Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 19:45

Valdy aussi a mis en ligne un poème de Charles baudelaire, Au lecteur, celui par lequel il ouvre son oeuvre maîtresse.

 

Les Fleurs du mal

 

bien différent de ce regard discret sur Les fenêtres

 

Son recueil était sulfureux. Il le serait encore ...

... Je me demande si un éditeur d'aujourd'hui aurait le courage d'Auguste Poulet-Malassis en 1857

 

En 2007, pour les 150 ans de la première édition, Alençon a créé un site dédié à Poulet-Malassis qui, ma foi vaut la visite.

 

Deux précautions cependant :

1) Petite précaution qui a son importance : ne sautez pas de joie, ne faites pas de plans sur la comète pour aller à telle ou telle exposition ou conférence : ce site a été créé en 2007 pour les événements programmés pour ce 150ème anniversaire et n'a pas été réactualisé depuis. Ne vous laissez donc pas induire en erreur par les rubriques " actualités", "expositions", etc.

 

Deuxième précaution encore plus importante* : les contenus de ce site ne sont pas libres de droit, se reporter aux mentions légales en bas des pages du site.

 

AugustePoulet-Malassis

auteur Félix Bracquemond, 1833 - 1914, source Octave Uzan, Le livre, 1884

illustration de wikimedia (clic sur l'image pour informations), domaine public

emprunté à l'article wikipedia - Poulet-Malassis

 

* je sais bien que le problème des droits réservés est une occasion de pomme de discorde, et que les solutions actuelles ne sont en aucun cas satisfaisantes, mais réfléchissez à un monde où il n'existerait que des majors et plus aucun éditeur libre et indépendant pour faire vivre la liberté d'expression.

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> En ce qui concerne la liberté d'expression, elle se réduit, il est de plus en plus difficile de s'exprimer car existe désormais le "politiquement correct" ; quant aux droits d'auteurs, les moyens<br /> modernes les mettent à mal, sans eux pourtant les éditeurs n'auraient qu'à fermer boutiques et il faut espérer que certains prennent encore des risques.<br /> <br /> <br /> Je reviens doucement faire mes visites, je connais et apprécie le blog de Valdy, merci pour ce billet sur la communauté. Belle soirée Jeanne.<br />
Répondre
J
<br /> <br /> C'est une question bien complexe et difficile à résoudre droits d'auteurs. Il y a un article assez édifiant sur le Courrier International de cette semaine (n° 1108 du 26 janvier au 1er février<br /> 2012) repris du New York Times, titré "Le pillage érigé en art". C'est consternant et il est impossible d'avoir une seule réponse (théorique), ce qui ne résoud pas l'impuissance devant la<br /> formidable puissance de mise à disposition qu'est Internet. Peut-on protéger sans museler ?<br /> <br /> <br /> Vaste sujet, je ne sais pas ...<br /> <br /> <br /> Une chose est sûre pourtant, il faut que la création puisse vivre et faire vivre, mais qui décide de  quels "créateurs" ont droit de "célébrité" ?<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Les éditeurs actuels sont plus frileux... la peur du procès sans doute !<br /> <br /> <br /> Bon dimanche - bisous<br /> <br /> <br />                         <br />
Répondre
J
<br /> <br /> du procès, de la perte des ressources publicitaires, de leurs patrons-actionnaires ...<br /> <br /> <br /> bises et belle journée<br /> <br /> <br /> <br />
Q
<br /> Je suis d'accord avec toi pour les "droits réservés"...<br /> <br /> <br /> Je suis pour la liberté, mais pas au point d'accepter de retrouver mes écrits signés par un autre sur le Net.<br /> <br /> <br /> Il faut respecter le travail de chacun.<br /> <br /> <br /> Merci pour le lien proposé.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Passe une douce journée, Jeanne. Bisous.<br />
Répondre
J
<br /> <br /> Le respect de la création littéraire ou artistique, je suis également d'accord avec toi et le signaler à l'occasion m'a valu des insultes qui m'avaient blessé. Je demandais seulement de mettre<br /> l'emprunt entre guillemets (même anonyme puisqu'il circulait sur la Net et que je l'avais vu sur un autre blog) . C'était peut-être écrit maladroitement avec ma piètre expérience des blogs à<br /> l'époque, je m'y prendrais sans doute autrement.<br /> <br /> <br /> Cette attaque m'avait privé de commenter le fond du texte, c'est un procédé fréquent actuellement qui détourne du véritable sujet.<br /> <br /> <br /> bises et belle soirée<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Je pense que les éditeurs, de nos jours, se méfient des procés... Bon Dimanche avec bises x 2<br />
Répondre
J
<br /> <br /> et des pressions de toutes sortes. Bises et belle soirée<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Bonjour Jeanne,<br /> <br /> <br /> Merci pour ce lien. J'ai laissé un petit mot sur l'excellent billet de Valdy.<br /> <br /> <br /> Actuellement les éditeurs, les galeristes,etc, sont timorés et ne prennent plus de risques sur ceux qui n'ont pas encore fait leurs preuves ou qui bousculent les conventions...  Je m'en<br /> tiens au domaine artisitque La liberté d'expression n'en sort pas grandie. C'est l'époque qui veut ça.<br /> <br /> <br /> Bises de bon dimanche<br /> <br /> <br /> Martine<br />
Répondre
J
<br /> <br /> les choix pour mettre en avant telle ou telle oeuvre me laissent souvent au mieux perplexe. Mais les rejets ne datent pas d'hier.<br /> <br /> <br /> Je suis passée à al fin de décembre devant la statue de balzac par Falguières qui avait emporté le concours contre celle de rodin. On connait celle de Rodin mais qui se souvient de ce que fut<br /> Falguières ?<br /> <br /> <br /> Bises et belle soirée<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> Jeanne (prénom cher à Baudelaire), je suis heureuse de cette danse impromptue que nous avons engagée aujourd'hui Voilà<br /> un retour dans la blogosphère qui m'est très agréable...<br /> <br /> <br /> Merci beaucoup,<br /> <br /> <br /> Valdy<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
J
<br /> <br /> il y a plus de 2 ans sur ce blog, j'avais écrit que je reviendrais sur cet éditeur et je n'avais pas tenu parole. (ce n'était pas une promesse, je me connais trop pour en faire).<br /> <br /> <br /> Bon voilà qui est fait. <br /> <br /> <br /> belle soirée<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Bonsoir Jeanne ! Je suis allée lire Valdy, une aminaute cultivée que j'aime beaucoup !  Je suis tjs autant fascinée par de telles peintures... G Bosch entre autres !  Les fleurs du mal<br /> de C. Baudelaire... une lecture sulfureuse certainement... Se trouverait-il ou non un éditeur pour le publier de nos jours comme en son temps Poulet-Malassis, ça ne s'invente pas, je ne<br /> sais... Bonsoir Jeanne... Bises de jill   <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Un nom qui se retient bien en tous cas. Il a publié de grands auteurs du XIXème, Baudelaire, bien sûr, Les traductions d4edgar Poe, Lesconte de Lisle, etc<br /> <br /> <br /> Bises et belle soirée<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères