Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 22:20

 

Je n'allume jamais ni la radio ni la télévision quand je rentre de la chorale.

Allez savoir pourquoi je l'ai fait ce soir pour entendre cette nouvelle.

 

«Notre peuple a perdu son père, a déclaré le président sud-africain. Nous avons une dette

de gratitude à la famille Mandela qui a tellement sacrifié pour que notre peuple soit libre»

Président sud-africain Jacob Zuma, 5 décembre 2013, 22h45 (heure française)

 

Depuis plus de cinq mois maintenant, le monde entier savait ce moment inéluctable.

 

Il avait été ramené à domicile dans un état critique après trois mois de traitement à l'hôpital et recevait des soins intensifs

L'un de ses enfants disait mardi dernier :

«Tata (Père) est toujours avec nous, très fort, (...) très courageux,

même — faute d'une meilleure expression — sur son lit de mort.

Je crois qu'il nous donne toujours des leçons :

des leçons de patience, des leçons d'amour, des leçons de tolérance»

 

Des leçons qu'il continuera à donner par son exemple.

 

Je pense à la belle chanson de Henri Salvador, Le lion est mort ce soir

mais, j'ai envie ce soir de murmurer cette berceuse Zulu ou Xhosa (le Xhosa étant la première langue la plus pratiquée derrière le Zulu en Afrique du Sud)

Thula baba, thula sana

 

Thula thul, thula baba, thula sana, 

Thul'u babuzo ficka, eku seni. (Répétition) 

Kukh'in khan-yezi, zi-holel 'u baba, 

Zim-khan yi-sela indlel'e ziyak-haya, 

Sobe sik hona xa bonke être-Shoyo, 

Be-thi bu-Yela u-bu-vous le khaya, 

Thula Thula Thula Baba, 

Thula Thula Thula sana, 

Thula Thula Thula Baba, 

Thula Thula Thula san.

 

Du calme mon enfant

Ne pleure pas mon bébé

Soit tranquille, papa sera à la maison à l'aube.

Une étoile le guidera jusqu'à la maison.

L'étoile éclairera le chemin de la maison

et les collines et les pierres

sont toujours les mêmes mon amour.

 

Que ma vie a changé ... oui ma vie a changé !

Nos enfants grandissent sans qu'on le sache, mon amour

Nos enfants ont grandi sans qu'on les ait vu grandir

 

 

"Mandela nous a appris à vivre ensemble"

Desmond Tutu

 

colombe rd

 

Nelson Rolihlahla Mandela, 18 juillet 1918 - 5 décembre 2013

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Bonjour Jeanne,

Un bel hommage pour cet homme hors du commun qui a malgré ses souffrances pendant son long enfermement toujours privilégier la non violence. Une perte énorme! Bises bien amicales.

Henri.
Répondre
J


oui et une non violence pragmatique qui n'exclue pas la nécessité d'user d'autres moyens quand la non violence ne suffit pas. C'est d'ailleurs ce que prônait aussi Gandhi


amicalement



F
Cet homme restera tjs dans les mémoires
Répondre
J


j'espère qu'il n'y restera pas seulement mais qu'il servira de modèle de réflexion et d'action



J
Très bel hommage à cet homme exceptionnel ...
Bonne journée
Répondre
J


Il est entré dans l'Histoire de son vivant. Si l'Histoire pouvait y tracer un chemin plus juste et apaisé



S
C'est bien de souligner son départ. La chanson est jolie je ne la connaissais pas.
Répondre
J


un hommage absolument universel, c'est tout à fait exceptionnel. Puissent certains des auteurs de ces hommages prendre exemple sur son action dans le monde



F
Merci d'avoir rendu hommage à cet homme exceptionnel, qui en 1985, a refusé la liberté conditionnelle qu'on lui proposait, en échange de son renoncement à sa lutte comme l'apartheid.
Répondre
J


J'ignorais qu'il avait refusé ce marché déshonorant. Il a bien fait de refuser mais il lui fallait un drôle de courage !



M
Un bel hommage cette chanson zoulou pour un grand homme qui ne nous quittera jamais!
Répondre
J


pour lui rendre hommage avec des chansons, ce n'est pas le choix qui manque. Il est peut-être la personne qui a donné lieu au plus grand nombre de chansons et il le mérite.


Cette chanson traditionnelle, je l'ai apprise dans le cadre d'une chorale



Q
C'est vrai qu'il manquera sans doute... et j'aime beaucoup ton rapprochement avec le lion... j'avais cette chanson en tête.

J'espère que nul n'oubliera les leçons qu'il avait voulu donner.

Passe une douce journée.
Répondre
J


Cela faisait longtemps que le monde s'était habitué à ce qu'il soit en retrait. L'Afrique du Sud a encore beaucoup de chemin à parcourir pour consolider ces acquis fragiles et réduire
radicalement les inégalités et ce qui va avec et que je ne veux pas nommer.


Le battage médiatique de cet été me désespérait. Je pensais que cet homme qui avait tant donné de lui-même à son pays et au monde entier avait le droit à ce qu'on ne lui vole pas sa fin de vie,
qu'on le laisse partir en paix. Je l'avais même écrit sur mon blog je crois. 


Je crois que ces deux ou trois derniers mois en auront été l'occasion et jusqu'au bout, il aura été fidèle à sa volonté farouche d'apaisement. Y compris dans le cercle familial. Je ne sais si ses
héritiers en suivront les leçons.


Mais j'espère, non je suis sûre, que de par le monde il a fait il fait il fera des émules. Sauront-ils autant convaincre ? Car c'est évidemment le plus important


belle fin de semaine quichottine



M
Qu'il repose en paix, il l'a bien mérité !
Bonne journée - bisous
Monelle
Répondre
J


un modèle universel et surtout pas désincarné ...



F
Bonjour Jeanne
Les chants et les prières pour accompagner
le Papa Madiba
Bisous
Frieda
Répondre
J


et les danses aussi. Il n'aimerait pas qu'on ne soit que triste


bises Frieda



E
Lu ton hommage cette nuit.
Quelle grande figure envolée vers... d'autres défis !

Un grand exemple pour nous tous et pour tous les dirigeants.

Bénissons la vie, notre bien précieux, qui nous permet de véhiculer le patrimoine qu'Il nous laisse...

Belle journée,
eMmA
Répondre
J


C'était inéluctable et j'aprécie que ces quelques derniers mois aient permis à lui-même et à son entourage de les vivre à l'abri du cirque médiatique de cet été.


Le monde entier le salue et il est déjà un modèle



L
RESPECT
Répondre
J


oui respect majuscule



M
Très bel hommage à ce grand homme qui vient de nous quitter...
Répondre
J


une figure politique au sens noble de ce mot qui fait la quasi-unanimité, chose exceptionnelle.


Je rêve qu'il transforme en émules solidaires et humbles les quelques milliards d'humains de notre planète



J
Un lion qui fut même emprisonné... que dire sinon merci d'avoir essayé de changer le monde vis à vis de ces différences, que tu sois blanc ou noir, tes os mon frère dans la mort sont les mêmes,
Nougaro ! Merci Jeanne....
Répondre
J


27 ans, un prisonnier politique qui avait toutes les raisons intimes d'avoir une toute autre attitude à sa sortie de prison. Bien d'autres pays auraient besoin de guides comme lui pour les sortir
de leurs contradictions dévastatrices



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères