Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 06:00

Vu le sujet proposé par Vertdegrisaille pour ce jeudi en poésie des CROQUEURS DE MOTS, j'avais déjà envie de rééditer ce poème mis en ligne une première fois ICI.

 

La réflexion badine et profonde de Nona jeudi dernier m'a d'autant plus encouragé à le faire.

 

Art poétique

 

              De la musique avant toute chose,

              Et pour cela préfère l'Impair,

              Plus vague et plus soluble dans l'air,

              Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.

 

              Il faut aussi que tu n'ailles point

              Choisir tes mots sans quelque méprise :

              Rien de plus cher que la chanson grise

              Où l'indécis au précis se joint.

 

              C'est des beaux yeux derrière les voiles,

              C'est le grand jour tremblant de midi,

              C'est, par un ciel d'automne attiédi,

              Le bleu fouillis des claires étoiles !

 

              Car nous voulons la Nuance encor,

              Pas la couleur, rien que la Nuance !

              Oh ! la nuance seule fiance

              Le rêve au rêve et la flûte au cor !

 

              Fuis du plus loin la pointe assassine,

              L'esprit cruel et le rire impur,

              Qui font pleurer les yeux de l'azur,

              Et tout cet ail de basse cuisine !

 

              Prends l'éloquence et tords-lui le cou !

              Tu feras bien, en train d'énergie,

              De rendre un peu la rime assagie.

              Si l'on n'y veille, elle ira jusqu'où ?

 

              Ô qui dira les torts de la rime !

              Quel enfant sourd ou quel nègre fou

              Nous a forgé ce bijou d'un sou

              Qui sonne creux et faux sous la lime ?

 

              De la musique encore et toujours !

              Que ton vers soit la chose envolée

              Qu'on sent qui fuit d'une âme en allée

              Vers d'autres cieux à d'autres amours.

 

              Que ton vers soit la bonne aventure

              Eparse au vent crispé du matin

              Qui va fleurant la menthe et le thym ...

              Et tout le reste est littérature.

                       Paul Verlaine, composé en 1874,

                      publié en 1884 dans Jadis et naguère

 

verlaineartpoetique

L'art poétique de Verlaine, tel que je l'avais noté dans mon anthologie d'adolescente

un clic sur l'image pour l'agrandir

Partager cet article
Repost0

commentaires

Vénusia 15/07/2014 17:04

oui je suis ravie de trouver le texte complet, et les deux dernières strophes résonnent plus en moi, pour des raisons perso
merci de m'avoir montrer ce texte

bonne journée :-))

Jeanne Fadosi 16/07/2014 12:17



alors ravie de l'avoir permis. belle journée



tilk 01/11/2011 16:57



magnifique....


tilk



Jeanne Fadosi 01/11/2011 17:17



Un texte sur ce sujet que je pense inégalé !



Quichottine 21/10/2011 02:01



Un poème que je n'ai jamais appris mais dont je connaissais quelques vers, souvent cités.


 


Merci pour ce partage, Jeanne. Bisous.



Jeanne Fadosi 21/10/2011 14:54



Je l'ai appris et je m'en souviens presque. Mais je ne suis pas sûre du tout qu'on m'ait demandé de l'apprendre ...


Bises et bel après-midi



Lilie-Norlane 20/10/2011 20:45



Moi aussi j'ai pensé à Verlaine (mais un Verlaine plus coquin, et plus lourd - je n'ai pris qu'une strophe !). Ce poème-là, Art poétique, est ma "profession de foi". C'est ainsi que je voudrais
ma poésie...



Jeanne Fadosi 20/10/2011 23:49



La plus grande part des vers de verlaine est de cette veine-là est n'est donc pas celle qui est soumise aux élèves ... Coquin et cru certes, mais avec l'élégance qu'il décrit dans L'art poétique
...


Loin de moi l'envie de me comparer à Verlaine mais j'aime écrire et  en particulier ce qui me semble être de la poésie. J'écris d'instinct et souvent presque sans réécriture (ou rature quand
c'est sur du papier). 


Et j'aime ce que tu écris ... avec le coeur



joelle.colomar.over-blog.com 20/10/2011 18:03



Que de bon conseils en poésie dits avec tant d'élégance ! Merci à Paul Verlaine et à toi de l'avoir publié. Belle soirée Jeanne. Joëlle



Jeanne Fadosi 20/10/2011 18:15



C'est un poème que j'ai aimé dès la première fois et l'un des rares que je connaisse par coeur (hmmm... enfin presque ...) Sa vision de la poésie est celle qui me va aussi ... Belle fin de
journée Joelle



Vert-de-Grisaille 20/10/2011 17:28



Un choix magnifique. On y parle de sons, de mots, de couleurs, d'odeurs, d'humains, de sensations... J'aime!



Jeanne Fadosi 20/10/2011 18:16



de poésie et de vie en somme ... oui j'aime le lire et le relire et retrouver ces vers dans ma tête (avec quelques trous maintenant ...)



cri 20/10/2011 16:42



c'est beau comme du Verlaine...............qui a dit ça déjà???


Bisou Jeanne passe une belle soirée



Jeanne Fadosi 20/10/2011 18:28



Ma môme, Jean Ferrat repris dans un clip de Jean Luc Godard de 1962. Info trouvée dans les cahiers du cinéma http://www.cahiersducinema.com/Repliques-Un-clip-de-Jean-Luc.html


bises et belle fin de journée



Oxygène 20/10/2011 15:06



Bonjour Jeanne. La poésie est vraiment tout un art et un art difficile quand on lit ce qu'en dit Verlaine.


J'aime particulièrement la dernière strophe dont la légèreté, la musicalité et les parfums me touchent beaucoup.


Bises à toi Jeanne et bonne fin de journée.


PS : depuis ce matin je peux de nouveau publier en direct sur OB. Ouf !


 



Jeanne Fadosi 20/10/2011 18:34



Ah, je suis bien contente de constater que tu peux poster sur OB. 


J'aime moi aussi beaucoup ce poème de Verlaine qui est en même temps une belle réflexion sur son sujet


bises et belle fin de soirée



Monelle 20/10/2011 10:44



Un très beau poème que je ne connaissais pas - merci pour ma découverte !


Bonne journée à toi – bisous


Monelle


 



Jeanne Fadosi 20/10/2011 18:36



Il dit avec élégance ce que devrait être la poésie. J'ai toujours beaucoup aimé ce poème et pour la musique et les évocations et pour la belle réflexion sur ce qu'est l'art poétique


bises et belle fin de journée



Jean-Pierre 20/10/2011 10:40



Je découvre ... Merci pour ce beau partage



Jeanne Fadosi 20/10/2011 18:37



Il dit beaucoup en assez peu de mots et la démonstration vaut la réflexion



patriarch 20/10/2011 09:59



je ne connaissais pas merci... Bises



Jeanne Fadosi 20/10/2011 18:38



Je l'ai découvert à l'adolescence. J'ai même dû l'avoir à étudier en commentaire composé en Français.


Bises et belle fin de soirée



Malika 20/10/2011 09:26



Très joli poème.



Jeanne Fadosi 20/10/2011 18:39



Une belle musique et une réflexion à la précision d'une horloge



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères