Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 22:00

 

La mémoire m'est revenue au milieu des escaliers ... j'allais me coucher en oubliant que c'était aussi la rentrée des defis des CROQUEURS DE MOTS

avec le défi n°85 "Un chant d'encre" lancé par Voilier

 

et avec les défis, les jeudis en poésie levant l'encre en faisant chanter les moussaillons.

 

Vu l'heure tardive et mes yeux parsemés des premières étoiles d'une nuit de silence auxquels ils aspirent, vous me pardonnerez, j'en suis sûre de vous envoyer d'ici vers d'autres escales de mon blog où poésie rime avec "SONORE"

 

La musique en poésie c'est l'incontournable Art poétique, de Paul Verlaine,

mais tout autant, l'univers saturé de sons de la mer qui devient La musique sous la plume de Charles Baudelaire.

La mer toujours avec Baudelaire, se faisant orgue, animant les violons et les chansons des mémoires aux amours enfantines dans Moestra et errabunda

 

Et pendant que la coquille des Croqueurs de mots quitte le rivage, "les enfants font sonner en courant les anneaux du vieux mur" ainsi que le décrit si bien Albert Samain dans Matin sur le port

 

et pourquoi pas faire ces lectures en ouvrant dans un autre onglet La mer de Debussy ?

 

Si vous préférez les promenades au bord des ruisseaux, deux poèmes de Clemens Brentano si évocateurs :

Hörst du wie die Brunnen rauschen ? (entends-tu comme les fontaines murmurent ?)

Singet leise, leise, leise (chante doucement, doucement, doucement)

deux poèmes que j'avais publiés avec leur traduction

 

 

En visite chez Lenaïg citant Prévert, j'ai eu envie d'ajouter avec lui

"il est terrible le petit bruit de l'oeuf dur ...

dans la tête de l'homme qui a faim" à écouter avec Marianne Oswald par exemple

 

sur le tage - reduc

voiliers sur le Tage, 1998

***

 

Au fait, savez-vous ce que j'ai découvert, un jour que je cherchais ce qu'on disait de Fadosi sur un moteur de recherche ?

fadosi signifie finir dans ... la langue universelle de Sudre, appelée aussi Solrésol.

Une tentative louable de faire communiquer le monde entier en tricotant un langage uniquement par la combinaison des notes de musique.  Une initiative qui a fait flop.

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Une belle promenade sur ton blog sur les sentiers des mots et musicalité de Verlaine, Prévert, Samain.... Je  fais partie de ces  récalcitrantes à la musicalité de la langue 
allemande , sans trop savoir pourquoi, cela n'a rien à voir avec les textes... C'est idiot de s'arrêter à une langue et grâce à toi j'ai pu aller au delà et j'ai bien aimé!  Merci à toi de
tous ces partages. Chloé
Répondre
J


Je ne sais pas dans quelle tranche d'âge tu te situe mais je fais partie de la génération des années 1950 et la langue allemande parvenait à mes oreilles à travers des films et des documentaires
sur l'histoire récente. L'aspect guttural y était exacerbé.


Il y a aussi des sonorités qui peuvent être fort mélodieuses et il y a bien des langues plus rugueuses que l'allemand.


belle fin de semaine Chloé



A

Pour quelqu'un qui était endormi tu nous a offert un très bel article dont les références sont toutes plus intéressantes les unes que les autres, merci !


Qu'est-ce que cela sera quand tu n'auras pas sommeil, j'en rêve déjà !!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
J


à cette heure-là, à moins d'avoir fait une bonne sieste, j'ai pratiquement toujours sommeil !!!


faut dire que j'avais déjà l'embarras du choix dans les poèmes que j'avais mis en ligne.


d'ailleurs, j'en ai rajouté encore deux de Brentano



M

Fait dans l'urgence ? moi je trouve ce billet très bien avec tous ses liens qui nous promènent d'un poète à l'autre et surtout merci pour la vidéo !


Bonne journée - bisous



Répondre
J


si, si j'ai oublié d'autres liens et d'autres idées que j'ai rajouté au fil des commentaires. 


et même pas repensé à évoquer le fado !


bises



L

Mais pas de flop chez toi, Jeanne Fa Do Si ! Merci merci pour les liens, contente de te retrouver, belle journée, bises.



Répondre
J


ravie de te retrouver aussi. Pas très assidue sur la Toile cet été. Pardon pour tes jeux d'écriture, sympas dont j'ai lu certains chez les uns et les autres en catimini


bises



J

et la musique nostalgique du FADO...aussi !


 
Répondre
J


Oh oui tu as tout à fait raison. Je reste fidèle à Amalia Rodriguez qui me l'a fait découvrir quand j'étais adolescente. merci Josette



S

voici un billet fort lyrique et poétique


belle journée


sylvie
Répondre
J


les poètes m'y ont bien aidé ...


belle fin de journée



Q

Debussy... je suis heureuse que tu l'aies proposé parmi toutes les écoutes possibles.


Les tentatives de langage universel ont toutes échoué je crois.


Mais les notes de musique, je ne savais pas. Merci pour cette découverte.


Passe une douce journée. Bises.
Répondre
J


l'esperanto a ses adeptes mais je le trouve beaucoup trop latin pour être universel. Le sabir anglo-américain est un véhicule commode pour les professionnels planétaires, mais une seule langue ce
serait bien dommage. Les pensées se nourrissent de la multitude des façons de dire. Déjà, il parait que de nombreuses langues et dialectes meurent presque tous les jours, faute de locuteurs ...


Debussy, j'aime beaucoup. Mais je sais qu'il ne fait pas consensus. Evidemment je préfère l'écouter sur ma chaine hifi ...


bises



M

Très bonne journée.
Répondre
J


merci toi aussi



J

Clin d'oeil du jour... Fadosi... je n'imaginais pas autre chose que des notes jointes ! Bon jeudi Jeanne !
Répondre
J


oh en super forme dès le matin, bravo pour ce jeu de mots !


bises et belle fin de journée



P

Beau texte et avec tous ces liens il y a de quoi faire... Belle journée avec bises
Répondre
J


beaucoup de poèmes restituent des univers sonores. J'avais l'embarras du choix.


belle fin de journée bises



M

Une très belle poésie en ce jeudi qui va être chaude. Bisous bonne journée Jeanne
Répondre
J


matinale Marie, ou sous d'autres cieux... plusieurs choix de poèmes déjà mis en ligne


bises et belle fin de journée



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères