Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 06:00

 

Entre ombre et lumière, aux heures du soir où les berges s'animent sous le soleil déclinant, offrant la douceur d'un vent léger après une chaude journée de travail

 

pont-de-bercy-juillet-2013---reduc1.JPG

Pont de Bercy depuis la promenade de la rive droite de la Seine, vers 8 heures du soir, en juillet 2013

 

Je m'étonne qu'on puisse utiliser le symbole du cadenas comme témoin d'un amour éternel : aimer, est-ce donc cadenasser "l'objet" de son amour ? Oh objet, le vilain nom pour désigner un être humain !

 

cadenas d'amour du pont des arts - reduc1

les cadenas du Pont des Arts, vus d'un bateau-mouche, par une douce après-midi de décembre 2011

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Bonsoir. Les ponts de Paris sont très beaux. J'aime beaucoup le pont Alexandre3
Répondre
J


ah oui, il est vraiment impressionnant mais plus qu'un pont c'est leur succession qui me plait



H
Bonjour Jeanne,

Je lis tous tes articles, mais je commente peu. Sur le sujet je conçois assez mal la notion de l'amour avec celle de l'enfermement. Cet article va m'inciter à rééditer un de mes très anciens poèmes
"Les Ponts de Paris " Merci de tes visites et commentaires. Bises bien amicales.

Henri.
Répondre
J


ce n'est pas nécessaire de toujours commenter. merci pour tes visites



E
Oui, c'est une symbolique des plus bizarres.
Répondre
J


Mais quand on entend certains parler de "l'objet de leur amour" on comprend que le pli est profond et qu'il sera difficile à faire dispaitre Mais on peut rêver ...



M
Entièrement d'accord chère Jeanne..
enfermer ce n'est pas aimer!
Je suis moi aussi dans le cercle "ombres et lumière" et je n'ai jamais rien compris..
Bonne journée à toi et à bientôt pour le défi 117 !
Répondre
J


oui aimer n'est pas compatible avec enfermer je suis bien d'accord ...


Je prépare le défi 117 ... à bientôt 



A
Ah oui et puis ta réflexion ici sur les cadenas m'a frappée aussi. Mais tu sais, un lien peut être doux comme soie et souple comme liane, tout en étant fort/fiable comme l'acier des cadenas.
Répondre
J


certes mais ce n'est pas le cas des cadenas



A
Bonjour, je voulais juste te dire qu'en parcourant les coms de Mamaz sur la chantilly j'ai éclaté de rire en lisant ta participation;-)
Répondre
J


ben voui quoi ... j'espère qu'elle va finir par la réussir sa recette 



F
J'ai lu ceci sur le Net:
>>Le poids des innombrables cadenas accrochés aux grillages du Pont des Arts (6e arrondissement de Paris) met en danger la structure. La mairie s'inquiète et envisage de retirer les cadenas
Répondre
J


ah bon ? le pont des arts vient d'être refait pourtant


ils ont déjà été enlevés mais ils reviennent très vite et plus nombreux encore



C
J'ai pu voir ce pont à l'occasion , c'est vrai que ces cadenas interpellent !!
Bonne journée Jeanne
Répondre
J


Le pont des arts a été refait récemment. Ce n'est pas laid mais la symbolique de l'enfermement me dérange. tout comme les oiseaux en cage



Q
C'est le genre de chose qui m'étonne aussi.
Répondre
J


nous sommes nombreux à nous en étonner. Au moins les pièces dans les fontaines, elles peuvent servir à qui se mouille pour les pêcher ...



E
J'aime beaucoup les ponts en général et ceux de Paris en particulier. Ils invitent à la flânerie, à la douceur et à la poésie.
Vivre dans une ville où il y a un fleuve ou une rivière, quelle joie !
Bonne journée à toi.
Répondre
J


oui c'est agréable en règle générale. Mais quand ils débordent ... A Londres en ce moment ce n'est pas la joie de ce point de vue



M
D'autant que ça n'est pas heureux comme décor, enfin, c'est un phénomène de mode et je pense que le premier qui l'a fait ne pensait pas à grand chose...
Répondre
J


Ca dépend où et il y a saturation. En même temps quand on les enlève, ils reviennent vite et encore plus nombreux. C'est pourtant, de mon point de vue, une symbolique imbécile. 



J
Jolies photos Jeanne, eh oui, je connais une aminaute de Paris qui déteste cette chose... Une mode qui fait souffrir aussi ce pont, bref... le vendeur de cadenas lui sourit.... Bises, jill
Répondre
J


le premier couple qui a fait ce geste ne se doutait sans doute pas du succès qu'il aurait. Mais emprisonner l'amour, ça ne se peut pas ...



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères