Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 06:00

En écho à Mamazerty qui je pense, comprendra.

 

j'ai choisi Marianne Oswald pour l'écouter. Je connais par ailleurs la version de Mouloudji par coeur.

 

La chasse à l'enfant

 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

 

Au-dessus de l'île, on voit des oiseaux

Tout autour de l'île il y a de l'eau

 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

 

Qu'est-ce que c'est que ces hurlements

 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

 

C'est la meute des honnêtes gens

Qui fait la chasse à l'enfant

 

Il avait dit « J'en ai assez de la maison de redressement »

Et les gardiens à coup de clefs lui avaient brisé les dents

Et puis ils l'avaient laissé étendu sur le ciment

 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

 

Maintenant il s'est sauvé

Et comme une bête traquée

Il galope dans la nuit

Et tous galopent après lui

Les gendarmes, les touristes, les rentiers, les artistes

 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

 

C'est la meute des honnêtes gens

Qui fait la chasse à l'enfant

 

Pour chasser l'enfant, pas besoin de permis

Tous le braves gens s'y sont mis

Qu'est ce qui nage dans la nuit

Quels sont ces éclairs ces bruits

C'est un enfant qui s'enfuit

On tire sur lui à coups de fusil

 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

 

Tous ces messieurs sur le rivage

Sont bredouilles et verts de rage

 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

 

Rejoindras-tu le continent rejoindras-tu le continent !

 

Au-dessus de l'île on voit des oiseaux

Tout autour de l'île il y a de l'eau.

Jacques Prévert (1934)

 

Retrouvé sous le titre d'un article Stop à l'indifférence et ces mots :

"Un texte J.Prevert pour toutes les maltraitances des exclus,discriminés... : 

Roms, gens du voyage, chomeurs, travailleurs pauvres... 
Par l'apartheid social, culturel et Mondialiste qui sévit grandement et à notre plus grand regret.
Merci à Jacques et à mon professeur de CM1-CM2 qui m'a fait découvrir se texte"

 

Chanson écrite à l'occasion de la révolte du bagne des enfants de Belle-Ile en mer en 1934

J'en ai retrouvé les paroles sur le site Génération active sur la page La chasse à l'enfant par Jacques Prévert.

Un téléfilm me semble-t-il est programmé prochainement. Je l'ai déjà vu et il m'avait beaucoup impréssionné.

 

Ce billet résulte de ma recherche d'un poème écrit par Jacques Prévert sur les Roms. On ne les appelait pas ainsi à l'époque car ce terme n'est officialisé par l'Union romani internationale  que depuis 2002, lors de leur premier Congrès international des Roms . 

 

 

Liens : mis en ligne en septembre 2010 sur le site de Stéphane Bataillon La poésie de Rajko Djurić

contre la stigmatisation du peuple Rom.

article wikipedia - Communauté rom de Roumanie

article wikipedia - Roms

 

D'autres poèmes magnifiques de poètes Roms sont visibles en consultation individuelle sur Internet.

 

Vincent_van_Gogh-_The_Caravans_-_Gypsy_Camp_near_Arles.JPG

Vincent Van Gogh roulottes de gitans près d'Arles, 1888 ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
je te rejoins sur ce que les médias montent en épingle ou pas....il y aurait beaucoup à dire sur la misère des uns et les "trafics d'enfants" par réseaux mafieux ou pas, cas généralisé ou cas
désespéré,et ventres ailleurs qui se louent,et pour ceux qui ne peuvent procréer, et pour celles, qui riches,ne veulent pas procréer et paient des ventres pour faire le boulot à leur place....ces
dernières ne sont pas des saletés de Roms sans vergogne mais de riches Américaines cultivées....tiens, et bien, voila, maintenant je suis de nouveau en rogne....
allez, bisous
Répondre
J


Désolée d'avoir troublé ta sérénité sur un sujet difficile. Les trafics d'humains (ou de parties d'humains, je pense aussi aux traffics d'organes), mafieux ou non, sont odieux. Ils s'alimentent
de l'excès de richesse de ceux qui veullent satisfaire des besoins égoïstes et souvent de la misère de ceux qui du côté des vendeurs, en viennent à cette extrémité.


Bises



Q
C'est difficile de commenter...

Je sais que je n'accepterai jamais qu'on fasse la chasse à des enfants... mais comment faire si les adultes les dressent à faire ce que la loi réprouve ?

... même si cela ne date pas d'aujourd'hui, que les Rom ne sont pas les seuls...

Je crois que d'autres profitent du fait qu'on sera indulgent... car ce sont des enfants.

Tu as présenté là un superbe billet.
Merci, Jeanne.
Répondre
J


je vois que tu as pris le temps de nuancer, mais tu n'échappes pas au fait de dire "les roms" et non "certains roms". J'aimerais bien connaitre la proportion de ceux d'entre eux qui sont dans
l'illégalité.


Plus que dans d'autres groupes sociaux ? autant ?


Les bandes mafieuses organisées, de quelque groupe humain qu'ils soient, sont à combattre. Dans ce genre de système les enfants sont à la fois victimes et délinquants, voire pour les garçons les
plus durs, on en dresse à devenir des bourreaux. C'est le même principe que pour la prostitution ou les mafias. Ou la plupart des sectes aussi. Il est extrêmement difficile voire impossible de
s'en extraire. Encore faut-il avoir l'idée qu'il existe une autre vie.


J'ai vu le harcèlement subi par les mendiantes amenées par camions le matin dans Paris par ceux qui relevaient leurs gains toutes les demi-heure. J'ai vu le regard dur d'un petit caïd de 10-12
ans qui surveillait la femme sans âge et qui en paraissait 120 ans. J'ai vu cette femme essuyer ses larmes sous ce regard dur ... C'était en décembre et le vent était glacé.


Esclaves modernes ... Oui il faut lutter contre ces réseaux, mais c'est aux cadres qu'il faut s'en prendre et qu'ils aient une autre perspective.



F
un joli poème mais il faut dire qu'on se méfie de ces roms
Répondre
J


Lesquels ? comme dans toute population, il y a une proportion de gens qui ne sont pas honnêtes (avec des degrés de délinquance plus ou moins insupportables). Les mafias, de Sicile et de calabre
font-elles de tous les siciliens ou calabrais des mafieux ? Les prêtres pédophiles font-ils de tous les prêtres des prédateurs sexuels ? ...



E
dans le même registre son "étranges étrangers" que tu as certainement du citer autre part
Bonne fin de semaine, Jeanne
Répondre
J


J'ai failli le mettre en ligne avant de retrouver celui-ci, Et c'est vrai que je l'ai déjà évoqué. Où et quand, je ne m'en souviens plus trop.


Belle fin de semaine aussi Emma



M
je passais avec un jour d e retard te souhaiter un bon anniversaire et je découvre ton message subliminal ....autant te dire que ce poême me touche beaucoup
bisous spécial anniv
Répondre
J


que tu aies remarqué mon anniversaire me touche beaucoup et je t'en remercie. 63 ans et pas toutes mes dents ...


Quant au message, je ne sais pas s'il est aussi subliminal que ça. Dommage que l'actaulité mette à la une un trafic d'enfants et les journalistes en rajoutent sur la généralisation du "des" au
"les".  Mais bon, ce matin, le même journal titrait une automobiliste ivre, et dans le corps de l'article on découvrait que son taux d'alcoolémie était de 0,55 g, certes supérieur au 0,50
autorisé. Le problème n'est pas là mais qu'elle soit multirécidiviste (une vingtaine de fois tout de même) en tant que roulant sans permis et surtout qu'elle ait foncé dans le tas des piétons
pour se dégager.


Attention, je ne dis pas que le taux d'alcoolémie autorisé pour conduire est trop bas. Mais heureusement que tous ceux qui conduisent ne se comportent pas ainsi. Et si on contrôlait tout le
monde, il y aurait bien des surprises. Pour la petite histoire je suis allée voir sur deux  sites de calcul du taux d'alcoolémie. Avec mon poids plume de 48 kg et que je boive seulment
1verre 1/2 standard en 1/2 h, j'aurai déjà un taux de 0,52 (c'est une moyenne), alors qu'un homme ayant le même poids a un taux de 0,45. Enfin ces tests sont très aproximatifs. Je sais que si je
conduis, je ne dois pas boire du tout.


 



R
Bonjour Jeanne
Merci pour ce texte de Prévert "La chasse à l'enfant"
Bon Week-end
Répondre
J


Une chanson magnifique qui était toujours d'actualité quand, enfant, je l'ai apprise, et qui je crois est toujours d'actualité maintenant.


Belle fin de semaine aussi



J
El allant lire le lien je comprends les mots de Prévert...que je découvre... La roulotte de Vincent je connais mais te donner une date.... Merci Jeanne ! Bises
Répondre
J


en fait j'ai mis 1888, année où il a vécu à Arles et un point d'interrogation car j'ai trouvé 1880, date à laquelle il n'était pas en france il me semble.


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères