Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 10:00

(ex catégorie chronique des jours d'antan) 

 

"Je me fous du monde entier quand Frédéric

Me rappelle [...]

On n'était pas des poètes, ni curés, ni malins,

Mais papa nous aimait bien,

Tu t'rappelles le dimanche,

Autour de la table, ça riait, discutait,

Pendant que maman nous servait. Mais après ..."

Claude Léveillée, extrait des paroles de Frédéric, 1962

 

Une chanson qui me revient dans la tête, comme l'un de nos chants de ralliements familiaux qui collait tellement bien avec mes douze - quinze ans et ce que nous vivions.

Un chanteur que je n'entendais plus depuis longtemps, à mon grand regret

 

Frédéric de Claude Léveillée,

décédé le 9 juin 2011, il y a deux ans aujourd'hui, en toute discrétion

 

merci à ceux qui l'ont mis en ligne et qui me permettent ce merveilleux souvenir.

 

A mon père, décédé le 7 juin 1976. Comme tu as manqué à mes enfants.

Comme j'aurais aimé qu'ils te connaissent.

 

archfabie10121b

 

et autour de lui, à ma mère, mes soeurs, mes frères

 

Si seulement tu avais laissé plus tôt cette foutue clope !

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
J'en ai les larmes aux yeux.
Le mien aussi est parti trop tôt à cause de la cigarette! Bises
Répondre
J


il m'a beaucoup manqué et il a manqué à mes enfants qui ne l'ont pas connu.


Je l'ai vu fumer jusqu'à ce qu'il tombe malade. Pipe et brunes maïs sans filtre ... pas des grandes quantités pourtant mais ...



Q
Ceux que nous aimons partent toujours trop tôt... Hélas.

J'aurais aimé aussi que mes petits-enfants puissent connaître mes parents... que mes enfants les connaissent.

Finalement, j'ai de la chance, moi. J'ai vécu assez pour voir mes enfants fonder leur propre famille.

Passe une douce journée. Bises.
Répondre
J


c'est vrai. La vie est ainsi faite. Bises



M
Douloureux, un peu rancunier et plein d'amour à la fois!
Répondre
J


il n'y a pas de rancune. Les méfaits du tabac n'étaient pas mis en avant et personne ne trouvaient à redire. Mon père a fumé toute sa vie et en est mort d'un cancer de la langue et du larynx.
Mais il ne fumait pas tant que ça, un paquet tous les deux ou trois voire quatre jours ! 



F
c'est que son heure était arrivé mon père lui est parti aussi il avait 63 ans
Répondre
J


Sans ce foutu cancer de la langue, directement lié au fait qu'il avait fumé toute sa vie, il était en bonne santé par ailleurs et il aurait pu vivre bien plus longtemps. 



L
un bel hommage à ton papa-
avec des si ! c'est le destin aussi-les fumeurs ne meurent tous pas à cause du tabac-
je fume après deux avc !! je ne veux pas prendre de poids- j'en ai perdu 22 !
j'assume !! même si je paie le prix fort-
bon , je te souhaite une bonne fin de journée-
je rentre en clinique mardi pour un pied
je sors le lendemain-
bisousss
Répondre
J


Ce n'est pas parce que tu n'arrives pas à te priver de ce poison qu'il ne faut pas encourager ceux qui le peuvent à se sevrer.



J
Oui je connais cette chanson mais n'aurait pu dire de qui... Mon père ayant perdu son père à 14 ans je n'ai pas connu mon grand-père paternel, oh pas le tabac, une appendicite que le médécin n'a
pas vu... Merci... jill
Répondre
J


Il y a des circonstances qui font mal au coeur. Mon parrain a été opéré de l'appendicite à 55 ans et il a vécu jusqu'à 80 ans


Je n'ai connu aucun de mes grand-parents. 


Ce que je veux dire ici c'est que la sagesse de mon père aurait bien été utile à mes enfants



M
bel hommage à ton papa...ah çà a fait tilt en lisant ton titre, l'air et les paroles sont arrivés dare dare en mémoire....bizarre hein la mémoire.....des choses oubliées qui ressurgissent avec
fracas....Merci pour ton article
Répondre
J


une chanson qui parlait aux jeunes quand elle est sortie, en effet. Un chanteur qui a pati de l'hégémonie des yéyés mis à part quelques très grands dont il aurait pu faire partie s'il avait voulu
se mettre plus en lumière. Un choix que je comprend et qui l'honore aussi quelque part



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères