Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 07:00

Odalisque

Roi est ton maître

       Il te faut dire

     A la République

Ni vue ni connue

   Ni Dieu ni Maître      

         Esclave esthétique

 

 

Renoir-odalisque-1870.jpg

Auguste Renoir, Odalisque, 1870

 

Ceux qui reçoivent mes avis de publication ont sans doute vu passer un autre acrostiche pour Orianne, multiple celui-là. Pas de panique, je l'ai programmé pour demain au jeudi en poésie des CROQUEURS DE MOTS, sous des contraintes oulipiennes.

Aujourd'hui, c'est ce que j'avais projeté de faire. Ecrit au coeur d'une nuit de la semaine dernière sur un petit calepin qui ne quitte mon chevet que pour être repris ici ou dans d'autres carnets.

Je dédie cette fantaisie à une fuyarde anonyme  en attente d'expulsion venue chercher l'Eldorado dans un minuscule pays si riche et qui avait la marque de la brûlure d'un fer à repasser sur sa poitrine (info France Inter dans le 7 - 9 du 23 avril 2014 : journal de 8h à partir de la min 10:30. On peut avancer le curseur pour "passer" le début)

.

Pour les participations des écolier(e)s :  Rassemblement à la cour

La liste des prénoms chez Jill Bill  Mes prénoms saison5

  Mes prénoms saison4  Mes prénoms saison3  Mes prénoms saison2

Mes prénoms saison1        

avec un salut amical spécial à 

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB

. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Pauvre Orianne et pauvres femmes, qui comme elle, subissent le même sort ! Bonne fin de ce jour Jeanne !
Répondre
J


Mon dieu oui, elles sont nombreuses, ailleurs et ici



D
J'ai appris il y a peu de temps que le nouveau président Iranien qui se disait modéré, en est à sa énième exécution de femmes qui ont "fauté". La dernière en date n'avait que quinze ans, elle a été
pendue pour avoir refusé le mariage qu'on lui imposait!!! Actuellement une pétition circule pour une jeune Nigérienne lesbienne qui risque l'exécution aussi!!! C'est malheureux que cela puisse
encore exister de nos jours!!!
Belle participation comme toujours!!!
Bisous
Domi.
Répondre
J


ben oui. On dit moins ces choses-là. Ni le scandale des injections létales aux Etats-Unis avec du liquide de contrebande. Il est vrai qu'en bonne conscience, quand on ouvre un peu plus les yeux
que d'autres, cela reste plus facile de dénoncer ce qui se passe dans des pays réputés tels que ce qui se passe chez nous.


bises Dim et merci pour ton com. Ma réponse est une réflexion d'ordre général. Tu fais partie des gens qui ne se voilent pas la face



S
Malheureusement il y a encore des femmes maltraitées.
Répondre
J


des femmes, des hommes et des enfants ... malheureusement



E
Bel exercice de style!
Répondre
J


merci. J'espère pas que. les mots ont je crois leur importance



M
Triste chute pour la mémoire de cette Orianne symbolique sur toile de Renoir mais bien dramatique pour ces femmes aux droits bafoués devant tous. À la République ni vue ni connue, cruelle réalité.
Un texte fort qui frappe au coeur de la solidarité des femmes. Amicalement. Bravo !
Répondre
J


C'est si facile de mettre un bandeau sur les yeux surtout quand il y a des sous ...



C
Une femme qu'on bat...quel combat!

Belle participation.merci!
Répondre
J


Et pas seulement les femmes, un combat hélas encore et encore nécessaire 



Q
La barbarie n'a pas de limites... même aujourd'hui. :(
Merci pour ce moment de réflexion.
Passe une douce journée.
Répondre
J


Elle avait sans doute fait quelques faux plis aux chemises .... Effrayant !



J
Bonjour élève Jeanne, être esclave de nos jours, qu'importe ici ou là, ne devrait plus se pratiquer et pourtant la preuve avec ta dédicace, cette dame qui a fui un tyran sans aucun doute ! Sois la
bienvenue Orianne à la cour de récré, merci à toi, bises de m'dame JB
Répondre
J


dans la dédicace, c'est au Qatar, mais aujourd'hui, nous fêtons un triste anniversaire en l'effondrement d'un immeuble au bengladesh où 1135 ouvriers du textile ont péri. Ils travaillaitent pour
une misère pour des vêtements de marque 


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères