Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 07:00

Le mot suggéré par ABC pour ce deuxième jeudi en poésie du défi n°49 des CROQUEURS DE MOTS sous sa houlette est "surprise" après le "sourire" de la semaine dernière.

Je fais un pas de côté pour sourire d'espérance et de fierté pour ces peuples à ce vent de liberté et de dignité qui se lève depuis décembre et qui parvient jusqu'à nos oreilles depuis janvier 

 

Liberté

 

Sur mes cahiers d'écolier

Sur mon pupitre et les arbres

Sur le sable sur la neige

J'écris ton nom

 

Sur toutes les pages lues

Sur toutes les pages blanches

Pierre sang papier ou cendre

J'écris ton nom

 

Sur les images dorées

Sur les armes des guerriers

Sur la couronne des rois

J'écris ton nom

 

Sur la jungle et le désert

Sur les nids et les genêts

Sur l'écho de mon enfance

J'écris ton nom

 

Sur les merveilles des nuits

Sur le pain blanc des journées

Sur les saisons fiancées

J'écris ton nom

 

Sur tous mes chiffons d'azur

Sur l'étang soleil moisi

Sur le lac lune vivante

J'écris ton nom

 

Sur les champs sur l'horizon

Sur les ailes des oiseaux

Et sur le moulin des ombres

J'écris ton nom

 

Sur chaque bouffée d'aurore

Sur la mer sur les bateaux

Sur la montagne démente

J'écris ton nom

 

Sur la mousse des nuages

Sur les sueurs de l'orage

Sur la pluie épaisse et fade

J'écris ton nom

 

Sur les formes scintillantes

Sur les cloches des couleurs

Sur la vérité physique

J'écris ton nom

 

Sur les sentiers éveillés

Sur les routes déployées

Sur les places qui débordent

J'écris ton nom

 

Sur la lampe qui s'allume

Sur la lampe qui s'éteint

Sur mes maisons réunies

J'écris ton nom

 

Sur le fruit coupé en deux

Du miroir et de ma chambre

Sur mon lit coquille vide

J'écris ton nom

 

Sur mon chien gourmand et tendre

Sur ses oreilles dressées

Sur sa patte maladroite

J'écris ton nom

 

Sur le tremplin de ma porte

Sur les objets familiers

Sur le flot du feu béni

J'écris ton nom

 

Sur toute chair accordée

Sur le front de mes amis

Sur chaque main qui se tend

J'écris ton nom

 

Sur la vitre des surprises

Sur les lèvres attentives

Bien au-dessus du silence

J'écris ton nom

 

Sur mes refuges détruits

Sur mes phares écroulés

Sur les murs de mon ennui

J'écris ton nom

 

Sur l'absence sans désir

Sur la solitude nue

Sur les marches de la mort

J'écris ton nom

 

Sur la santé revenue

Sur le risque disparu

Sur l'espoir sans souvenirs

J'écris ton nom


Et par le pouvoir d'un mot

Je recommence ma vie

Je suis né pour te connaitre

Pour te nommer

 

Liberté

 

Paul Eluard, Poésie et vérité,1942


 

Pour en savoir plus sur ce poème et sur Paul Eluard :

La page Wikipedia - Paul Eluard

Et si vous préférez l'écouter il y a l'embarras du choix : j'ai opté pour ces voix d'élèves de CM1 et  CM2

Mais si vous avez 5 minutes encore, pour lire et voir dans une toute autre ambiance sonore ou récité par Jean-Louis Barrault pour A2 en 1977 (archive de l'INA)

liberte-de-Paul-Eluard.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

M


Encore une participation méthodiquement et précisément recherchée ...


BRAVO pour ces partages !  Bonne semaine.



Répondre
J


Je voulais juste vérifier l'exactitude de ma transcription mais ces vidéos m'ont sembler valoir d'être partagées.
Belle semaine à toi aussi 



C


Un mot à écrire et récrire, à dire et à redire. Merci pour ces vidéos pleines d'émotion.



Répondre
J


A condition de ne pas en faire n'importe quoi ... 



L


Paul Eluard est un de mes poètes préférés. Belle idée que cet hommage aux peuples qui se dressent en ce moment pour gagner leur liberté. Et qui en meurent aussi parfois... Merci également pour
les liens, c'est magnifique! Bonne soirée. Mireille



Répondre
J


C'est leur dignité et leur liberté. Mais ils ont besoin de savoir que le monde entier (enfin beaucoup) est avec eux.
Belle fin de soirée 



M


Ah là là, ce poème quelle merveille ! Je l'avais aussi recopié dans mes cahiers. Et c'est amusant j'y pensais il y a peu, probablement tous ces évèvement au proche-orient qui me l'avais remis en
tête. N'a-t-il pas aussi été chanté ?



Répondre
J


Ce n'est pas par hasard que je le met en ligne en ce moment je croi qu'il y a sa place. Quant à savoir s'il a été chanté, je ne sais pas



O


J'avais complètement oublié que ce magnifique texte comptait autant de strophes... Merci Jeanne d'avoir eu la bonne idée de le mettre en ligne.


Bises et bonne soirée à toi !



Répondre
J


Oui mais sa forme le ren,d si facile à lire jusqu'au bout ...
Bises 



J


Choisi délibérément, alors j'écris ce mot du bout du doitg sur le front de l'enfant qui vient de naître en espérant que tjs...   Merci Jeanne  



Répondre
J


Elle a deux ans aujourd'hui et un avenir plein de surprises que je lui souhaite beau et généreux



J


Poème de circonstance !



Répondre
J


choisi délibérément ...



A


Merci pour ces belles surprises, Jeanne et pour ce poème que j'aime depuis... quelques années. Il est des mots qui vous portent... Bel après-midi. Anne



Répondre
J


En ce qui me concerne cela ne doit pas faire loin d'un demi-siècle ...
Belle fin de journée 



M


Mon amie Mounette vient de publier un très beau poème sur le même thème et me permet de te donner le lien  :


http://peintrefiguratif.over-blog.com/article-les-ecrits-de-mounette-espoir-impossible--39249400.html


Bonne suite de journée - bisous






Répondre
J


Merci pour le lien cet est très beau poème.



M


Ode à la LIBERTE si bafouée ces temps-ci - merci pour ce beau poème et les voix, quelles soient enfantines ou d'un grand comédien !


Bonne journée  -  bisous






Répondre
J


Bafouée mais aussi espérée si fort que des jougs sont secoués ... Bises



A


Splendide et tellement d'actualité MERCI



Répondre
J


Oh que oui !



L


Merci Fadosi pour toute cette recherche qui permet à chacun de goûter cette oeuvre magnifique selon ce qu'il préfère. Et merci de mettre en avant cette ode à la liberté si d'actualité
aujourd'hui.


J'ai, pour ma part, écouté Jean Louis Barraut.



Répondre
J


Une aspiration pleine d'espoir !


J'aime bien son interprétation. Je la préfère aujourd'hui à celle de gérard Philippe qui me charmait à l'adolescence ...



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères