Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 06:00

 

1er jeudi en poésie pour Mam'zelle Jeanne et le défi n°117 des CROQUEURS DE MOTS

 

No0000000000000nnnn  !!!!!!!!, ne fuyez pas, il s'agit bien de poésie

rendez-vous lundi prochain pour comprendre mon choix

 

Mathématiques

 

Quarante enfants dans une salle,

Un tableau noir et son triangle,

Un grand cercle hésitant et sourd

Son centre bat comme un tambour.

 

Des lettres sans mots ni patrie

Dans une attente endolorie.

 

Le parapet dur d'un trapèze,

Une voix s'élève et s'apaise

Et le problème furieux

Se tortille et se mord la queue.

 

La mâchoire d'un angle s'ouvre.

Est-ce une chienne?

Est-ce une louve?

 

Et tous les chiffres de la terre,

Tous ces insectes qui défont

Et qui refont leur fourmilière

Sous les yeux fixes des garçons.

 

Jules Supervielle

 

Jules Supervielle 1884 - 1960

 

et en supplément d'âme, cet Hommage à la vie du même auteur,  pour hommage à une dame de 104 ans qui vient de tirer sa révérence de ce monde

Je sais bien que rien ne console et encore moins les mots. 

 

boulierb - reduc1

boulier musée de l'éducation

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q
"Rien ne console et encore moins les mots"...
Je vais donc me taire et attendre lundi prochain.

Passe une douce journée. Bises.
Répondre
J


sourire et clin d'oeil ...


Bises



M
Deux poèmes frais et tellement joyeux, vivants, regorgeant de vie surtout le deuxième!
Répondre
J


C'est vrai que le deuxième a du soufle.


Le premier a divers degrés de lecture et pourrait peut-être aider à faire aimer les maths ...



N
Excellent choix! Si mes profs de math l'avaient lu, ils auraient peut-être fait évoluer leur pédagogie. Peut-être que j'aurais tout compris! :)
Répondre
J


je crois qu'elle serait encore bien utile cette poésie ...



M
J'aime ce poème. Alors quels protagonistes as tu choisis ? je ne devine pas, peut être comme moi as tu pris des protagonistes de ton choix peut être supervielle et .... J'attendrai lundi. Bises
Répondre
J


En effet j'ai choisi mes propres protagonistes. le thème devrait t'éclairer. mais je n'ai pas encore idée de ce que je vais leur faire dire, même si j'ai mon idée rien que par le choix de ces
personnages contrastés


bises



E
Je connais fort peu Supervielle. Je me souviens juste de "Voyageur, voyageur, accepte le retour"...
Ce beau poème que tu nous retranscris me fait penser à la patte de Jacques Prévert. C'est délicieux.

Pensées pour cette dame qui m'est inconnue et dont je salue la belle longévité. Que son voyage la porte vers le renouveau.

Passe une excellente journée Jeanne.
eMmA
Répondre
J


je ne le connais pas beaucoup non plus. Un peu de poésie, son roman le voleur d'enfants que j'avais bien aimé ...


un sacré bel âge pour cette dame qui a plus d'une fois pleuré ses enfants de ce fait même



M
Bonjour Jeanne
Magnifique ce poème. Voilà une belle façon de parler des maths. :)

104 ans. Un bel age. ça impressionne
bise
Répondre
J


oui les maths comme ça ... que du bonheur


et 104 ans de vie pleine et dense oui, remarquable !


bises



M
quel tableau superbe....pour m'être ennuyée en classe et avoir tant haï les lundis matins, jour de la géométrie quand j'étais en CM2(suivie par la gym, ah la matinée pourrie!!!!!), dieu sait que ce
poême me parle!
Répondre
J


je trouve bien dommage que les maths soient souvent un tel repoussoir et le plus souvent à cause de malentendus


un poème qui pourrait être utile sûrement maintenant encore ...



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères