Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 08:00

Difficile cette semaine, de délirer gentiment sur le prénom proposé ... Je sais qu'il a été choisi bien avant le printemps.

 

Ce joli prénom, c'est celui de plusieurs personnes que je connais ou d'ont j'ai entendu parler. 

Distribué bon an mal an à un peu moins de 500 pouponnes depuis 1900 (je n'ai pas de stats avant), il connait un engouement qui progresse chaque année de 1945 à 1964 où près de 4000 petites filles sont ainsi prénommées en France avant de décliner doucement mais continuement jusqu'à devenir peu usité maintenant.

 

Pourquoi ces chiffres, ce n'est pas mon habitude sur ce blog ?

 

C'est que "Agnès", comme un réflexe incompréhensible de ma mémoire, me renvoie à deux souvenirs ...

L'étude de la pièce de Molière, L'Ecole des femmes, en sixième car je pense qu'elle était alors au programme. Sous l'impulsion, qui sait, du film de Max Ophuls, tourné en 1940-1941, jamais achevé, mais qui a dû être distribué dans les salles de cinéma ou les ciné-clubs à partir de 1944. 

 

Comme une métaphore de la résistance  et de la victoire contre l'autoritarisme absurde, en dépit de l'attitude ambigue de Louis Jouvet au début de sa tournée en Amérique su Sud.

 

Et l'intonation d'Isabelle Adjani disant la célèbre réplique "Le petit chat est mort" 

 

Le triomphe de la très jeune Isabelle Adjani à la Comédie française en 1973 dans le rôle principal d'Agnès, donnant la réplique tour à tour à Pierre Dux et à Michel Aumont dans le rôle d'Arnolphe, en deux interprétations aussi différentes que talentueuses est en effet l'un des premiers phénomènes médiatiques liés à la télévision, même si certains de mes camarades de classe, qui avaient déjà la télévision (en noir et blanc), ont pu aussi voir la pièce de Molière tournée pour le petit écran à la manière de ce que l'on appelait pas encore téléfilm.

 

Je m'interroge : pourquoi précisément ce décrochage dans la cote des prénoms en 1973 ?

Ou pourquoi cet engouement d'après guerre pour un prénom certes de sonorité agréable, mais si symbolique de la femme mineure à vie, gravé dans le marbre de code civil de 1804 et dont les conséquence de l'abolition de la puissance maritale en 1938 tarde encore à passer dans la vie courante dans les années 1960 et  1970 ?

voir la fiche du planning familial sur le droit des femmes dans la famille

 

L'EcoledesFemmes

gravure du domaine public trouvé sur l'article l'Ecole des Femmes - wikipedia

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

E


C'est vrai que certains prénoms nous renvoient à des oeuvres magistrales.



Répondre
J


combien de prénoms ont été attribué à cause d'un héros de roman ou d'une personne célèbre



L


Bonjour Jeanne. Merci beaucoup pour ton étude sur le prénom Agnès et les infos que tu nous donnes. Bises à toi.


 



Répondre
J


j'ai cherché à comprendre ce qui me dérangeait dans l'amusement du jour. Mais je pouvais en faire mieux que de ne pas traiter le sujet ...
Bises 



T


les modes des prénoms sont incompréhensibles.. parfois les très vieux prénoms reviennent comme ces dernières années et d'autre n'ont toujours pas la cote , il suffira d'une actrice bien en vue et ça va rebondir !! merci Jeanne pour ces rappels historiques et littéraires !! des
bizzzoux



Répondre
J


combien de Thierry après Thierry la Fronde ... je ne vais pas faire de répertoire ... C'est quelquefois plus confortable que de se voir doté d'un prénom qui se veut anticonformiste ...
Bises 



F


la belle Agnès était onc un agneau soumis à autorité............... c'est vrai que cela sonne doux comme Ange et a bien sur une connotation religieuse



Répondre
J


Figures-toi que jusqu'à la semaine dernière, j'ignorais cette connotation religieuse. 



M


étonnant, finalement tu m'expliques pourquoi j'ai contourné ce prénom ... femme mineure, infantilisée .. ce n'est pas trop mon truc ;-)



Répondre
J


Comme je n'arrivais pas à m'amuser sur ce prénom, j'ai cherché à comprendre pourquoi ... Je me souvenais bien sûr de l'Agnès de l'Ecole des Femmes, mais j'ignorais la signification de ce prénom
dans les familles pieuses. J'ai échappé à ce genre d'éducation



F


Ce prénom t'a inspiré de profondes réflexions !


Cette pièce avait le don de m'énerver justement car les femmes étaient ridiculisées ; si Joséphine n'avait pas cocufié Napoléon, peut-être le code civil aurait été plus  égalitaire pour les
femmes ?


bISOUS



Répondre
J


J'ai eu beaucoup de chance d'avoir des professeures de collège professionnels et qui ont bien su nous faire sentir et comprendre cette condition féminine que dénonçait déjà en son temps Molière.
D'ailleurs, dans la plupart de ses pièces, si les hommes essaient de maintenir les femmes dans des conditions d'ignorance et de servilité, il s'arrange pour montrer leurs qualités.


Et je n'évoque pas Marivaux
Bises 



A


Merci pour toutes ces précisions, je connais une jeune Agnès de 12 ans... Ce prénom pour moi reste doux et chantant !



Répondre
J


C'est un très joli prénom en effet et maintenant, il est sans doute dépoussiéré de la symbolique dont il était chargé. Peut-être pas dans tous les milieux ...



K


Agnès est le prénom de ce mercredi?


Ohhhh habituellement ce sont des prénoms peu usités



Répondre
J


tu l'as dit mais demain retour aux traditions avec Nestor !



R


même à la récré on apprend des choses, on ne fait pas que jouer, non on apprend aussi l'histoire


merci  bisous



Répondre
J


Entre l'Ecole des Femmes, les Précieuses ridicules et les Femmes savantes, il y avait aussi celles malmenées par Don Juan, ça c'est pour les bancs de l'école. Dans la cour de récré, entre filles,
on se commentait plutôt Le deuxième sexe d'un côté et Bonjour tristesse de l'autre ...
Bises 



Q


Des souvenirs pour moi, et j'avoue que si j'ai cherché pour voir si c'était vraiment un prénom si inusité que cela, je ne me suis pas vraiment attachée aux héroïnes littéraires.


 


J'ai beaucoup aimé ces rappels. Merci.


Passe une belle journée, Jeanne. Bisous.



Répondre
J


sourires, tu as peut-être une préférence pour la dulcine de Don quichotte ...
Bises et belle fin de soirée 



L


Pour moi Agnès a une résonnance bien vivante et comme la signification grec du prénom , toujours porteuse de pureté dans les sentiments . Amicalement Dan



Répondre
J


Agnès comme agneau ? J'en connais qui ont le caractère bien trempé ...
Amicalement 



M


C'est vrai que par le biais des prénoms de la Cour de Récré on apprend (ou réapprend) l'Histoire, c'est ce que j'ai fait en lisant ton billet !


Bisous


 






Répondre
J


d'habitude, les prénoms du mercredi sont plutôt rares ... ou désuets. Ce n'était pas le cas d'Agnès qui est intemporel
Bises 



J


Bonjour élève Jeanne !  Ah ah ici je trouve une étude sérieuse sur le prénom d'Agnès... plus deux souvenirs personnels...  Quant à répondre à ta question je ne le peux...  Pourquoi
!!!  La bienvenue à Agnès à la cour de récré... Merci Jeanne pour ta page studieuse qui mérite qu'on s'y attarde.... Bises de m'dame JB 



Répondre
J


J'ai bien ma petite idée un peu dérangeante ... à partir de 1973, les jeunes mères ont été les élèves qui ont cogité sur l'Agnès de l'Ecole des Femmes en même temps qu'elles ont bien du mal à
faire évoluer les lois sur la contraception et à faire appliquer celles qui leur ont enfin apporté un statut d'adulte et de parent à part entière ...
Bises et à demain 



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères