Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 08:00

Rien n'était prémédité. Je m'attelle seulement ce mardi après-midi 29 au prénom du mercredi, sans idée préconcue puisque je ne me souviens même plus du prénom à mettre en scène cette semaine sous le préau de la Cour de récré de JB

Rien de prémédité donc et à la (re)découverte du prénom, seulement l'idée d'alle fouiller un peu du côté des pierres fines de ce nom de prénom. Dans ma tête d'ailleurs, allez savoir pourquoi, si j'y associe une couleur, c'est plutôt le noir. Un noir brillant, pur ou veiné.

Un petit tour sur le moteur de recherche pour lire ce qu'on dit du prénom, féminin sans ambiguité, et pas du tout rare en ce moment, très à la mode même ...

Un autre du côté de l'agate ou agathe qui a de nombreuses couleurs et à laquelle on prête diverses qualités. (curieux voir  ICI)

 

Vous comprendrez qu'il ne m'était plus possible de trouver une autre Agathe que cette magnifique nourrice aux seins blancs de mon craintif Séraphin.

 

statue-dans-parc-de-Villarceaux-gros-plan.JPG

 

Point n'est besoin de mots

dans ce regard qu'il sonde

qui l'élève et l'apaise il n'est plus un marmot

il y puise la force de conquérir le monde

Jeanne Fadosi, mardi 29 novembre 2011

pour le prénom du mercredi Agathe

pour la cour de récré de JB

 

Et comme j'étais en verve aujourd'hui, j'ai ausi fait un sonnet

 

Dans le regard d'Agathe,

 

Quand d'un timide regard enfantin

Terrifié à l'idée de quitter ses pénates

Il puise au plus profond des yeux d'Agathe

Nourricière : Ardeur d'être à demain.

 

De cette intimité universelle

Qui le rassure au doux nid de l'amour

Il entrevoit le vaste monde autour

L'évidence d'y déployer ses ailes.

 

Entre mère et fils quel est ce mystère

Que ce lien exclusif autant qu'ouvert

Vers ces chemins où il sera debout

 

Seul reponsable et guide de sa route ?

Quand un écueil éveillera son doute

Se souviendra d'elle, blotti dans son cou.

Jeanne Fadosi, mardi 29 novembre 2011

pour le prénom du mercredi Agathe

pour la Cour de récré de JB

 

 

La liste des prénoms chez Jill Bill

Mes prénoms saison 1     Mes prénoms saison 2    Mes prénoms saison 3

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Regard des étoiles
Au long des chemins nocturnes,
Regard maternel.
Répondre
J


Merci pour ce ragard poétique et maternel



K

Entre mère et fils quel est ce mystère, je me le demande aussi, peut-être que je le saurais un jour, en tout cas, j'aime beaucoup cette Agathe qui reste de marbre. Au fait quel est la regle du
sonnet ? Mon Agathe a perdu son "T" au passage, une fantaisie, un oubli, je ne sais pas.


CaroLINE

Répondre
J


comment ça elle a perdu son T, je n'y vois qu'un H effacé pour en faire un joyau ... (pour son amoureux ?)


Je ne vais pas t'expliquer les règles du sonnet que je n'ai d'ailleurs pas tout à fait respecter ici mais voici un lien qui l'explique assez simplement : composer un sonnet


bises et belle semaine



Q

L'enfant a besoin de cette tendresse... Cette Agathe nourricière est magnifique.
Répondre
J


oh que oui, même s'il ne le sait pas ou le rejette quand il est jeune adulte



C
Très belle participation. J'aime beaucoup.
Répondre
J


merci Claudine, ta participation étaient bien symapthique aussi



M

Moi aussi je fais toujours un petit tour sur internet pour me documenter, mais là franchement pauvre Agathe !
Répondre
J


Tu trouves ? Elle est assortie de belles qualités ... oui d'accord, la virginité à perpétuité, c'est pas trop mon truc (j'ai eu 3 enfants ...)


bises et belle fin de semaine



S
Ton texte est très beau. Bravo.
Répondre
J


Ces regards échangés sont inspirants



E

c'est joli et doux, Jeanne, mais dans le regard de la mere on voit aussi comme une inquiétude, tu ne trouve spas ?
Répondre
J


j'ai regardé à nouveau la photo de cette sculpture : je n'y vois pas d'inquiétude mais beaucoup de douceur et d'amour



M

Bonjour Jeanne,


ta muse  t'a joliment inspirée. Superbe poème sur cette remarquable et attendrissante statue.


Bises


Martine
Répondre
J


Ces regards sont si ... vivants et chargé de sens !


bises



A

J'aime beaucoup le sonnet sur Agathe.


Bises


Alice
Répondre
J


la sculpture est si belle qu'on a envie de mettre des mots sur cet échange de regards qui semble si vivant


bises



L

Bonsoir Jeanne


Bravo à toi pour ta très jolie participation  !


Belle soirée, bises, Lyly


 
Répondre
J


merci Lyly. Les prénoms du mercredi sont une petite récréation bien sympathique


bises et belle fin de soirée



J

quel talent ! un sonnet maintenant...beau texte et belle illustration félicitations


bonne soirée
Répondre
J


un sonnet, c'est une bien vieille histoire d'exercice de style. C'est en classe que nous avons eu ce devoir à faire. Cela changeait des rédactions habituelles


belle fin de soirée



F

Il t'a bien inspirée, ce prénom; bravo, cette statue est  expressive et estt un beau symbole de la materité ; bises
Répondre
J


Oui et c'est vrai que cette statue est habitée par ce merveilleux sentiment; bravo le suclpteur


bises



M

Et comme Agathe est la sainte patronne des nourrices, ça tombe très bien
Répondre
J


j'avoue avoir fait un tour du côté de ce que Internet en disait ...



P

Agathe a certainement su donner beaucoup d'amour à Séraphin pour qu'il en devienne ange.
Répondre
J


c'est vrai qu'on peut voir les choses comme cela aussi ... 



C

Amitiés ,Jeanne .


Bisous et à bientôt .



Répondre
J


pensées amicales aussi bises



C

génial, superbe photo, et un poéme bien écrit!!!
Répondre
J


et surtout une statue très expressive. Je ne sais comment on peut réussir cela !



M

Heureuse alliance entre Agathe et Séraphin. Magnifique poésie. Bravo pour ce devoir du jour. Bon mercredi.
Répondre
J


Ce n'était pas prémédité mais la coïncidence est heureuse !


belle fin de soirée



C

c'est très beau.


Des souvenirs pas si lointains avec flavie qui a tété jusqu'à  3 ans...
;)


bisous


chrsitelle
Répondre
J


jusqu'à 3 ans !!!! admiration


bises



L

oups...quel talent ! superbe ton texte ! chapeau bas miss Jeanne... gros bisous et merci pour ce petit chef d'oeuvre...
Répondre
J


 rouge de confusion pour le compliment et amusement pour le fait que au moment où tu étais ici, je faisais de
même chez toi, je veux dire sur ton blog ...


Bises et belle fin de journée



M

Quand tu travailles dans l'urgencee, c'est un vrai bonheur et cette sculpture est très belle !


Bonne journée - bisous



Répondre
J


C'est vrai que l'artiste a su figer ce croisement de regards d'une façon si expressive !


elle se trouve dans le parc du Domaine de villarceaux, en haut du Vertugadin qui monte vers le "cateau neuf encore dit le chateau d'en haut.


bises



H

Agathe était le "prénom" de ma première voiture ! Joli texte que voilà en tout cas, c'est vrai que agathe lui va bien à cette nourrice !
Répondre
J


sourires c'est drôle de donner des prénoms à ses voitures? Tu n'es pas seule dans ce cas.


Tu devais y tenir comme à la prunelle de tes yeux !



E

C'est très beau et très tendre.
Répondre
J


La sculpture irradie cette tendresse ...



F

Bonjour Jeanne,


Superbe image accompagnée de tes beaux vers


Agathe est une mère dans l'âme...


Pour ma première participation dans la cour


Ma'Agathe veut qu'on ramasse des avocats sous le cocotier


Bisous et belle journée
Répondre
J


J'ai vu ton Agathe des vergers ... bien sympathique ...


Bises et belle soirée



F

mais, tu es toujours en verve !


bel historique qui nous rémène à Séraphin et à cette si belle sculpture


merci à toi


bonne journée, Jeanne


je t'embrasse
Répondre
J


non, non et heureusement ... il me faut aussi du temps pour avoir l'esprit en repos ...


Sourires et bises du soir



M

Très belle statue! Bon mercredi.
Répondre
J


Elle se trouve dans le parc du Domaine de Villarceaux


belle fin de soirée



J

Bonjour élève Jeanne ! Ah dans le regard de la blanche Agathe nous y voyons tout l'amour du monde pour son enfant.... La bienvenue à cette belle dame à la cour de récré !  Merci à toi
Jeanne, bises de m'dame JB
Répondre
J


Cet échange de regards dans la sculpture est vraiment intense et j'admire le sculpteur qui a su rendre cette intensité



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères