Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 11:00

 

Poupées russes, en principe ... (1) ; (2) ; (3)

 

J'avais envie de faire un quatrième billet sur Marroussia. Je le ferai peut-être. Mais l'actualité prime n'est-ce pas ?

 

Cavanna ! est-ce le destin ou le hasard qui t'a fait tirer ta révérence à la fin de cette quinzaine du casse-tête ?

 

Cavanna_Les-Russkoffs.jpg

clic sur l'image pour retrouver l'article du Monde d'hier qui m'a rappelé ce livre que j'avais apprécié en son temps dans son édition de 1979 chez Belfond ; pas que moi car le livre a eu le prix interalliés cette année-là.

 

cavanna-les-russkoffs_belfond.jpg

Tiens, je m'en vais le relire et merci, pour les points-virgule que tu as partagé avec le public Le temps d'une vie ...

 

Poupées russes, en principe ... (1) ; (2) ; (3) ; (4)

.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

ellerium 09/02/2014 17:56

J'aimais beaucoup Cavanna depuis longtemps. A commencer par les Ritals dans lequel je retrouve un tout petit peu de mon enfance... Et d'un livre je ne sais plus lequel pour lequel j'avais des
éclats de rire. Je ne le pensais pas si âgé....

Jeanne Fadosi 12/02/2014 12:27



je pensais avoir répondu à ce commentaire. C'est vrai que Cavanna, on ne lui donnait plus d'âge et je le croyais inoxydable ... Un vieillard magnifique et éternel adolescent. Je l'aimais
beaucoup, surtout dans ses livres.



flipperine 01/02/2014 17:17

encore un grand monsieur de parti

Jeanne Fadosi 05/02/2014 18:36



c'est étonnant comme tout le monde lui trouve maintenant toutes les qualités



jill bill 31/01/2014 17:37

Sa miss Parkinson comme il appelait sa maladie... né en 23, une belle carrière sur terre pour ce fils de maçon illettré ai-je lu... Merci, bises

Jeanne Fadosi 01/02/2014 20:03



oui un beau destin et une figure qui osait dire mais pas n'importe quoi


bises



Quichottine 31/01/2014 14:25

C'est vrai qu'ils sont à relire. :)

Je ne crois pas que l'on puisse vraiment choisir le moment du grand départ.

Passe une douce journée.

Jeanne Fadosi 01/02/2014 19:54



C'était une boutade. Il souffrait depuis longtemps de la maladie de Parkinson. J'ai cru comprendre qu'il était hospitalisé


90 ans, c'est déjà un bel âge



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères