Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 05:00

 

Dômi, capitaine des CROQUEURS DE MOTS depuis que Tricôtine lui a transmis le témoin de la communauté est pour la quinzaine à la barre du Défi n°132
Le thème général en est d'expliquer à notre sauce personnelle l'origine d'une expression connue.

fil directeur pour le choix des poésies du jeudi, tout en nous laissant libre de voguer à notre guise sur les flots de l'imagination, j'ai surfé sur le blason jeudi dernier pour le redorer lundi. Ce jeudi, je reviens au blason comme court poème célébrant une partie du corps féminin (en mode élogieux ou satirique)

 

Le Front

 

Front large et hault, front patent et ouvert,

Plat et uny, des beaux cheveulx couvert :

Front qui est cler et serain firmament

Du petit Monde, et par son mouvement

Est gouverné le demeurant du corps :

Et à son vueil sont les membres concors :

Lequel je voy estre troublé par nues,

Multipliant ses rides tresmenues,

Et du costé qui se presente à loeil

Semble que la se lieve le soleil.

Front élevé sur cette sphère ronde,

Où tout engin et tout sçavoir abonde.

Front reveré, Front qui le corps surmonte

Comme celuy qui ne craint rien fors honte.

Front apparent, affin qu'on peult mieulx lire

Les loix qu'amour voulut en luy escrire,

O front, tu es une table d'attente

Où ma vie est, et ma mort trespatente.

 

Maurice Scève, 1636.

 

Maurice Scève, poète français, 1501 - 1564, professeur et ami de Pernette du Guillet, poétesse comptenporaine de Louise Labé

pernette du guillet

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Merci pour la découverte.
Répondre
J


j'aime bien ce poète qu'on apprend pas à l'école



S
C'est intéressant à lire et original d'écrire un poème sur le front.
Répondre
J


C'était la mode à l'époque et les rimailleurs se mesuraient lors de concours ...



D
C'est fou de nos jours nous nous offusquons des nouveaux langages , mais lorsque je lis ce poème, je pense que beaucoup ont du s'insurger aux changements de l'époque. Perso moi ça me fait tout
drôle ;)
Merci en tout cas de l'avoir partagé avec nous.
Bisous Jeanne et doux week-end!!! Chez moi c'est de nouveau la tourmente :(
Domi.
Répondre
J


Et encore, celui-ci est écrit dans une langue qui nous devient presque compréhensible (en s'y reprenant au besoin à deux ou trois fois) Quelque temps avant il y a vraiment besoin d'une
transposition en français plus moderne


bises



M
Un très beau poème où le front paraît aussi riche qu'un livre ouvert,
Répondre
J


Intéressant aussi qu'un homme de lettres, un érudit, loue chez la femme autre chose que la beauté physique mais aussi l'intelligence



E
un bien curieux poeme, et Pernette du Guillet, tu m'en diras tant !!! merci, Jeanne, d'ouvrir nos horizons
Répondre
J


son élève et parait-il son amie platonique car la dame, qui partageait cet amour, ne concevait pas de tromper son époux ...



J
Bonjour Jeanne, en français d'autrefois, charmant ma foi aussi, comme quoi les orthographes changent Maurice Scève, merci... Bon jeudi/poésie, bises
Répondre
J


l'orthographe n'a jamais été fixée. Sans doute Richelieu y a-t-il établi un certain ordre en créant l'Académie française mais ce n'est guère que depuis quelques décennies qu'on fait d'une
orthographe irréprochable un critère de sélection


bises



L
Merci beaucoup, Jeanne, de nous (me) faire connaître cette forme poétique. Original, ce front de Maurice Scève qui est à la fois dépeint de l'extérieur et revu par l'affect du poète sous les termes
héraldiques. Ce front devient cosmique, hé hé ! Bises.
Répondre
J


oui tous les blasons (poèmes) ne se valent pas mais j'aime beaucoup ceux de Maurice Scève et celui-ci notamment bises



M
Un peu difficile à entrer dans la lecture avec ce vieux français mais en le lisant une seconde fois on l'apprécie mieux. Je découvre ce poète. Belle journée Jeanne
Répondre
J


ah oui c'est vrai mais pas impossible en vérité. Et cela permet de relativiser les crispations sur la "bonne orthographe" ... belle semaine



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères