Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 12:00

Aux premiers temps où je gardais le premier chien d'un de mes fils, j'avais mis en ligne les dégâts de ce berger qui dévorait les livres    

 GBouret petit chaperon rouge - reduc1

 

Prends garde, petit chaperon rouge

Si tu crois que les lignes bougent.

La louve de mer s'est déguisée,

Sous sa cape marine, ses couteaux aiguisés,

Pour déguster ta mère grand

Puis mieux te croquer mon enfant,

Toute crue !

Tu y avais cru ;

toute nue !

Tu étais prévenue.

Jeanne Fadosi, 21 mars 2011

 

Illustration de Germaine Bouret pour la petite bibliothèque rose dans les années 1950.

Germaine Bouret dont on se souvient surtout de ses petites filles émancipées, sur le mode des femmes d'affaires, a choisi de travailler pour la France de Vichy malgré l'invitation que lui a faite Walt Disney de rejoindre son équipe de dessinateurs dans ses studios de dessins animés. Sur la Toile, les biographies n'évoquent jamais ces années-là, ce qui permet de présenter une posture "féministe" sans trop de dommage en se référant à son iconographie.

 

Inutile de vous préciser que ce pseudo féminisme est aux antipodes des valeurs qui m'aident à vivre ou a survivre.    

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G


Pauvre petit Chaperon rouge, qu'ont-ils donc à vouloir tous la dévorer ?



Répondre
J


L'ambition et la soif de prestige et non le sens de l'intérêt général ...



T


Belle illustration.


Je te souhaite une bonne semaine, bises, à +++



Répondre
J


Merci belle semaine également avec bises 



F


J'ai vu ,comme beaucoup de gens , ses dessins  mais je ne connaissaie pas sa vie , ni son oeuvre ;Effectivement,on ne trouve rien sur  son choix politique . 


C'était une grande artiste . bises


 



Répondre
J


Je ne sais pas si c'était un choix politique. Elle se croyait patriote ...



P


Bonsoir Jeanne, j’espère que tu vas bien et que tu as profité de cette semaine ensoleillée.


J'adore les contes !


Je te souhaite un bon week-end !


Gros bisous.


Pauline.






Répondre
J


Les contes et les légendes sont toujours à multiple lecture ... tradition de colportage qui défiait trois obstacles


la censure des puissances civiles et religieuses ;


l'illettrisme des masses et des femmes (même parmi les classes "éclairées")


la fragilité de la mémorisation : la structure et l'enrobage des contes dans des histoires facilite cette mémorisation


A cet égard, l'iliade et l'odyssée, les contes des mille et une nuit ou les chevaliers de la table ronde, comme les contes collectés par les frères Grimm ou Charles Perrault continueront sans
doute à traverser les siècles en s'y adjoignant de nouveaux venus tels Harry Potter ou Millénium.
Bises et belle fin de semaine, Pauline 



M


j'adore cette illustratrice!le chien aussi apparemment!



Répondre
J


L'illustratrice, assurément, la femme et ses choix, beaucoup moins.



O


Je me rappelle la bouille de ces petites filles dessinées par Germaine Bouret (je ne connaissais pas son nom).


Ton chien gourmand me fait penser à un des miens qui, tout petit, avait dévoré "l'Epervier de Maheux" (prix Goncourt en 1972)... Un chien intello sans doute... 



Répondre
J


Les chiots ont l'âge des bêtises. C'est bien dommage pour le Goncourt 1972 ! Le mien aurait dû ne plus avoir l'âge de ces grignotages ...



P


Jolie figurine....beau texte aussi, car je suis toujours un gamin.... Bisous x 2



Répondre
J


Qui ne se laisse pas abuser j'espère ...
Bises et beau dimanche 



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères