Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 09:57

Invitée par Adamante dans SCALP (voir son commentaire sous ce billet) je réédite celui-ci dans cette communauté.

Merci Adamante de ton invitation.

 

Aimer, un verbe qui se conjugue à tous et à tous les temps. Pourquoi j'aime ? Va savoir !

Parce que ...

Nous aimons, vous aimez ...

 

Parce que ...

 

"C'est le plus beau mot de la langue française, qui est malheureusement bien souvent galvaudé et même parfois employé sans aucun sentiment réel....." Patriarch

 

Parce que ...

"Aimer c'est le  Coeur de l'Homme*.

 

 

Vincenzo"

 

comprendre le genre humain dans tous ses états, homo sapiens (si peu) mais sensible (autant qu'il se peut je l'espère)

 

"Ha, le verbe AIMER...tout un poème ! "

(Nickyza)

 

Parce que ...

"J'aime ce genre d'article, cela donne une véritable interactivité entre chacun.


Quand au cadenas de l'amour, je trouve cela très étrange.

J'en comprend le symbole mais le cadenas sert à enfermer.

L'amour n'est pas une prison.

En voyant l'image, je ne sais pas trop pourquoi

cela me fais penser à des pratiques sado-maso.

 

Mais aimer est bien autre, aimer c'est au delà des chaînes de la vie."

Harmony37 (sans blog pour le moment)

 

Parce que ...

 

"Oui ton texte me fait penser à une sorte de comptine que nous fredonnions petits.

Je vais tenter de mémoire mais elle sera déformé.

 

"Tu me dis que tu aimes les fleurs mais tu les coupes.

Tu me dis que tu aimes les animaux mais tu les tues.

Tu me dis que tu aimes les fruits mais tu les manges.

Alors comprends tu que j'ai peur quand tu me dis que tu m'aimes."

 

Oui, le verbe aimer est mangé à toutes les sauces mais il se conjugue très mal."

Harmony37

 

Parce que ...

 

"Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue,

tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse,

tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage,

tu dis que tu m’aimes alors moi j’ai peur."

Jean Cocteau (retrouvé par Harmony37)


"C'est un peu ce que nous faisons de l'amour,

nous tentons de le mettre en cage

sans penser que derrière des barreaux,

rien ne vit vraiment." (Harmony37)

 

hirondelles - reduc1

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M


Bonjour Jeanne,


très pertient tout ça. j'ai beaucoup apprécié les réflexions et réactions.


Bises de bon samedi


Martine



Répondre
J


Que de lignes et de paroles ce petit mot a suscité tout au long de l'histoire humaine


Bises et belle fin de semaine



H


Je suis si bavarde que ça !!!!!


Rhôôô !!! Quelle pipelette je fais !!!


Mais je suis tout à fait d'accord avec moi et avec tous nos copinautes, bien sure.


 


C'est un beau partage que tu nous offres.


 


Gros bisous Jeanne



Répondre
J


Ne t'inquiète pas de celà ! Ton propos est pertinent et bien agréable ...


Bises Et belle fin de semaine ...



A


Voilà un article que j'aurais aimé voir publié au SCALP, si cela te tente de nous rejoindre, tu seras la bienvenue. SCALP Symbiose Culture Art Liberté Progrès



Répondre
J


Voilà, c'est fait. merci de ton accueil.



P


Bel fin de journée. Bises.



Répondre
J


belle journée aussi qui s'avère ensoleillée. J'ai zappé la météo et ne sais donc pas ce que la grenouille prévoit.


Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères