Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 10:38

Pour le deuxième jeudi en poésie sur le temps, j'ai eu envie, dans la suite logique de mes vagabondages autouir du temps, de vous faire partager ces évidences qui me trottent dans la tête depuis que j'en ai lu le thème sur le blog de Harmony37 pour le défi n°40 des Croqueurs de mots.

Je vous laisse aller l'entendre avec la voix rocailleuse et sublime du chanteur par vos propres moteurs de recherche et je pianote ici juste les premières lignes de la chanson-poème :

 

Quand ils sont tout neufs

Qu'ils sortent de l'oeuf

Du cocon

Tous les jeunes blancs-becs

Prennent les vieux mecs

Pour des cons

Quand ils sont d'venus

Des têtes chenues

Des grisons

Tous les vieux fourneaux

Prennent les jeunots

Pour des cons

 

Moi qui balance entre deux âges

J'leur adresse à tous ce message

 

Le temps ne fait rien à l'affaire

Quand on est con, on est con

Qu'on ait vingt ans qu'on soit grand père

quand on est con, on est con

Entre nous plus de controverse

Cons caducs ou cons débutants

Petits cons d'la dernière averse

Vieux cons des neiges d'antan

 

Etc ... par Georges Brassens, grand pourfendeur de cons, en chanson et avec sa grande bonhommie et sa grande sagesse.

 

Le tout retranscrit de mémoire. A quand une taxe sur les cerveaux ?
Si j'ai le temps et l'accès à mon blog, je complèterai, mais là, il faudra que je complète ma mémoire, quand même !

Partager cet article
Repost0

commentaires

R


je l'aimeis bien Brassens


bye



Répondre
J


et moi, je suis tombée dans ses chansons toute petite. et j'en ai appris des qui faisainet grincer quelques bonnes âmes en m'entendant ... Mais je l'écoute toujours avec le même plaisir
d'actualité.
Bises et belle fin de semaine



T


Un très grand poète.


Je te souhaite une bonne soirée, bises, à +++



Répondre
J


et un grand chanteur aussi !



H


Très réaliste et toujours d’actualité, le temps passe mais il y a des choses qui ne bougent.


Tiens juste pour le plaisir du souvenir la voilà en entière


http://www.youtube.com/watch?v=gznDOMKeWkA


 


C'est moi qui t'est inspiré cela, j'en suis ravie, mais cela prête à controverse


  


 


Gros bisous Jeanne



Répondre
J


merci pour le lien. Je serais d'accord avec ce Georges ... il y a des cons de tous âges et partout ...



J


J'adore...Brassens pour moi un modèle du genre... bisous de jill ma Jeanne



Répondre
C


tu vas faire plaisir aux fans de cet auteur.


bonne soirée


clem



Répondre
Q


La chanson vient bien à propos !


 


Merci, Jeanne.


Prends bien soin de toi surtout.



Répondre
P


Et il a tout juste.... c'est si vrai, même pour les ministre et présidents.....


 


Bises et belle fin de journée.



Répondre
F


Brassens un révolutionnaire avant l'heure !J'adore!


UNE taxe dur les cerveaux:les gen serait volontaires pour payer afin de ne pas passer pour des nuls! Voilà qui ferait
l'affaire du gouvernement!!



Répondre
F


j'espère bien qu'il n'y aura jamais de taxes sur les cerveaux! imagine que ce soit comme pour les voitures : selon la puissance... remarque certains se réjouiraient de n'avoir pas grand chose à
débourser... reste à savoir dans quelle catégorie on se retrouve :)))


bisous



Répondre

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères