Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 22:30

Lajemy a-t-elle froid aux pieds par ces temps d'hiver dans sa campagne ? Toujours est-il que le Casse-tête de la semaine m'en évoque un récurrent qui me casse régulièrement les pieds ... D'ailleurs je le lui ai dit en commentaire ( rebondissant sur un autre com)  :

 

Basique, le thème des chaussettes ? heureusement que la signature est un prénom féminin. Pour un peu j'aurais cru à une réflexion d'homme qui n'a jamais à se préoccupper de les remettre à l'endroit pour les laver et de chercher à comprendre pourquoi on en retrouve toujours un nombre impair et que même avec celles qui restent on forme des paires dépareillées ... sans compter la bagarre avec les chiens qui affectionnent particulièrement l'une de mes chaussettes mauves à bottes de pluie ... sourires ... bonne idée joyeuse ... et à bientôt.

 

D'ailleurs c'est bien vrai, cela, où est-elle encore ma chaussette mauve ?J'étais en train de commettre de mauvaises pensées et la chienne qui doit être télépathe a protesté d'un grognement en ouvrant un oeil. ... Les chaussettes sont sagement dans leur botte respective. Pas de chaussette sur le fil à linge. Pas de chaussette à repriser non plus.

 

Ai-je seulement reprisé des chaussettes. Je me souviens de ma tante, diminuée, dont c'était dans ses dernières années sa seule activité. Mais sur cette photo de la fin des années 1920, c'est ma maman, toute jeune épouse alors, qui raccommode une chaussette ou un bas, aux côtés de ses belle-soeurs et de ma grand-mère, photo qui m'a donné l'occasion d'un essai à l'atelier de pastel.

 

femmes-de-ma-famille.jpg

 

quatre-femmes.JPG

 

Et si le coeur vous en dit, peut-être aurez-vous quelque plaisir à relire l'invention merveilleuse de Mones Carpin décrit en son temps pour les Croqueurs de mots dansL'homme à la chaussette trouée

Partager cet article
Repost0

commentaires

C


belle image bien reproduite, hélas nous ne raccommodons plus de nos jours, et ne nous retrouvons pas sur le pas de la porte à bavarder en laissant le temps gentiment filer...Enfin nous bloguons
et c'est une autre aventure !



Répondre
J


Je ne sais pas s'il faut le regretter. La vie était, on l'oublie, beaucoup plus dure que maintenant (du moins pour nous qui faisons je crois partie de la petite partie de la planète qui est
privilégiée



R


les chaussettes qui disparraisent j'en connais un rayon. d'ailleurs je cherche toujours ma chaussette à collerette.


j'aime beaucoup les photos


bonne fin de journée



Répondre
J


ah ça ... on en cherche toujours au moins une !



C


je me souviens moi aussi de ma grand mère qui "ravaudait" les pointes et talons des chaussettes avec un gros oeuf en bois qu'elle glissait dedans pour avoir le trou bien en évidence!


merci Jeanne pour ce beau billet


bon dimanche


Bisou



Répondre
Q


Le temps passé à les repriser n'en vaut plus la peine vu le prix des chaussettes.


J'ai arrêté de repriser celles de mon mari et des enfants il y a maintenant une petite dizaine d'années, mais je ne l'ai jamais fait aussi bien que ma belle-mère qui avait des doigts de fée.


 


Merci pour ce partage, Jeanne.


Passe une bonne journée.



Répondre
M


c'est super de retrouver de vieilles photos ainsi !


les repriseuses de chaussettes, incroyable !  aujourd'hui ça nous parait bizarre !


on jette et on rachète ! 


bon we Jeanne !



Répondre
J


et oui ,il était un temps où les chaussettes tricotées ne se jetaient point ...
un beau souvenir de famille
bizzzzz



Répondre
S


Ma grand mère qui habitait loin de chez nous, m'envoyait des chaussettes de laine pour l'hiver. Ma mère, elle, ne savait pas les tricoter mais elle me les reprisait.



Répondre
P


Et comment les plies-tu pour plus de facilité à les mettre; même les bas de compression?   Belle journée avec bises x 2



Répondre
M


Ma grand-mère avait même un oeuf en bois qu'elle glissait dans la chaussette pour que ce soit plus facile à repriser !



Répondre
C


les photos n'apparaissent pas. dommage, tu m'avais donné l'envie de les voir.. à travers ton texte..


bonne soirée


clem



Répondre
J


Oups, il faut que j'aille faire dormir mes yeux ! Je suis allée voir sur mon blog. Je n'ai pas eu ce problème d'ouverture des images. Mais c''est vrai qu'OB a de nouveau des couacs dans les
affichages ...
Bonne nuit ... je vais dormir



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères