Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 09:11

 

Coulisses des Oiseaux de liberté ... (1)

 

L'image de Miletune de la semaine 19 m'inspirait beaucoup. M'inspirait trop.

 

Vous est-il arrivé d'avoir une idée précise de ce que vous voulez faire, et de ne pas trouver ?

Il m'arrive ainsi de décevoir sans doute, quand je ne trouve pas le cadeau qui me semble être celui à offrir, ou de pester de ne pas retrouver le vêtement que je veux mettre ... parce que j'ai modifié l'organisation de mon rangement.

 

Pour cet oiseau de vitrail figé dans son vol, je voulais absolument y faire écho avec un billet entre photos et haïkus. J'avais en tête les clichés, plus vraiment les mots que j'y avais posés mais leur sens, le lieu qui transportait l'image proposée dans un autre temps ...

Je savais même que ce billet, je l'avais publié en juillet 2009.

 

Par une facétie du hasard, j'ai listé tous les articles de juillet sauf celui-là. Je ne comprend pas ce qui s'est passé. Un clic trop prolongé qui a avancé de deux articles à la fois ? peut-être.

La sonnerie du téléphone me signalant pour la nème fois à la même heure un appel masqué ou une proposition de double vitrage ou de comparatifs de mutuelles ... ?

 

La raison pour laquelle je n'ai pas retrouvé ces Impressions sous le soleil de juillet restera à jamais un mystère.

 

liberte-de-Paul-Eluard---extrait-reduc.jpg

début du poème de Paul Eluard, Liberté,

mon anthologie personnelle, 1965-66

 

 Paul Eluard, Liberté 

voir aussi mes  anciens billets :

Olive, comme un oiseau sans cage

Pour des oiseaux sans cage

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
il attendait son heure...et toi en le cherchant peut être es tu d enouveau "tombée" sur quelque chose qui t'a parlé au creux de l'oreille ou t'a ouvert d'autres horizons....moi je note sur des
papiers épars des bouts de mon arbre généalogique glanés au hasard et je perds mes paiers au moment où je veux recopier çà!!!!Freud si tu m'entends ouvre moi ton divan!
Répondre
J


eh oui, si je l'avais tout de suite retrouvé je n'aurais pas repensé au dessin qui illustrer le poème de Paul Eluard ...


sourires pour la référence à Freud, j'y ferais plus clin d'oeil à Jung et à l'inconscient collectif ...



F
CE SONT de mystères qui ne sont jamais résolus L'essentiel c'est de l'avoir retrouvé ;une superbe poésie d'Eluard.
BISES
Répondre
J


et en étourdries de ce genre, je mérite un doctorat ...


bises



S
Ça arrive probablement à tout le monde, un moment de distraction... Heureusement que tu l"as retrouver, c'est très beau.
Répondre
J


pas sûr que j'ai sû montrer le chemin du billet égaré. c'est tout moi, ça. Mais comment ne pas citer Eluard aussi



L
ha les appels du temps de midi et 13h !!
pour du photovoltaique- une mutuelle - changer nos volets-
et ceux qui ne vendent rien !! mais veulent te faire l'article-
et des chère madame X ! comme si on avait gardé les moutons ensemble !!
un joli poème en tout cas- très connu, et c'est tant mieux-
Répondre
J


on connait tous ce genre de dérangement


 



M
j'adore les événements téléphoniques détaillés... héhéhé...
doux bisous de printemps, étonnant ce printemps, lui aussi...
Répondre
J


oui étonnant et lassant. Un meilleur temps serait le bienvenu



F
un joli poème cela aurait été dommage de ne pas le retrouver mais il arrive souvent que ce qu'on cherche on mette un moment à le dénicher
Répondre
J


ça m'arrive tout le temps et ce n'est pas la vieillerie (je n'ai même pas cette excuse) ça m'arrive depuis toujours ...



P
Un poème que j'aime beaucoup... Bon après midi avec bises
Répondre
J


je suppose que tu parles de Liberté de Paul Eluard. En fait ce n'atait pas ce billet-là que je cherchais mais celui des pigeons dans l'église en ruine



J
Oh si Jeanne... parfois mais le plus souvent je vais au coup de coeur côté cadeau... au hasard de mes prospections ! J'ai tjs aimé le poème de Paul... Merci, jill
Répondre
J


que ceux qui n'égarent jamais rien me disent leur secret ...


Cadeaux ... tant d'attentes quelquefois de la part de certains qui ne savent que recevoir ...


Bises et belle fin de semaine



Q
Cela m'est arrivé, si souvent !

C'est sans doute pour ça que je passe énormément de temps à choisir un cadeau... et à finir par aller l'acheter avec la personne concernée.

Dommage pour la surprise... mais au moins n'est-elle plus déçue.

Passe une douce journée. Bises.
Répondre
J


Oui emmener la personne c'est une façon de faire ...


J'ai connu des personnes qui demandaient à un tiers ... 



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères