Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 05:00

~ Billet 227 ~ (classé dans l'ex-catégorie le geste du colibri)

Dans la volière sans barreaux du
Colibri zen, c'est moi qui m'y colle cette semaine d'après le calendrier proposé à la rentrée par Laure H pour les gestes du Colibri.
Je crois que nous en sommes déjà au dix-huitième et peut-être même au dix-neuvième.

mures pas mures - reduc1

mûres pas mûres en début de saison

              fruits                 conservation 
                     acheminement
         saisons                       transformation



granite-aux-fruits-pastel----reduc1.JPG

en atelier de pastel, notre prof, Katya me montre comment améliorer mon pastel. La photo qui sert de modèle illustre la recette d'un dessert granité aux trois fruits.

Je vous invite, si vous en êtes d'accord, à rebondir sur quelques uns de ces mots.

C'est toujours plus facile de suivre les coureurs que d'attrapper, porter et transmettre correctement le relais. C'est bien souvent l'instant où l'on change de rôle qui conditionne la réussite de la course ainsi que la qualité du chemin et du cheminement.
Car dans le défi pour la planète, il s'agit bel et bien d'une course contre le temps. Le succès ne tient pas forcément, ni surtout, à la vitesse.

Dans la course contre le temps, le vingtième siècle  semblait avoir apporté plus durablement qu'avant des solutions diverses à l'une des préoccupations majeures des hommes : se nourrir. Et ce n'est donc pas par hasard si c'est un thème récurrent dans les gestes du colibri.

Le 16 octobre soulignait à l'occasion de la journée mondiale de l'alimentation que la sous-nutrition et la mal-nutrition était toujours d'une cruelle actualité, pour peu qu'on veuille bien admettre qu'il ne s'agit pas seulement de statistiques mais de personnes humaines.
Le 17 octobre criait, je dois dire un peu dans le désert, le refus de la misère.

Le vingtième siècle, avec toutes ses erreurs et ses exagérations délétères, a, malgré tout, fait faire un bond en avant gigantesque dans les luttes contre la famine et les maladies de carence.

Pour revenir à une expression plus triviale, il ne faudrait pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

Aussi, je vous invite, si vous en êtes d'accord, à rebondir sur quelques uns des mots que je sème entre les deux photos sur cette page de pixels, de caractères, de mots, d'idées peut-être, transportée jusque chez vous par tout un tas d'ondes qui auraient semblées magiques à votre arrière- arrière grand-mère, comme encore à mes grand-mères que je n'ai pas connues, dans la perspective d'une vie durable et agréable sur cette terre.

Dernière minute, Le calame et la Plume nous signale  au bord du chemin, de fins  gourmets de vie et de douceurs.

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

O

Je viens de lire tes deux articles sur les gestes du Colibri. Je n'avais pas eu le temps avant. Tu parles alimentation.... Se nourrir est un vaste sujet et tant de gens souffrent encore de
malnutrition ou/et de dénutrition. Pendant les vacances scolaires j'ai accompagné ma petite-fille et le petit-fils de mon compagnon au cinéma pour voir ce film ô combien intellectuel : "Tempête de
boulettes géantes". Les enfants ont aimé. Moi pas. L'histoire parle d'un inventeur qui va créer une machine à créer de la nourriture pour que les habitants de son île (Sardineland) ne soient pas
condamnés à ne manger que des sardines. L'idée est peut-être puissante mais le résultat m'a écoeurée. Des hamburgers et autres hot-dog tombent du ciel en quantité. Il y en a tant que le sol est
jonché d'aliments qui finissent dans une décharge... Je ne supporte pas de voir ce gâchis de nourriture fut-il en dessin animé.... Pour moi un respect vis à vis de ce sujet s'impose.
Ouh là, je deviens bavarde. Il est temps que j'arrête.
Bises à toi et bonne journée Jeanne ! 


Répondre
J

on est malheureusement dans une société de gaspillage,et pas seulement pour la nourriture ...
Belle fin de journée


S

Ne t'inquiète pas, perdue seulement dans mes lectures.


Répondre
J

Ne t'y perd pas trop : il y a une vie en dehors des blogs et heureusement ...
Bises et belle soirée


S

Je reviens doucement faire mes visites après de longues semaines.
Je t'ai un peu délaissée Jeanne et j'avoue être un peu perdue...
Belle journée à toi.
Sophie


Répondre
J

Je suppose que tu as encore fort à faire. Dans quel sens entends-tu perdue ?
Belle journée aussi



je vais tâcher de me pencher sur ton beau sujet, mais comme toi ma vie réelle a des programmes maous costauds en ce moment....
bises


Répondre
J

J'ai vu que tu as bien cresué le sol pour un métier d'avenir. Le temps n'est pas extensible et je comprendrais;
Bises et plein de courage


C

je vais essayer mais je te promet rien car je suis en plein déménagement
bisous


Répondre
J

alors les cartons, les tris, les séparations nécessaires avec des objets ...
Peut-être des sources d'inspiration. Pas besoin de faire long et compliqué.
Mais je te comprends si tu à mille autres choses à faire et envie de te détendre autrement
Bon courage et à bientôt
Bises


F

Nous  jetons de la nourriture(ma mère doit se retourner dans sa tombe!), pendant que d'autres meurent de faim! quel drame! Que faire?


Répondre
J

Eviter de mourir d'indigestion ... Pour le reste, lutter à notre petite échelle contre les corruptions.


H

Et merci pour ton passage chez moi. Ton idée m'a permis d'écrire une fantaisie... Pas si fantaisiste: le devenir de notre planète bleue m'est cher autant qu'à toi!
Bisous,
Hélène.


Répondre
J

J'en suis persuadée



bonsoir jeanne je viens de faire passer ton geste sur le colibri qui chatouille mes pailles :-) et j'ai également intégré ta rubrique je trouve ça bien car je rate parfois certains articles de mes
amis colibris et là je peux revisiter certains quand mes heures sont moins chargées...   kiss nessa


Répondre
J

Je vais aller voir cela. Juste un petit clin d'oeil : je ne trouve pas la paille le meilleur ustensile pour chatouiller les papilles, toujours été maladroite avec ce truc là (rires)
Bises Nessa


H

Mince! j'ai oublié de te donner le lien vers ma participation, Jeanne! Attends, je vais le chercher...

Voila: http://le-calame-et-la-plume.over-blog.com/article-les-mures-mures--37801202.html

Je suis désolée, trop chargée aujourd'hui!

Bisous à toi, et excuse-moi,

Hélène.


Répondre
J

Merci pour le lien : je vais l'ajouter en fin d'article comme première et savoureuse débroussailleuse acrobate. ...


P

bon après midi, avec bises.


Répondre
J

l'après midi a été plus calme que prévue.
Merci de ta visite. Belle soirée


A

Je crois que la prise de conscience est là, mais le problème est si vaste et les dégats déjà si profonds qu'il faut beaucoup d'optimisme pour croire qu'on sauvera la planète.


Répondre
J

J'ai pu mesurer à plusieurs reprises qu'il ne faut amais désesperer de rien.


I

D'accord Jeanne, c'est noté pour le thème, je vais essayer de ramener ma fraise pour cette semaine encore. Bisous et bonne journée.


Répondre
J

Merci à toi. Drôle d'expression d'ailleurs ...
Belle semaine


H

Bonne idée, Jeanne, pour ouvrir la semaine. J'en suis! te ferai parvenir en lien ma participation.
Bonne journée
Hélène.


Répondre
J

Merci. Je suis ravie que l'idée te plaise.


L

Très beau sujet encore, dans l'angle de sa vision...
à méditer...
nous en sommes je crois, après vérification rapide, au 19e geste...
Merci, Jeanne, je fais passer le message sur colibri zen très vite
bisous de belle journée


Répondre
J

merci. J'ai prévenu aussi Nessa et Tétrao.
Je ferme l'ordi pour aujourd'hui. Un programme vie réelle maus-costaud.
Je reviens ce soir si je peux, sur le net, je veux dire car en vrai je reste ici.
A bientôt


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères