Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 17:30

pour rester dans la lignée des contraintes que je me suis fixée, voici un 6ème extrait avec bien sûr une sixième lettre manquante

Début              Précédent

 

Il  chassa  son cafard noir, s'appliqua  à voir au futur. Dans un à trois jours, quand il franchira  l'ubac du mont blanc, Maria pourra partir à son tour. Son parfum lui manquait, mais il savait au plus profond,  quand il doutait, qu'il la saurait toujours là pour lui. 

 

La nuit tombait, sans aucun croissant pour trahir sa disparition. Un  brouillard gris montait du sol,  fumant sur un ruban miroitant. Il fallut la fin d'un tour par dix soldats, talons claquant fort sur un trottoir aux trous profonds, puis diminuant jusqu'à la fin du bruit .

 

Un flash au loin, si loin, un signal pour franchir un flot inamical, sur un canot si bancal ! L'ado au minois si gamin godillait sans faiblir parmi vingt tourbillons dont il connaissait tout. On l'arracha du sol quand il toucha un bord fuyant ; on l'accompagna jusqu'à un camion  tapi sous un buisson.

Fissa, fissa … Il rampa  sous un sac au fort parfum…Du thym ? Du romarin ?

 

L'auto  partit d'abord dans un noir absolu. Vingt talons au pas sonnant clair monta puis diminua. Son fourgon disparaissait au loin.

 

Ils n'ont pas vu ou n'ont pas voulu voir …

 

Un compagnon  chuchota  un mot rassurant : « dans un jour ... »

Pourtant, un frisson parcourut son dos : sans raison, il craquait.

à suivre ...

 

Confluence_Gier-Rhone_a_Givors.JPG

photo wikimedia de Volcan sous licence creative communs. Un clic sur l'image pour en savoir plus

 

Récapitulation des lettres manquantes des précédents épisodes :

E t a p r

Partager cet article
Repost0

commentaires

L


Pas si grosses que ça, les ficelles, elles ne sautent pas aux yeux, et pas facile mais c'est passionnant pour nous de voir comment tu t'en sors, passionnant à faire pour toi, même si difficile.
Il devrait te rester encore treize épisodes si ton expression correspond à celle à laquelle je pense ! Bises, Jeanne !



Répondre
J


Je n'ai pas eu ce courage-là. Il faut dire que la contrainte bride quand même l'expression et je me demande comment Perec a fait pour en écrire un roman.


bises, Lenaïg



Q


Le "e" est la lettre qui frappe le plus quand elle manque, mais ton texte continue à tenir la route. :)


 


Passe une belle fin de semaine, Jeanne. Bisous.



Répondre
J


en français, et dans beaucoup d'autres langues, c'est une lettre si fréquente et qui pourtant souvent ne se prononce pas.


Bises



F


Dans cette variation, il me semble bien que c'est le "E" qui est absent ?


Bien, ce n'est pas évident ! bises



Répondre
J


Gagnéééééééééééééé. pour l'honneur bises et belle journée



B


HeuEEEEEEE... je crois que j'ai trouvé!!!



Répondre
J


Heeeeeeeeeeeeem je crois bieeeen que oui !



P


J'ai l'impression de lire une histoire qui se passe dans un pays en guerre.....


 


Belle journée. Bises



Répondre
J


tu as raison j'ai situé cette nouvelle pendant la guerre de 39-45. Mais je crains que d'autres personnes ne soient dans cette situation de fuite en ce moment même en bien trop d'endroits dans le
monde.


Bises



M


Bravo pour la suite ! Tu deviens experte dans la matière. Bonne idée de publier petit bout par petit bout. Tu nous tiens en haleine. Bises. Mireille



Répondre
J


Je ne dirais pas cela de cet extrait. J'en donne dans la répons au commentaire précédent l''explication. 


Bises



M


Et voilà que le E a encore fait le mur !!! il va falloir l'attacher !!! mais cela ne m'empêche pas d'aimer ta petite histoire !


Bonne soirée - bisous






Répondre
J


bravo, oui, ici c'était facile. Il faut dire que j'ai coupé mon texte précédent (trop long pour une mise en ligne me semblait-il) et j'ai eu bien du mal à changer de lettre interdite sans
modifier trop le sens de l'histoire. DFu coup les ficelles sont un peu grosses.


bises et belle journée



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères