peintre. Son père était le peintre Julien Dupré. Elle a épousé un peintre. Et elle a toujours été encouragé à donner
cours à sa peinture


Les paroles de ce chant du XVIe siècle sont plus surprenantes pour l'idée qu'on se fait aujourd'hui souvent à tort de cette époque-là.


voilà un couple équilibré, un homme qui ne lui crie pas dessus et qui ne la bat pas et une femme qui prend ses plaisirs ...


bises



M
Un très joli tableau que tes vers accompagnent très bien.
Répondre
J


ce ne sont pas mes vers mais ceux d'un homme, musicien et chansonnier ... du XVIe siècle. Comme quoi



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères