Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 03:00

 

 

Jacob ou la revanche d'Icare1

 

Courageux et bosseur, Jacob,

Loin d'être rich' comme Crésus

Ou mendiant comme Jésus,

Jongle avec trois ou quatre jobs.

 

Et quand le dimanche est venu,

En ULM il fait des lobs2 ;

Les jaloux le prétendent snob

Quand il va tutoyer les nues.

 

En réalité il s'amuse,

Souple et solide tel un roseau,

Libre en l'air, Icare ou oiseau.

 

Là-haut, il taquine la muse

A ses rares moments perdus :

Jacob est poète éperdu.

Jeanne Fadosi, pour le mercredi 14 novembre 2012

 

I comme Icare

 

1.- C'est le commentaire de Patriarch qui m'a donné l'envie d'en savoir plus et, bien calée et en sécurité devant mon écran, je n'ai pas été déçu du voyage (clic sur La revanche d'Icare) ...

2.- ou chandelle selon la recommandation de l'office québéquois de la langue française

 

Pour les participations des écolier(e)s :  Rassemblement à la cour

La liste des prénoms chez Jill Bill    Mes prénoms saison4 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

on m'a offert un vol en ULM pour mes 50 ans,j'en rêvais je n'ai aps été déçue!!!quelle beauté vu du ciel!!!!
Répondre
J


Ca doit être un beau souvenir !



M

C'est sûr qu'Icare aurait eu un engin de ce genre, Dédale n'aurait pas eu à le pleurer
Répondre
J


Oui, mais si l'accélération de l'évolution avait commencé avec lui, serions nous encore là pour pouvoir le constater ?



S

Un Jacob qui a le vent dans les ailes.
Répondre
J


une énergie propre mais capricieuse ...



U

Magnifique et intéressant ! C'est toujours bien de prendre de la hauteur !
Répondre
J


avec modération aussi ... pour ne pas se brûler les ailes ...



A

Un poète est forcément bien accueilli à la cour !
Répondre
J


forcément 



C

s'approcher du soleil un rêve surtout en plein hiver,


bonne journée !
Répondre
J


il vaut mieux quand même savoir garder ses distances ... belle soirée



M

Jacob est le sujet d'un bien joli poème sur ton blog, à bientôt Jeanne.
Répondre
J


et me voilà encore avec plein de retard dans mes réponses ... pourtant je n'ai pas toujours la tête dans les nuages ... merci de ton passage à bientôt



M

Savoir s'évader de son dur labeur, telle est la devise de ton Javob !


Bonne journée - bisous



Répondre
J


une nécessité pour la santé mentale. je plains ceux qui ne savent plus rêver ou qui n'ont pas appris


belle journée



F

Jacob le poète se prend pour iCARE  avec son ULM ; j'espère qu'il volera dans les nuages et les étoiles comme il se doit  pour un poète! Très sympathique ton Jacob


Bises
Répondre
J


voler en rêve n'a pas de limite. en vrai c'est autre chose ...


bises



Q

Moi, je le trouve super, ton Jacob.


Au moins s'est-il donné les moyens de réaliser ses rêves.


Merci à toi.


Bisous et douce journée.
Répondre
J


les pionniers de l'aviation et leurs successeurs qui ont ouvert les grandes routes de l'aéro-postale (dont Saint-Exupéry  ), je les admire. Ceux qui continuent à faire progresser ce moyen de locomotion aussi. Par contre, le fait de faire faire le tour de
la terre et des allées et retours aux objets et aux personnes sans aucune mesure ni respect de la planète. Ca je n'adhère pas et je ne comprends pas qu'on continue dans cette démesure folle


bises et belle journée



C

Bonjour Jeanne ; ça fait longtemps !!


J'aime beaucoup ton texte , plein d'humour !


J'espère que tu vas bien .


Gros bisous.
Répondre
J


tu ne pouvais pas te consacrer à tes petits enfants et bloguer ... priorité aux proches, surtout pour le plaisir ... tout va bien. J'ai rajouté des liens je ne sais pas si tu es passée ici avant
ou après. Si tu as le temps, le film de la coupe d'Icare est tout simplement un festival dans les airs avec des explications intéressantes de passionnés qui ont aussi les pieds sur terre


bises



J

"fait comme l'oiseau..." le r^ve de liberté s'envoler et prendre de la hauteur !


attention à tes ailes Icare-Jacob le retour à la réalité est rude...


bonne journée  et bises


 
Répondre
J


Il ne faut pas se contenter de rêver. Ceux qui réalisent le rêve d'Icare aprennent la technique qui va avec. J'ai rajouté grâce au commentaire de Patriarch un lien vers le site de la coupe Icare
2012. Le film est époustouflant


bises et belle journée



E

voilà un bien charmant Jacob, je le vois un peu comme un amoureux de Peynet
Répondre
J


C'est une belle idée ... j'aimais beaucoup les amoureux de Peynet



C

Bonjour Jeanne,


Il est libre Jacob, il est libre dans les airs, y'en a même qui l'ont vu voler....J'aime beaucoup ce mélange et l'idée de prolonger le rêve d'Icare.


On aura bien besoin d'un homme oiseau


bon mercredi


CaroLINE
Répondre
J


qui me croira si je dis que je n'avais pas pensé à l'échelle de Jacob ? et pourtant c'est la stricte vérité ... mais il faut croire que l'inconscient ...


belle journée à toi Caroline



D

Bonjour Jeanne, 


Si ce n'est avec une échelle,( comme le rêva Jacob), le tien aussi tutoie le Ciel !


Bises


Dominique
Répondre
J


pour une fois que je m'étais dispensé de fouiller dans l'histoire de Jacob ... réminiscences peut-être ...


belle journée



P

C'est sa fête ici tous les ans , aux journées d'Icare... Bonne journée Bises
Répondre
J


merci de ton commentaire Patriarch qui m'a permis d'enrichir mon billet d'un lien vers le site de la coupe Icare 2012. Le film vaut vraiment le dépaysement. J'aime beaucoup ce mélange festif de
compétition et de shows ludiques ...


belle journée et bises



J

Bonjour élève Jeanne !!!  Cumulant les jobs il a bien droit à son dimanche comme il l'entend... Oiseau poète !  Sois le bienvenu à la cour de récré Jacob, merci à toi, bises de m'dame
JB
Répondre
J


le commentaire de Patriarch m'a permis de rajouter un lien ... si tu prends le temps de voir le film, met le son et met en plein écran. J'adore les belges qui ont la frite ...


bises



M

Un Jacob heureux.
Répondre
J


absolument ... son rêve il l'a dans la tête  aussi



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères