Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 07:00

Réédition - première mise en ligne le 17 octobre 2011 à midi 

 

refus-misere-copie-1.gif

un clic sur l'image pour accéder au site officiel du refus de la misère

 

Pourquoi le 17 octobre ?

 

Quand c'est tous les jours qu'il faut se mobiliser contre la misère ? Ce qui se battent à mains nues contre la misère, ceux qui sont à l'origine de cette date, sont les premiers à se mobiliser tous les jours.

 

Pourquoi le 17 octobre ?

 

Parce que le 17 octobre 1987, le Père Wresinski, fondateur du mouvement   ATD Quart-Monde, avait appelé à se rassembler sur le Parvis des droits de l'Homme (place du Trocadéro à Paris) pour inaugurer une dalle où figure cette inscription :

« Le 17 octobre 1987, des défenseurs des droits de l’homme et du citoyen de tous pays se sont rassemblés sur ce parvis. Ils ont rendu hommage aux victimes de la faim, de l’ignorance et de la violence. Ils ont affirmé leur conviction que la misère n’est pas fatale. Ils ont proclamé leur solidarité avec ceux qui luttent à travers le monde pour la détruire.

 

Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » Joseph Wresinski

 

et que dès lors, l'habitude fut prise de se réunir le 17 octobre sur le Parvis.

Cette journée a été reconnue officiellement en 1992 par l'ONU qui en a fait une de ses journées mondiales.

 

Pourquoi le 17 octobre ?

... suite -->       

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Même si une journée ne résout pas les problèmes, et ne fait pas reculer la misère, il est qaund même bien d'en parler
Répondre
J


je suis bien d'accord. C'est mieux que rien. surtout quand les medias jouent leur rôle et en parlent au lieu de remplir l'actualité de nouvelles qui ne sont pas toutes de grand intérêt



J
La misère un mot écrit à l'encre noire, pas une vie rose comme on est en droit de l'espérer, un toit, un travail, à manger... partout sur la planète, seulement voilà.... Merci Jeanne
Répondre
J


et quand l'exclusion se double de rejet ...



M


D'années en années, malgré ce mouvement cela empire! Maintenat j'ai deux de mes filles au chômage après des CDD et pourtant des formations qualifiantes!!! J'ai très peur pour elle! on est là bien
sûr mais ce n'est pas ça qui fera leur vie!


La Fondation Abbé Pierre lance une grande mobilisation pour le droit au logement à l'occasion de la présidentielle. Elle informe et invite à signer une pétition pour interpeller les candidats :
http://www.mobilisationlogement2012.com/


Bonne soirée



Répondre
J


Je prend note de ce projet de mobilisation pour le logement. J'ai vu hier le beau téléfilm sur le fondateur de ATDquartmonde.


Edifiant, même si on a l'impression que certains (trop peu) en sont réduit à labourer les champs de misère avec une petite cuiller !



M


On institutionnalise ces journées... mais que deviennent-ils au quotidien ?


C'est comme un alibi...


C'est  hélas aussi ce que je pense. toutes ces journées ne sont en fait que des  "pense-bête" inutiles car  si l'on veut  voir la  misère on la voit ,et ceux qui sont
dedans le savent. il ne faut pas, à mon humble avis, "tout  journaliser" car cela devient vite une habitude et c'est effectivement tous  les jours que ces gens ont froid et faim, même
s'ils ne sont  pas ENCORE dans la rue.


Cela dit, devons-nous répéter et répéter que cela existe?  bien sûr! alors nous avons  un moyen, l'écrire. Les mots là encore  servent à quelque chose, si nous  en doutions !



Répondre
J


C'est une problématique qui ne date pas d'hier ... Mais il faut continuer à dire et redire et pour ceux qui le peuvent à agir ...



Q


On institutionnalise ces journées... mais que deviennent-ils au quotidien ?


C'est comme un alibi...



Répondre
J


Il y en a trop ce qui rend l'information invisible presqu'autant que si elle n'existait pas. Et puis c'est surtout un alibi pour distribuer des subventions à des campagnes de communication à des
associations qui déposent un dossier en amont de ces journées ... Le coeur du sujet en est bien souvent oublié



C


Tu as raison , Jeanne ; c'est tous les jours qu'il faut se battre contre la misère,les injustices , la paix , etc ...


Une chance que ces jours symboliques existent ; mais chaque jour est un combat pour les causes qui nous tiennent à coeur .


Merci pour ton amitié .






Répondre
J


Tous les jours oui. Mais en faisnat beaucoup de bruit une journée, on a plus de chance d'être entendu que si on mlurmure un peu chaque jour;Bises amicales et belle fin de semaine



S


si seulement ça pouvait éveiller certaines consciences



Répondre
J


Cela sert à le faire savoir en effet ... je crains que cela n'éveille les ocnsciences que de ceux qui sont déjà éveillés sur elle



G


Bonjour Jeanne, malheureusement la misère s'étend de plus en plus, en France et sur la planète pour les raisons que l'on connait. Prions pour que les choses changent vraiment ! bonne semaine à
toi aussi. Gina



Répondre
J


La misère est de tous les temps. On l'oublie vite et l'Histoire décrit plus la vie des gens prospères que celle des petites gens. Mais elle s'étend ou recule selon les cycles et c'est vrai qu'en
ce moment on est proche de la grande crise de 1930 et suivantes ...


Belle fin de semaine et à bientôt



E


C'est une belle intitiative que cette journée... Mais ce devrait-être tous les jours !!!! Bisous



Répondre
J


Ce devrait être tous les jours et c'est pour cela que des gens ouvrent des épiceries sociales pendant que d'autres pondent des arrêtés municipaux d'interdiction de glanage dans les poubelles
!!!!!


Bises



F


Bonjour Jeanne


Et des fois ceux qui subissent les affres de la misère


ne le savent mm pas. Et pendant ce temps d'autres


se servent. Merci pour ces informations


Bonne journée


Frieda



Répondre
J


sil's ne sentent pas qu'ils sont dans la misère, c'est peut-être qu'ils ne se sentent pas miséreux. Tant mieux pour eux. On sais si peu se contenter de peu et savoir quand même être heureux. Mais
ceux-là font exception. Le plus souvent, ils se savent dans la misère et ils évitent de le montrer


Bises



H


Oui une journée seulement !!!!


 


Et aujourd'hui augmentation du tabac et diverse taxes applicable, des chiffres estimés qui montent en flèche pour ne rien régler au final.


Plus il en rentre dans les caisses et plus le déficite accru ??????


 


Le seul chiffre que j'ai retenu aujourd'hui, 13% de personnes en France vivent en dessous du seuil de pauvreté.


C'est énorme !!!!!!


 


Gros bisous Jeanne.


P.S :Je repasserai plus tard sur les mots qui se taisent.


Bien au calme, j'y suis déjà passée mais juste survoler. Je veux un peu plus !!!!



Répondre
J


Ce n'était pas je crois l'intention initiale. D'abord un rassemblement unique et hautement symbolique dans le choix de la date et le silence persistant même en 1987. et ensuite un rendez-vous
annuel qui n'est vraiment relayé par les médias que depuis un tout petit nombre d'années.


 


Je me méfie de la mesure en chiffres et statistiques ... 


bises amicales Harmony et belle fin de lundi



F


je l'ai mise aussi chez moi


et sur facebook


sur facebook, j'ai pu développer davantage


ici, je n'ai mis que le lien, pas possible de mettre l'article


mais dans la main pour lutter contre cette misère qui est une vraie gangrène


bisous Jeanne



Répondre
J


Je me sens assez démunie pour refuser la misère. Il y a déjà à faire autour de soi.


Une vraie gangrène oh oui ! 


bises Françoise



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères