Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 17:31

~ Billet 263 ~

Voici le texte de cette chanson présentée dans Ca va pas fort... 

3ème couplet

Extrait du cahier de chansons notées par mon père pendant son service militaire.

 

Mise à jour du dimanche 10 août 2014. 

Ne jouez pas aux soldats, chanson de 1921, par L. Lelièvre fils et Paul Dalbret

bonus : reprise par les Sunlights, vers 1960

ou en écoute limitée (mais plus authentique ... sauf que ce n'est pas Maurice Chevalier)

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D

Voici un lien ou on peut écouter un extrait
http://www.chartsinfrance.net/Maurice-Chevalier/Ne-jouez-pas-aux-soldats-L-Lelievre-fils-P-Dalbret--t103646663.html


Répondre
J

merci. Je n'ai pas le son sur mon ordinateur mais d'autres peuvent être intéressés.


D

Chanson de Paul dalbret (1921) chantée par Fabienne


Répondre
J

merci pour Paul Dalbret. Le nom de la chanteuse ne me dit rien


O

J'ai pensé que ton papa pouvait en être l'auteur....


Répondre
J

non, non. C'était une habitude de noter les paroles de chansons. je ne sais même pas s'il y avait beaucoup de feuillets comme on en a vu plus tard en vente. et avant les électrophones des années 50
et le 33 et le 45 tours, les gramophones à pavillon ne couraient pas les rues.
Mais les chanteurs et accordéonnistes, si. Même s'ils n'en avaient pas le droit.


O

Ce texte a-t-il été écrit par ton papa Jeanne ? C'est terriblement émouvant et plein d'une très grande sensibilité. On comprend que celui qui a connu la guerre n'a pas du tout envie d'imaginer son
fils avec un fusil à l'épaule et le risque de se faire tuer...
Ça au moins c'est ce qu'on appelle une chanson à texte ! 


Répondre
J

Il notait sur un cahier et je le supose, de mémoire, les paroles des chansons en vogue à cette époque là et qui lui plaisaient. Mais il n'a pas noté qui la chantait ni les auteurs.
J'aimerais bien le savoir.


U

coucou Jeanne ... me revoilà me revoilou enfin dans la blogosphère ... j'espère que tu vas bien ... merci pour ton message laissé sous mon banian durant mon absence .... bisous à toi et à très
bientôt

Urga


Répondre
J

bon retour dans la blogosphère. J'aurai de nouveau, je n'en doute pas, bien du plaisir à découvrir tes billets. A bientôt donc. Pour les petits saluts, j'ai ouvert un espace mais je comprend que tu
n'ai pas eu le temps de le découvrir. Merci de ta visite dès ton retour.
Bises et belle journée. et courage pour défaire les valises .... même virtuelles


M

hormis le texte en lui mm qui est edifiant, papy avait une superbe ecriture !
zoubsssssss


Répondre
J

pas seulement l'écriture, je veux dire la graphie, mais aussi la manière d'écrire.
Je t'embrasse fort Marie.


F

Là, je ne peux pas t'aider ??? Tu n'as rien trouvé sur internet ?
Bonne soirée
Finou


Répondre
J

sur internet, on cite surtout les sunlights et une anthologie de la chanson française pour le volume 1900-1920 mais sans détailler. J'avoue ne pas avoir chercher beaucoup non plus, Je n'ai pas
envie de passer tout mon temps devant l'écran de l'ordi.
Merci et belle journée


C

beau texte, ça me rappelle les cahiers de mon papa la chanson doit s'appeler les embusqués il a fait la guerre de 39/40 il a bien souffert du froid de la faim, mais bon être un guerrier c'est aussi
défendre son pays ! pas facile de trouver le juste milieu dans notre monde d'humain.
bonne soirée et merci pour ce joli partage.


Répondre
J

Pas facile en effet
belle soirée


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères