Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 17:30

 

"lampadaire extérieur"

 

Je ne sais pas si la proposition de Nadia-vraie, en l'absence passagère de Hauteclaire, a été illustrée. Même si d'autres déclinaisons du sujet ont été proposé, l'éclairage extérieur est une mine d'images pratiquement inépuisable me semble-t-il.

 

lumière dans la nuit3C - reduc

.    

Partager cet article
Repost0

commentaires

P


Juste à côté de la lumière il y a l'ombre et pour certains l'angoisse. Ce sont des moments magiques passer de l'ombre à la lumière la nuit.



Répondre
J


l'angoisse de la nuit est parfois justifiée. Mais les lumières inconsidérées troublent la vie des animaux et des vegétaux. quand les nouveaux réverbères ont été installés dont un juste au-dessus
d'un buisson abritant des nids d'oiseaux, les nids ont été désertés.



M


une boule magique embellit la nuit


et entraîne l'esprit à rêver...


Bonne journée



Répondre
J


Un réverbère qui éclairte surtout les rares bestioles à circuler dehors à pas d'heure ...


 



M


Bonjour Jeanne,


 


Je pensais qu'il n'y avait pas de sujet en l'absence de Hauteclaire. De toute façon , je crois que je n'en ai plus d'inédites.


Ta photo est superbe. j'aime beaucoup


Bises


Martine



Répondre
J


Nadia a déposé sa suggestion dans un commentaire sous le dernier article de Hauteclaire où elle annonçait son absence.


Bises



F


Bonjour Jeanne


Magnifique éclairage avec cette belle image


Bisous


Frieda



Répondre
J


je l'ai resortie de mes dossiers mais une nouvelle photo n'aurait pas beaucoup changé. Peut-être si la brumes'y ajoutait. 


Bises



Q


Ta photo est splendide !



Répondre
J


l'éclairage a été rénové il y a quelques années. avant les lampadaires étaient d'un laideur !



M


Très joli.



Répondre
J


merci



S


ces lumières qui sont là quotidiennent, ne sont pas vraiment vues.. et finalement effectivement, il y a de quoi faire.. bonne journée



Répondre
J


En général quand on les remarque, c'est parce qu'elles sont laides. Elle sont utiles le soir. Par chez moi, elles éclairent surtout les animaux nocturnes au coeur de la nuit.


Dans mon enfance, l'éclairage public était éteint à 22 ou 23h sauf en centre ville et peut-être le samedi soir.


Belle fin de soirée



O


Te voilà semble-t-il en plein dans le sujet avec cette photo de la "fée électricité"... J'imagine tous les insectes qui dansent autour de ce réverbère... le bal est ouvert...


Bises à toi Jeanne !



Répondre
J


Tu sais, avec tous les pesticides, il n'y a guère d'insectes ...


Bises



E


Très intéressant. tu as raison il y a à faire avec l'éclairage extérieur ! bisous



Répondre
J


dans ma campagne, l'éclairage a souvent été rénové. Les lampadaires sont jolis, mais ils sont semblables d'une commune à l'autre le plus souvent.


Bises



M


Tu as raison car cette photo est très belle !!


Bonne soirée - bisous






Répondre
J


Un éclairage public qui peut être utile le soir. Mais je le trouve excessif à toute heure de la nuit y compris à la campagne.


Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères