Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 06:00

Ce mardi, c'est Kri qui nous suggère le thème qui mettra en valeur ce qui est Entre ombre et lumière, pour la communauté de Hauteclaire.

 

premiers-pas-sous-fenetre.JPG

 

Juste pour faire lien avec le thème de mardi dernier : les fenêtres

 

Vous avez aussi vu Un mardi dans les arbres, Scènes de vie en noir et blanc,  

 

Dans les très vielles photos sauvées de l'oubli mais en piteux état, en voici une autre sous des arcades parisiennes (rue de Rivoli ? je ne sais)

sous les arcades

 

En rappelant aussi celle-ci, pour faire suite à la journée mondiale du refus de la misère et Au-delà de la fenêtre ... :

 

près d'un bidonville années 60

Partager cet article
Repost0

commentaires

E


un petit coucou parmi tes nombreux articles


bon week end



Répondre
J


merci Eva. belle semaine à toi aussi



A


Avec des arcades comme celles-ci cela ne peut être que la rue de Rivoli. Bonne soirée à toi. Bises



Répondre
J


C'est ce que je pense en effet mais il y a d'autres endroits qui y ressemblent. Bises



K


Très belle participation. Je visite tous les billets parus et finalement en joignant toutes les monochromies, j'en vois de toutes les couleurs



Répondre
J


Mais oui ton sujet ouvrait à toutes les couleurs de l'arc en ciel merci de ce choix.



T

Un brin de nostalgie à travers ces clichés, j'aime beaucoup. Bises, bonne journée


Répondre
J


Des vieilleries qui ont leur charme et leurs messages dont certains hélas toujours d'actualité


bises et belle soirée



L


Bonjour Jeanne, ces photos ne datent pas d'hier, c'est vrai, mais le noir et blanc de l'époque avait son charme cependant...oui, la misère parait bien sur la dernière photo, c'est fou, ça
rappelle les bidonvilles de l'époque à Nanterre...bonne journée à toi, bise...



Répondre
J


Je ne sais pas où cette photo a été prise, car elle est de l'un de mes frères. Mais oui, cela ressemble à ce quartier que j'ai connu.


bises



J


Elles ont une âme ces photos, elles émeuvent et elles racontent quelque chose d'oublié sauf la misère qui est encore bien trop souvent présente, même chez nous. Très beau reportage. Merci Jeanne.
Joëlle



Répondre
J


La misère, ce serait bien qu'elle disparaisse. On a réussi dans d'autres domaines ...



H


Bonjour Jeanne,


de belles photos, et j'ai aussi eu plaisir à retrouver celles que tu avais mises en ligne dans de précédents billet (surtout celui des enfants dans les arbres)


La rue de Rivoli ? c'est possible, mais évidement il y a des arcades un peu partout.


Merci aussi pour ce rappel de cette journée spéciale.


Gros bisous, bravo pour ces monochromes






Répondre
J


Un beau thème que je n'ai pas encore pris (ou eu) le temps de visiter. Je me traine et il est très tard ce soir ...


Bises et belle nuit



S


j'adore les photos en noir et blanc.. la dernière est tout simplement sublime, merci pour le partage



Répondre
J


Elle dit et heureusement, elle n'est pas belle. Je crains ces photos ou ces films qui font de l'esthétisme avec ce qui est laid, insupportable ...



M


J'aime beaucoup les photos anciennes.



Répondre
J


Moi aussi. Mais c'est vrai que les deux premières sont en piteux état



F


Bonjour Jeanne,


les photos en noir et blanc revêtent la poésie


et sont empreints de douceur


comme celles-ci


Bisous


Frieda



Répondre
J


C'est en noir et blanc que le jeu des ombres prend toute son importance


bises



Q


Une vie en noir et blanc... J'aime bien ce thème de la semaine. Le monochrome donne de très beaux résultats.


 


Bisous et belle journée.



Répondre
J


Je ne suis pas encore allée voir les autres blogs mais je suis sûre que je ferai de belles visites



M


flûte, j'oublie toujours de traiter le thème entre ombre et lumière
magistrale proposition aussi bien dans la forme que dans le fond !
bonne journée



Répondre
J


On ne peut pas faire tous les thèmes. C'est sûr que le sujet est intéressant


belle nuit



E


en mauvais état mais charmantes, moi aussi j'ai plein de photos anciennes, il faudrait que je pense à en éditer



Répondre
J


Ce serait une bonne idée sûrement ...



P


de belles photos qui illustrent egalement d'autres thmes encore plus important comme celui de la misere....



Répondre
J


J'aimerais bien qu'on ne puiss plus la photographier. C'est une espèce dont je ne pleurerais pas la disparition mais hélas on préfère la cacher à la faire reculer 



A


j'aime les vieilles photos.... belle journée. Bises



Répondre
J


Moi aussi; et j'aime le noir et blanc qui joue avec l'ombre et la lumière


bises



C


il est beau ton billet Jeanne ! une jolie manière de relier les thèmes entre eux


bonne journée



Répondre
J


je'ai trouvé ces photos attendrissantes même avec leurs défauts ...


Belle fin de semaine



D


Images très différentes mais qui n'ont pa besoin de mots pour exprimer ce quu'elles représentent !


Bisous


Monelle



Répondre
J


le petit grain de sable serait-il celui de Dominique qui est venu se loger dans ton nom ?


Maintenant c'est rectifié.


Bises et belle fin de semaine Monelle



M


Bonjour Jeanne,


 


Des monochromes riches de sentiments. j'aime beaucoup les belles sont les arcades.


Bises de bonne journée


Martine



Répondre
J


Des jeunes couturières pendant leur pose ... il y a ... longtemps si l'on s'en tient à la mode de leurs tenues. années 1920-1930


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères