Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 06:00

~ Billet 276 ~ (ex-catégorie le geste du colibri)

Pour
Colibri zen Adélys Peppercorn, depuis Planète Nature, donne mission aux colibris de sauver Planète Terre de la pollution qui est en train de la faire mourir. 

Oui, j'ai raccourci le titre de ce billet.
S'il est une mission possible quoique délicate, c'est de veiller à ce qu'on ne fasse pas main basse sur les petites phrases, pour récupérer le discours sans se soucier de mettre en actes les idées qu'il sous-tend. Ou pire, s'en servir pour justifier d'autres changements.

"Et si on changeait ?", belle façon qu'avait Laurence Luret de rebondir sur le titre de sa parenthèse "Changer le monde" de ce samedi 28 novembre sur France Inter avec Luc Boltanski comme invité.

A ma petite échelle, je fais ce que je peux et depuis très longtemps ...
J'observe avec inquiétude les signes de la maladie se préciser.
J'observe qu'un peu partout des idées se traduisent en actes, de petits et de grands gestes, des intentions sincères, des concessions faîtes par intérêt, mais si cela va dans le bon sens, surtout ne pas les décourager tout en restant vigilants à débusquer ce qui n'est que maquillage.
J'ai l'intime conviction aussi que la survie des humains dans leur niche terrestre et des organisations sociales plus respectueuses des individus et des groupes ne vont pas l'une sans l'autre.

Alors, je me fais sentinelle et guette les petites lueurs de critiques pertinentes ou d'idées lumineuses.

Un peu tard pour vous signaler à Tours la première édition du salon Euro Gusto organisé par le mouvement slow food, dont j'ai prsi connaissance à travers l'émission
Service public de vendredi dernier sur France Inter.

Mais si vous êtes dans la région, vous pouvez encore y aller dimanche.

Caprices de gens qui ont le temps et l'argent pour prendre le temps de ne pas manger à toute vitesse ?
Non ! Ne me dites pas qu'il est difficile et coûteux de faire des carottes rapées plutôt que de les acheter en barquette 10 fois le prix de la carotte à éplucher ! et que dire de croquer dans une bonne pomme mûrie. D'accord, moi, je l'épluche aussi, mais si elle n'a pas été traitée et si elle est saine*, beaucoup la mange avec la peau.

* les taches marron d'une pomme, même si cela fait naturel, sont dangereuses pour la santé.

Mais je peux vous parler en revanche, même si je reste sous mes couvertures jusque vers neuf heures du matin, de ce que j'écoute le samedi et le dimanche. Je laisse mon radio-réveil s'animer vers sept heures moins le quart au son de France Inter. Entendre des gens qui se questionnent, d'autres qui essaient d'apporter des débuts de réponses, peu, je préfère cela aux kirielles d'arrogants qui continuent à raisonner dans le vide.

J'ai bien fait : On pose de mieux en mieux de bonnes questions concernant cette mission.
Encore impossible ? Pas si sûr. Et de toute manière nécessaire.

Ce samedi matin du 28 novembre, j'ai entre autre glané un entretien avec Luc Boltanski au moment de
Parenthèse, dont le dernier ouvrage est rien moins qu'un critique sociale, une de plus me direz-vous, oui mais décapante, ou rafraichissante.


Luc Boltanski
De la critique : précis de sociologie de l'émancipation
Gallimard, septembre 2009




Et en fil rouge au long de l'émission
le sept à neuf du samedi de Stéphane Paoli et Sandra Freeman, avec des invités autour de leurs ouvrages dont  :

 

 

Bernard Stiegler et Jean-Paul demoule
L'avenir du passé : modernité de l'archéologie
La découverte, 2008

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

un engagement sincère qui me fait plaisir de découvrir dans tes articles. 
bonne soirée
clem 


Répondre
J

en simple observatrice le plus souvent. Mais c'est dans l'air du temps et tout le monde va s'y mettre ... ou faire semblant.
Belle fin de soirée


O

"Sauver la terre"... Oui, c'est vraiment une très grande mission et une mission urgente mais y arriverons-nous... ?. Ma fille rentre d'un voyage lointain où elle a admiré des paysages
extraordinaires et elle nous disait hier : Quand on voit de si jolis sites on ne peut pas imaginer que l'homme ne fasse pas d'efforts pour protéger et préserver la terre"...


Répondre
J

Il est important de convaincre en montrant ce qui va mal, mais il ne faut surtout pas en être découragés. Oui je crois qu'on peut encore sauver la terre, mais elle continuera d'abord à se dégrader
car les effets se font sentir avec retard. C'est là où il ne faudra surtout pas se laisser aller.


H

Ca, je suis entièrement d'accord avec toi! C'est facile de brandir la bannière écolo et de la mettre au placard, une fois élu... C'est d'ailleurs ce qui s'est passé dans ma ville. Ce qui
m'exaspère!
Bonne soirée à toi, Jeanne. Bisous
Hélène.


Répondre
J

pas facile de faire le tri entre les intentions et le discours opportuniste. C'est une question qui doit devenir un enjeu pour tous
bises et belle journée


H

faire main basse sur de petites phrases? Récupérer un discours? Je ne comprends pas ce que tu veux dire par là, Jeanne?
En tous cas, il me semble que ceux qui sont membres du Colibri Zen sont soucieux d'écologie, même si leur ton n'est pas forcément sérieux, non?
Bonne nuit,
Hélène.


Répondre
J


Il ne s'agit pas des colibris zen. Mais j'entend aussi les discours d'entrée en campagne pour les régionales et l'expression "si on changeait" y a été reprise. Et soudain tous se parent des
atours écolos. ...
Alors cela me fait grincer.
Bonne nuit à toi aussi Hélène




bonsoir jeanne , voilà un article tres interressant en tt point, pour la pomme et ses taches brunes je ne savais pas! et tu as du en faire rire plus d'un avec le singénieur ;-)  bonne
soirée :-)


Répondre
J

merci de ton appréciation. Oui les moisissures brunes sont cancérigènes.


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères