Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 12:40

 

Pourquoi faut-il que la vie soit volée ainsi, encore, et encore ?

3 enfants à toulouse ... combien encore ailleurs depuis mercredi dernier ?

Mes pensées pour eux, pour tous ...

**************

 

J'avais projeté une suite en coulisses à mon choix de mardi pour Entre ombre et lumière.

 

Je n'en avais pas le courage dans l'immédiat. Il est des moments comme cela où la vie se rompt en vrai.

Lundi était pour des amis jour de recueillement. 

Mercredi aussi,  je l'ai su en rentrant lundi ...

 

J'ai voulu dès le départ, préciser les circonstances de la photo des mains et de l'oisillon.

 

Ecartelée entre deux choix. J'étais comme vous frappée par la douceur qui émanait de ce cliché.

J'ai finalement opté pour ne pas attrister cette impression.

 

Vos commentaires m'ont confirmé dans ce choix. Etonnée aussi. 

 

En même temps, je ne peux pas me départir d'une mauvaise conscience.

 

J'aurais voulu vous manipuler pour vous démontrer qu'on peut faire dire ce que l'on veut à une image, je ne m'y serais pas pris autrement, je n'aurais pas espéré une telle efficacité.

 

La réalité, elle est celle-ci.

 

Le douceur du jour avait sorti ma soeur Jacotte (oui, ce sont ses mains) dans le jardin.

 

Un grand bruit de choc sur la vitre, suivi du son assourdi de la chute.

 

oisillon accidenté - reduc1

Il n'y avait plus rien à faire, la vie, cette vie si fragile, avait déjà quitté ce corps si plein de soif de vivre.

oisillon dans la main - reduc1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai tardé à mettre ceci en forme et donc en ligne.

mercredi 14 au matin, ma radio réveil m'a cueilli avec cette information tragique

 

Mes pensées vont bien plus vers ces familles belges et néérlandaises endeuillées, à ces camarades, à ces élèves enpeinés. Tant de vies brisées contre un mur de béton ... pour rien ...

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Je partage  ces douleurs, et suis profondément triste pour toutes ces vies arrachées à ceux qui les aiment tant et qui continuront d'être aimés malgré l'absence terrible..


Toutes mes pensées.


Jeanne
Répondre
J


stupeur et incompréhension ...



C

Ma chère Jeanne , ne te culpabilise pas pour la photo avec l'oiseau.


Nous agissons (enfin moi aussi ) sur un coup de tête et puis viennent des surprises ...


Pour le moment,ce sont vers les petites victimes belges et toulousaines que se portent nos pensées.


Je t'embrasse .


Francine .
Répondre
J


justement ici, j'avais hésité non pas à plublier la photo mais entre les deux options, dire ou taire les circonstances ...


Bises



V

Quelle force dans ton écrit Jeanne ... et la métaphore de l'oiseau contre la vitre pour décrire l'innocence fracassée est bouleversante,


Mes pensées s'unissent aux tiennes,


Amicalement,


Valdy
Répondre
J


j'aurais bien aimé ne pas avoir à dédicacer ce billet qui était prévu avant cet accident aussi cruel que stupide


amicalement



O

J'avais écrit ces quelques mots en pensant à la douleur et à la tristesse de tant de familles. Je les dépose ici.


Rires qui s'éteignent


au coeur de prime jeunesse


La Belgique pleure


 


Que faire ? Que dire ?


 


Tes dernières photos qui m'ont trompée aussi montrent compassion et fragilité de la vie...


 


Bises à toi Jeanne
Répondre
J


Juste lire tes mots


merci pour eux


 


et ne pas oublier tous les autres qui meurent aussi, les enfants de la misère, les enfants des pays en guerre, ... les enfants malades de la pollution, ... du manque d'eau potable ...



Q

C'est vrai que l'on peut tout faire avec des images... avec certains mots aussi.
Mais que peut-on contre la bêtise des hommes, contre la violence omniprésente dans la vie ?


L'horreur changera-t-elle notre façon d'agir ?


Je ne sais...


Mes pensées ont accompagné hier les familles endeuillées.
Répondre
J


dans l'exemple de l'oiseau qui s'est fracassé tout seul en plein vol sur le carreau d'une fenêtre comme dans le terrible accident stupide, c'est juste la brutalité de la survenue de la mort qui
est violente. Il n'y a personne à incriminer ...


Juste la cruauté du destin, si on peut lui attribuer une intention ...



F

Bonsoir Jeanne


C'est trop triste


Toutes nos pensées pour les familles Belges


Bisous


Frieda
Répondre
J


c'est trop bête de voir la vie fauchée gratuitement ainsi


bises



P

Quel terrible accident.... Ils revenaient contents de leurs séjours et heureux de revoir les leurs.... Bises
Répondre
J


terrible et déroutant ... pour rien


bises



J

Il m'avait semblé dans l'autre cliché avec ce bec ouvert mais je n'ai pensé qu'il était mort... Même dans les airs la vie n'est pas sans risque... merci Jeanne ! Bises de jill
Répondre
J


les oiseaux sont bien plus exposés que les humains ... et si on y rajoute la pollution et les dangers modernes pour eux ...


Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères