Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 07:00

Pour le jeudi en poésie desCROQUEURS DE MOTS pilotés cette quinzaine par Lenaig, à la barre pour la croisière n°47 ...

 

La nuit ne m'a pas porté conseil. Je persiste dans ma petite entreprise de mettre en ligne cet exercice scolaire fait après avoir étudié les sonnets de Leconte de  Lisle comme il nous avait été demandé en un autre écrit de faire une lettre à la mode persane.

Ce devait être en seconde, ou peut-être en troisième.

 

Le repas du félin

 

Là-bas, dans la savane ombrée, sur les herbages,

Dans la nuit douce, légères, au pas dansant,

Les gazelles allaient s'abreuver à l'étang

Où la lune en cristal reflétait son image.

 

Tapie sur une branche, y guettant leur passage,

La reine de Java* se berce au vent chantant ;

Mais l'oreille dressée, attentive, elle attend

Les gracieux animaux qui vont vers le rivage.

 

Soudain, d'un seul élan, la panthère cruelle

Se détend. La pauvrette, sous le coup, chancelle,

Se débat et gémit, dans les herbes couchée ;

 

Tandis que dans le ciel orageux et plein d'ombres,

Apparaît, menaçante, une traînée plus sombre

De rapaces vautours. Et les bêtes dansaient **...

                              Jeanne Fadosi, 1961***

 

* Référence au sonnet de Leconte de Lisle, La panthère noire

** Clin d'oeil à une phrase lue soit dans Le lion, de Joseph Kessel, 1958, soit dans Les bêtes qu'on appelle sauvages de André Demaison, 1929, soit Le livre de la Jungle, de Rudyard Kipling, 1894.

*** En mettant en ligne, j'avais marqué 1965 comme je le croyais alors mais il s'agit bien d'un exercice de CM2 rédigé en 1961.

 

le-repas-du-felin.jpeg

Partager cet article
Repost0

commentaires

A


La nature est ainsi faite, et tes vers lui font honneur. Adamante



Répondre
J


Ne pas la croire bisounours, ni gratuitement féroce. Rares sont les animaux qui tuent autrement que pour leurs propres besoins ou parce qu'ils se sont cru en danger.



C


un très beau souvenir ! bravo et bonne nuit !



Répondre
J


une copie rescapée des nettoyages par le vide et des déménagements. Avec mon anthologie personnelle, commencée à la même époque, je n'ai presque plus rien de mes devoirs scolaires et de mes
passe-temps de loisirs.
Belle journée



C


Mes élèves de Seconde, comme vous, Jeanne, aimaient à faire ce genre d'exercice d'écriture et j'adorais lire et leur faire lire leurs créations.



Répondre
J


Hihihi, j'ai dépassé la soixantaine maintenant et ces reliques me fons sourire. Je crois me souvenir que cet exercice plaisait beaucoup et que les résultats étaient souvent comme celui-ci des
imitations assez conformistes, en même temps cela faisait partie des consignes, mais on aurait pu respecter la forme sans imiter aussi piteusement le contenu.



L


Bonsoir Jeanne


C'est très joliment écrit !


C'est incroyable d'avoir encore ce devoir,


Merci de nous l'avoir mis en partage


Belle soirée, bises, Lyly



Répondre
J


C'est l'un des uniques rescapés ...
Bises et belle fin de semaine



F


c'est un joli exercice que tu as réussi


bonne soirée



Répondre
J


j'aimais écrire des vers et je m'étais appliquée. Mais j'aurais aimé plus de liberté d'expression ...
Belle fin de semaine



J


Bien écrit ...et imagé ...on voit bien les scènes ...


C'est la vie ...petite !



Répondre
J


eh oui, c'est la vie. il faut bien se nourrir et la nature, en général, se régule assez bien toute seule. Quand les humains s'en mêlent, c'est une autre histoire !



Q


C'est un très beau sonnet. Tu es douée, et tu l'étais déjà à l'époque !


Merci, Jeanne.


 


Passe une belle journée. Bisous.



Répondre
J


j'étais une élève appliquée et qui acceptait assez volontiers de rentrer dans le moule. Et faire des gammes est un très bon exercice d'entrainement, comme s'échauffer la voie est indispensable
avant la chorale. Le tout est de trouver les exercices attractifs qui donneront de la joie dans l'effort.
Bises et belle fin de semaine, Quichottine



M


C'est une référence que tu as su traiter avec bonheur. Pour ma part j'aurais mis 20/20 !


Bonne journée - bisous






Répondre
J


Oh là il y a au moins deux vers bancals, et c'est très conventionnel dans le contenu. et à l'époque, avoir 14 ou 15, c'était déjà une très bonne note !


Bises et belle fin de semaine



P


ce sont des scènes cruelles, mais c'est la vie.... Bises !



Répondre
J


Oui, bien sûr, les gazelles sont là aussi pour nourrir les petits des fauves ... comme nous mangeons y compris de la salade. ...
Bises



J


Bonjour Jeanne, pour Lena et moi maîcresse de la cour de récré, mais c'est inattendu et sympathique, j'adore les félins et ce repas de fauve comme si nous y étions est vivant... même si
pauvre gazelle.... Je n'ai su lire ta notation pour cette dictée mais je n'y pas vu beaucoup de rouge...en 65... Merci Jeanne, bon jeudi poésie...   Bises de JB



Répondre
J


Une copie rescapée du tri par le vide et des déménagements. Il y en a du rouge. J'ai fait un cadrage serré car ce n'était pas le sujet. Des vers boiteux, il y en a aussi. ...
Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères